Accéder au contenu principal

Je me compare, tu te compares, elle se...

L'autre jour j'ai lu un article sur la comparaison et je me suis dit en fait que ça ne me concernait pas tellement. C'est vrai, il m'arrive de me comparer mais ce n'est pas à m'en rendre malade. Mais ce que j'ai particulièrement aimé dans cet article c'est la conclusion : apprendre à ne plus se comparer aux autres, mais à soi-même. Et là, je ne sais pas pourquoi mais je me suis sentie comme allégée, c'est super libérateur de se comparer tout simplement à soi-même. De réfléchir comment j'étais il y a  5, 10, 20 ans et de voir ce qui s'est amélioré. Ou pas (Je pense que cet article ne parlait pas des effets de l'âge). 

Puis l'autre matin je suis allée chez une copine.
Qui a un appart nickel. Un sol d'une propreté immaculée. Chaque objet à sa place, ni trop ni trop peu. Absolument dans le thème de sa déco. La perfectitude absolue. Clean. Bravo.

Nous étions 3 à siroter nos cafés,  extasiées par la propreté de son carrelage sans taches...  Et de causer et de partager des trucs et astuces et produits miracles. Produits que j'avais à la maison sans savoir que mon sol risquait bien d'être rajeuni de semaine en semaine si je commençais à l'utiliser !

Puis je suis rentrée à la maison et j'ai regardé mon chez moi avec des yeux tout neufs. Vite avant de préparer le repas, j'ai enlevé quelques objets décos en trop, et sorti de l'armoire le produit miracle, me réjouissant de le tester et d'imaginer les joints de mon carrelage de 25 ans redevenir comme neufs ! Ahhhh cette propreté ! Ahhhh que c'était bien rangé ! Ahhhh que c'était beau ! Ahhh que... Et le lendemain, à peine avais-je 15 minutes de libre que j'ai testé ce produit. Je dois encore lui demander à quel dosage elle l'utilise. Pour le moment, rien de miraculeux, juste un sol supra collant après avoir séché. Je dois en avoir trop mis. Haha. Moui. Bon. 
les fleurs fleurissent telles qu'elles sont, sans se comparer aux autres...

Bref. J'aime ma maison, ma déco. Franchement on y est bien. Mais je sais (et mes gars ne manquent pas de me le répéter de temps en temps) que c'est trop encombré de... trucs inutiles (pourtant j'essaie de moins craquer) et aussi de saleté. Puis j'ai deux chats. Quatre ados-adultes. Une maison, un jardin et une vie bien occupée. Ahhh, j'ai aussi un Nommamoi ! Tout cela laisse des traces... et des taches, et des poils...

Le ménage, pfff, c'est génial quand c'est fait. Ce n'est pas ma passion. Et je nettoie en vitesse, le lundi matin en quelques heures chronos, j'aime pas la poussière qui vole et le désordre, alors faut bien. Et je suis un helvète... alors...

En fait,  je me compare tout de même parfois.  Et cela prend de mon temps et de mon énergie. Ce n'est pas que négatif, surtout si j'ai trouvé une solution pour mon carrelage, n'est-ce-point les filles ? 

Mais en même temps, comparons ce qui est comparable : j'ai quelques chats et quelques enfants de plus. Et faire le ménage n'est pas ma passion.  Donc je dois accepter que ma maison est telle qu'elle est. Vu mes choix de vie. Vu ce que je suis.

Il faut que je me compare à moi-même. Et toi aussi, compare-toi à toi-même. Cela évite des bleus à l'âme, des déprimes et des pleurnicheries. 

Et vive les copines et leurs trucs et astuces !

Bon courage pour vos nettoyages de printemps ! (pour ma part, je prends jamais le temps pour ça !)

Le p'tit mot spi
"Une fleur ne pense pas à rivaliser avec la fleur à côté d'elle. Elle fleurit juste."

Différentes ? Et pis quoi ? Fleurissons telles que nous sommes, pour embellir le quotidien de ceux qui nous côtoient !

"Vous ne pourrez jamais vraiment avoir du plaisir avec d'autres personnes, vous n'aurez jamais d'émotions stables, vous ne serez jamais satisfaite de votre vie, vous ne surmonterez jamais la jalousie, et ne pourrez jamais pleinement aimer les autres tant que vous n'aurez pas remercié Dieu de vous avoir créée telle que vous êtes. "
James Hufstetler

Commentaires

"Fleurissons telles que nous sommes, pour embellir le quotidien de ceux qui nous côtoient !" Jolie chronique qui me touche tout spécialement ce soir, ennuyée que j'étais de n'avoir pas eu le temps de faire le ménage car j'avais préféré faire une image (oui, je fais des vers sans en avoir l'air)que j'ai partagée avec quelques proches et amis pour leur apporter un peu de poésie dans leur quotidien. La maman qui est venu récupérer sa fille ce soir et dont le parquet chez elle est sans une seule poussière a bien vu qu'il y avait encore du laisser aller chez nous mais entre créer et dépoussiérer...Bref, votre chronique m'a fait beaucoup de bien!

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su