Accéder au contenu principal

C'est non, mais...

Voilà.

J'ai travaillé ce matin pour envoyer mon manuscrit à un nouvel éditeur.

Le premier éditeur malheureusement ne se lancera pas avec moi pour un deuxième livre du même style. Je ne m'y attendais pas vraiment alors j'ai dû digérer l'idée. D'autant plus qu'on m'avait dit que mon livre "Dieu, ma famille, les autres et moi... et parfois le contraire" était parmi les meilleures ventes de l'édition. Pourtant, voilà plusieurs mois que je bosse à fond pour cet éventuel deuxième livre. Pendant des jours, des heures et des secondes. A n'en plus pouvoir. Puis 4 relecteur/trices qui me connaissent plus ou moins l'ont relu, ont corrigé mes fautes d'orthographe et m'ont fait des retours constructifs et encourageants ! J'y croyais. Fort.

Et voilà que la réponse fut non.
Du coup je cherche un nouveau titre.
J'ai pris contact avec une nouvelle maison d'édition.
Et je vais tenter.
Il faudra attendre jusqu'à 6 mois pour avoir une réponse.
Est-ce que tout ce travail fut pour rien ? C'est le lot de la plupart des auteurs !
J'ai déjà eu un cadeau inouï d'avoir pu être publiée une fois.
J'ai appris.
Beaucoup. Sur moi surtout. J'ai réalisé encore une fois comme je suis mal à l'aise quand je suis devant. Comme je peux paniquer dans des situations nouvelles quand les regards sont braqués sur moi. C'est pas ce que je recherche. Je dois sortir de ma zone de confort. Je vous assure.
J'ai appris.
Sur Dieu aussi, sur les chemins surprenants par lequels il peut nous faire passer, malgré nos manquements, notre imperfection. Quelle Grâce !
Sur le fait aussi que "Sans Lui je ne peux rien faire" (Jean 15 : 5).

Ce matin, ma lecture biblique, c'était l'appel de Moïse. Ce grand Moïse si trouillard à ses débuts (à 80 ans quand même).
- Qui suis-je, moi ? (Exode 3 : 11)
Puis :
- Ah Seigneur, je n'ai pas la parole facile. Cela ne date pas d'hier, ni d'avant-hier, et cela ne s'est pas amélioré depuis que tu as commencé à parler à ton serviteur; j'ai la bouche et la langue embarrassées. (Exode 4 : 10)
Tellement moi.

Et Dieu lui répond, me répond, te répond :
- Qui a doté l'homme d'une bouche ? Qui le rend muet ou sourd, voyant ou aveugle ? N'est-ce pas moi l'Eternel ? Maintenant donc vas-y; je serai avec ta bouche et je t'indiquerai ce que tu devras dire... (Exode 4 : 11-12)
Tellement Lui.

Tant pis. Je crois que je ne peux arrêter d'écrire malgré ce refus. Malgré l'incertitude concernant la publication ou non de mes textes. Même si parfois je me demande à quoi ça sert, je n'arrive pas à m'arrêter. J'écris. Et je me dis que tout est dans les mains de Dieu. Je fais ma part. Il fait le reste. C'est Lui au final qui fera les choses pour Sa Gloire, que cela soit publié ou non.

Je vous redonnerai des nouvelles.
Belle journée à vous dans vos défis de chaque jour !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su