Accéder au contenu principal

Sécurité routière

J'entre tout de suite dans le vif du sujet. Plus vite ce sera dit. Plus vite ce sera terminé. Point.
L'autre jour, il y a tout de même quelques semaines, deux enveloppes presque pareilles étaient dans notre courrier. Deux. Le même jour. Même heure. Apportées par le même facteur.
Polizei. Verkehrssicherheit. J'ouvre, et découvre deux, je dis bien deux amendes. Une de 120.-, une de 160.-. Environ. Eh, ben, c'est du beau mon homme !!! Il m'avait bien dit dernièrement qu'il lui semblait qu'il s'était fait flasher ! Mais deux fois, ben c'est du beau ! Et moi qui avais déjà prévu comment dépenser cette somme ! Pfffff... Bon, il faut dire qu'il est beaucoup sur les routes, et que ça arrive à tout le monde (sauf à moi) de parfois dépasser les limites de vitesse, de manquer le panneau de signalisation, de ne pas voir les radars, etc. Et ça ne lui arrive pas si souvent. Franchement. Mais bon, c'est une trop grosse somme !!! Grrrrrrr.

Mes enfants rentrent de l'école. Je leur décris en long et en large les deux courriers, leur raconte pour la Xe fois dans les détails que depuis 23 ans que j'ai le permis je n'ai jamais reçu d'amendes de vitesses (juste 1-2 de parking), que je ne comprends pas vraiment car moi je ne vois jamais les radars, et il me semble que parfois je dépasse tout de même un peu la vitesse préconisée, mais moi, tout de même,  JAMAIS au grand JAMAIS je n'ai reçu d'amendes.
La fierté m'enveloppe, en bas, en haut, à gauche, à droite. Que je suis bien.
Je regarde pour la Xe fois les amendes. Et mon regard s'arrête sur le lieu de la 2e (qui est la moins chère des deux tout de même). Je pâlis. Transpire. Tremble. Des images défilent devant mes yeux. A toute vitesse. Je me vois, stressée,  conduisant mon fils pour la porte-ouverte d'une école qui l'intéresse... tien, je suis passée par cet endroit dernièrement.

Après contrôle dans mon agenda, je vois que MALHEUREUSEMENT les dates concordent. Mince alors. C'ÉTAIT MOI !!!!! MOI !!!! MOI qui était au volant !
Eh ben voilà. C'est dit. C'est fait. C'est avalé. Digéré. Une en 23 ans, c'est pas si grave. Bon. Ça revient vite cher quand même. Pfffff. Et très vite je l'ai payée. Aux oubliettes ces amendes. Pfuittttt. On passe à autre chose.

Et la vie continua... gaie, sans anicroche ou presque. Normale quoi.

Sauf que là mon homme part en voyage. Et je dois le conduire à l'aéroport. Ou plutôt il se conduit à l'aéroport et c'est moins qui reconduit la voiture à la maison. Et j'aime pas rouler des kilomètres sur des routes que je ne connais pas trop. Ça me stresse. Et ça ne s'arrange pas avec l'âge. J'aime de moins en moins ça. Nous voici à l'aéroport. Puis nous nous quittons pour presque deux semaines. Lui s'envole. Moi reprends la route. Pas simple. J'aime pas. Décidée de vite liquider ce chemin du retour.

Il y a quelques jours, une enveloppe étrangement familière était dans mon courrier. C'est mon homme, de retour à la maison depuis peu, qui l'a récupérée dans la boite aux lettres. Il l'a ouverte. Je ne sais plus ce qu'il a dit. Il rigolait (ou était-ce de la moquerie ??? Moui moui). Polizei. Verkehrsübertretung (non, je ne sais pas non plus ce que ça veut dire). Une amende. Encore une. 40 frs. Le pire c'est que mon Geschwindigkeitsüberschreitung (je comprends pas non plus, comme vous) n'était que de 3 malheureux km/h lors de mon retour de l'aéroport (oui, impossible, c'était bien moi au volant, à cette heure-là il était dans l'avion !). En fait, pour mon mari, sa principale inquiétude c'est de savoir comment j'ai fait pour ne pas remarquer le flash, d'autant plus que le radar était dans un tunnel (comme déjà dit, je ne vois JAMAIS les radars, et encore moins les FLASHS, d'autant plus que je suis jamais flashée, ou presque depuis peu, hein). Bon. Ça c'est le souci de mon mari. Hein. Je vois pas où est le problème en plus.

Voilà. Comme quoi. Ben voilà. Quoi. On ne s'arrange pas forcément en vieillissant. Ou la chance m'a quittée, que certains diraient. Ou bien je suis en phase expresse d'apprentissage de l'humilité. Voili. Voilà.

Bon. Je suis pour la Verkehrssicherheit (sécurité routière). Si si. Autant pour moi que pour les autres. Il faut bien. Ça vaut mieux que tout le monde roule à sa droite. Et que tout le monde s'arrête aux feux rouges. Je suis aussi pour la Bible. Vois pas le rapport, dirons certains. Ben, c'est une Lebensicherheit (sécurité de la vie, j'ai inventé un mot en allemand qui sonne bien. Bravo qu'on dit. Merci). Y a plein de recommandations pour notre vie. Pour qu'elle se passe au mieux. C'est le mode d'emploi par le Créateur de nous, humains. Yehhhh. Les dix commandements en sont un mini extrait.
Bonne route à tous dans votre vie ! 

Vergessen Sie nicht (n'oubliez pas) :
Attention aux poteaux indicateurs et rappelez-vous de votre théorie (Bible), ça limite les dégâts, et gardez un oeil sur votre compteur de vitesse (votre coeur, votre âme) !

Et mon dernier mot sera : pas simple de vivre dans un pays quadrilingue, ça j'vous dis.

Commentaires

Allison a dit…
Ca m'a aussi arrivé - et c'était aussi MOI! MOI! MOI!
Evi a dit…
Très joli, le nouveau design de ton blog.
C'est fou, pour les bonnes choses on pense tout de suite "MOI", par contre pour les vilaines... aïe aïe aïe... merci les leçon de la vie. Il me semble que chaque fois que je prêche à mon chéri il m'arrive rapidement un truc plutôt gros, disons FLASH !

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su