Accéder au contenu principal

Mais où sont donc passés mes ciseaux ?

Avez-vous aussi dans votre famille des problèmes de disparition de ciseaux, ou c'est que chez moi ?
Me voilà donc depuis quelques jours à avoir la merveilleuse opportunité de recouvrir cahiers, livres et classeurs (ça je n'ai toujours pas compris pourquoi). Et, vu que je suis en plein dedans et presque motivée... allez, hop, dans la même foulée je recouvre quelques nouveautés pour la bibliothèque de l'église.
Mmmmh... moui, tout y est, papiers de couleurs, étiquettes, scotch, papier autocollant. Ok... euh. Il manque les indispensabilissimes ciseaux. Je me lève donc, m'apprête à les prendre à leur place habituelle, à la cuisine, pièce centrale de la maison (et vitale pour beaucoup où se trouve L'OBJET  le plus important pour certain, le FRIGO. Uhm... je m'égare). Mais ma main se referme sur.... du vide. OK. Restons caaaaalme. Je devrais encore avoir l'autre paire que j'ai cachée exprès dans ce tiroir. Rien. Bon, je file dans la pièce du bureau. Niet. Aucun enfant sous la main pour me dire où je pourrais en trouver. Je furète un peu partout dans leurs chambres, et arrive à mettre la main sur quelques paires mais bon. Pas les meilleurs... ce que  je vais expérimenter par la suite.
Me voilà donc à faire la sacro-sainte activité de la rentrée scolaire, avec application, tension interne (grâce à mon idée de recouvrir avec du papier autocollant  les carnets de devoirs, déjà customisés avec application par mes enfants... ). J'expérimente donc les quelques paires que j'ai devant moi. Uhm, ces ciseaux là coupent très bien quand on utilise le bout sur le papier de couleur, ceux-là c'est plus le milieu qui coupe bien. Tous sont incapables de couper le papier autocollant proprement, ça colle, ça coupe pas ou très mal... je change de paire tous les quinze secondes et je (ben oui, je l'avoue) m'énerve (auriez-vous cru cela de moi ?)!!!
MAIS OÙ SONT DONC PASSES MES CISEAUX ? J'ai beau ronchonner de tout mon coeur, mes enfants sont peinards dans leurs classes, eux, et incapables de réaliser la détresse dans laquelle ils m'ont mise... Et s'ils rentraient à ce moment-là, ils me diraient d'un air convaincu que mon cerveau est vraiment vieillissant : "Ouvre tes yeux maman, ils sont devant toi !" et je leur répondrais, furax "MAIS CEUX QUI COUPENT OÙ LES AVEZ-VOUS MIS ?" Donc, je me dis, que c'est encore pas mal pour finir qu'ils soient à l'école à ce moment-là !
Bon, alors où sont passés ceux que j'ai utilisé ce matin ?Comment ont-ils  fait  pour me les prendre déjà entre midi et 1h ? Bien sûr, ils savent bien lesquels vont le mieux et c'est ceux-là qu'ils choisissent, ma descendance est intelligente... il faut que je voie le bon côté des choses !
Il y a bien longtemps, j'avais fait l'effort louable de leur acheter à chacun une paire, avec une couleur différente, qui devraient être rangés sur leur bureau... je me demande bien où ils sont passés.
En période normale, c'est quand j'aimerais ouvrir un berlingot pour préparer LEUR cacao, ou ouvrir un paquet de céréales pour préparer LEUR déjeuner, que je me retrouve sans ciseaux. Ma progéniture est donc à la maison, et si je dis CISEAUX à voix un peu haute, ils (les ciseaux donc) arrivent assez rapidement à la cuisine, accompagnés bien souvent, de mon p'tit der et son sourire charmeur... ou si ça fait plus de 24h qu'ils ont disparus, PERSONNE ne les a... ça fait déjà trop longtemps et ils ne se souviennent plus les avoir pris. C'est moi qui les retrouve en fouillant sur leurs bureaux avec acharnement (moui, ils ont pas toujours de l'ordre, c'est pourquoi je dois "fouiller").
Ne sont-ils pas beaux, là, suspendus ?;o)
C'est pourquoi il y a quelques mois, j'ai acheté des super ciseaux, vraiment trop beaux, trop design, je me suis dit que je planterais bien un clou pour les mettre quelque part, pour que ceux qui viennent chez moi tombent en pâmoison devant eux et se disent "Waouh, elle doit être parfaite cette mère au foyer pour choisir des ciseaux pareils" avec une admiration sans borne. Car franchement, ils sont trop beaux ! Mais une p'tite alarme a tinté très fort dans ma tête : "Attention danger ! Tu risques de ne plus les retrouver ! "Alors, je me suis résignée, avec un gros pincement au coeur, à les CACHER dans un tiroir, pour que je mette TOUJOURS la main dessus. Et ça a marché assez bien surtout que leurs prédateurs en trouvaient toujours d'autres bien en vue. Donc ils ne cherchaient pas plus loin, heureusement.
Me voilà donc, me débattant avec tout ce matos et mes 6 paires de ciseaux (dont 1 a déjà fini à la poubelle, tellement ils m'ont énervée !). J'arrive plus ou moins à la fin... quelques couvertures ont un peu des déchirures, quelques carnets ou livres recouverts de papiers autocollants ont quelques bulles ou plis.
Bon... c'est mon dernier cahier, mes enfants sont rentrés d'école, et ne savent pas, bien sûr comme je m'y attendais, où sont mes ciseaux design entre autres,  et.... c'est par hasard, en fouinant dans MA paperasse que je retrouve encore 2 paires de ciseaux, utilisés le matin même par MOI-MÊME (!), dont mes ciseaux, mes chers ciseaux design à FLEURS !
Ce matin, mon application I-phone "billet de commission" s'est enrichi d'un nouvel article et devinez ce que c'est... Un indice, c'est sous "papeterie" ! 

Merci à toutes pour vos commentaires trop sympas qui me font très plaisir ! Merci merci ;-)
(Merci à Evi aussi, que je ne connais pas, juste de vue, pour tout ses coms !)

Commentaires

Evi a dit…
Pas nécessaire de me remercier Sarah, c'est juste un plaisir pour moi de découvrir ton blog et d'avoir le privilège de te lire. Ca me fait un bien fou! Bonne journée!

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su