Accéder au contenu principal

Plan d'attaque

Voilà voilà. Voilà 1-2 jours que je me demandais ce que je pourrais bien partager dans mon blog cette semaine. 2-3 sujets me trottaient dans la tête. Mais ce matin, grâce à mon grand gars de 13 1/2, j'ai eu une illumination subite... après la découverte de quelque chose de passablement énervant pour moi. Vu que la descendance concernée n'était pas présente à ce moment là, ma rage est restée intérieure... 
Mais je vais l'extérioriser maintenant. ATTENTION !
Vous avez vu ? Il pleut ! Incroyable ! Bien sûr, il n'a plu qu'une fois, mais ça n'arrête pas depuis 12 heures maintenant ! Je m'imagine les plantes, arbres et escargots se délectant de cette eau pure venant du ciel ! Moi, perso, ça va. Disons que je me réjouis beaucoup pour eux, mais j'attends déjà avec impatience le soleil et la chaleur ! Donc, il fait plus frais. Vous l'avez remarqué n'est-ce-pas. Evidemment.
Avant-hier soir, j'ai donc conseillé à mon fiston Simon, mon aîné de fils,  de mettre un jeans plutôt qu'un short le lendemain, car à 15 degrés, on peut avoir froid dans nos contrées. N'est-ce pas. Et qu'il ne prenne pas un jeans qui est rangé, car il a déjà un pantalon et un jeans qui traînent à l'extérieur de son armoire, et qu'il a déjà mis.  Bien sûr, ayant écouté mes conseils d'une oreille supra attentive distraite, hier, il est allé en short à l'école, et il m'a assuré n'avoir pas eu froid. Solide mon héritier. Bon. Je laisse passer. J'ai une patience phénoménale. N'est-ce-pas.
Hier soir, je réitère mes recommandations pas-de-short-short-dans- corbeille linge sale-mettre-pantalon-déjà-mis-pas-un propre. L'oreille est fort distraite à ce que je vois. J'entends un son assez discret et étrange qui sort de sa bouche, et que j'interprète positivement. Il a compris. Il a entendu. Il va le faire. Je le sais. C'est mon fils. Que j'aime en plus. Et dont je suis fière.
Plus tard, affalé devant la TV mon fiston est. En tenue de nuit. Je suis peut-être "chiante", mais ayant un "chouia" de doute concernant notre dialogue ohhhh ! combien animé d'avant, je lui demande s'il a bien mit son short au sale... et je réentends le même son mais avec une intonation différente, qui veut dire non. Tu le mettras ? Même son sourd, qui veut dire oui. OK.
Ce matin. Ahhhhh, mon fils est formid quand même ! Il a écouté sa génitrice, il a mit son jeans ! "Ciao fiston, bonne école, t'es l'meilleur, je t'aime, t'es l'plus fort, le plus bô etc. !".
Une minute après son départ. Je vais aérer sa chambre. Et là, mon sang ne fait qu'un tour !!!!! UN !

ARRGHHHHHHH ! 
Je vois, là, sur son coffre, un short, sur un jeans, sur un pantalon. 
En fouillis.

IL A PRIT UN JEANS PROPRE DANS L'ARMOIRE.


Trois secondes plus tard. Furieuse comme y a longtemps. De l'autre côté de l'appartement. Je tiens une feuille JAUNE (bon, j'sais pas pourquoi, c'est la première qui m'est venue sous la main), un feutre indélébile NOIR (épais, ça doit être épais), et j'écris avec rage "SIMON, JE SUIS FA-CHEE" et là, je dessine avec rage, plein d'éclairs NOIRS sur ma feuille JAUNE. J'y colle un bout de scotch TRANSPARENT.
"Ne rigolez pas s'il vous plait. MERCI. C'est gentil."
A nouveau de l'autre côté de l'appartement. Je colle la feuille JAUNE, aux gribouillis NOIRS avec le scotch TRANSPARENT sur sa porte !!!! Tout ça, avec rage. Oui, FURAX je suis.
Cette fois, j'ai vraiment l'impression qu'il se fiche de moi. Il faut que je le secoue un chouia ce jeune homme. GRRRRRRR.
5 secondes après. Réalisant que cette feuille ne va sûrement pas suffire (c'est un coriace, mon gars, pour qu'il comprenne un peu le topo il faut y mettre le paquet), je profite de l'adrénaline présente pour élaborer alors un PLAN D'ATTAQUE. Il doit être intelligent. Pratique. Source de réflexion. Enervant (pour lui). Et surtout efficace. Dans la durée. Jusqu'au mariage en tout cas. Après je délègue.
MMMMHHHH. Je dois d'abord vous expliquer que maintenant c'est toujours ma fille aînée qui fait mon repassage. Elle reçoit 10 frs par semaine pour ça. Je déteste faire le repassage et elle est heureuse de gagner des sous pour ça. C'est top. Partant de là, voici ce qui est sorti de mes méninges en ébullition : j'ai décidé que cette semaine il devra repasser tous ses habits. Les quelques semaines suivantes aussi. Ma grande n'en sera en rien lésée, elle recevra tout de même le même salaire.
LUI. RIEN. NIET. PAS UN RADIS. DU BOULOT SANS RADIS. ET TOC.
Bon, il faudra quand même que je lui apprenne comment faire, mais je lui ferai déjà lire la théorie du repassage (j'avais fait un cours sur le sujet pour des pré-ados il y a quelques années). Puis il s'y mettra. Point.  Cela devra être du repassage PAR-FAIT. Et peut-être qu'il comprendra. Et m'écoutera. Peut-être même que j'aurais déjà dû faire ça plus tôt tiens.
Ha ha ha. Il ne sait pas ce qui l'attend quand il rentrera de l'école, 
mon fiston. 
Une heure après cette découverte. Là, je sens ma rage diminuer. Y a un truc bizarre aussi. J'suis toujours fière de lui. Quand même. Et pis, il y a plus grave dans la vie, hein ?
Mais vais-je réussir, sans cette adrénaline, à mettre sur pied concrètement cet exercice pratique et édifiant pour l'avenir de mon fiston ? Il le faut pourtant. Je le sais. Cela lui fera le plus grand bien.

PS : j'ai juste un p'tit souci, et si après, il décide de ne PLUS se changer DU TOUT ? Hein ?

Commentaires

Allison a dit…
Misère c'est vraiment comme ça! Suis si contente qu'il t'arrive aussi d'être FURAX. :D

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su