Accéder au contenu principal

Mon mari est regardé comme une bête curieuse...

...par les hommes en particulier, et ceci, depuis notre rentrée de vacances. Ben oui. Et pourquoi cela, vous m'd'mandez ? Ben... parce qu'il a eu le courage, que dis-je, a fait l'exploit incommensurable pour un homme avec un grand H de son acabit, de participer à un CAMP FAMILLE ! OUI ! Rendez-vous compte ? Impressionnant non ? Oui, je sais, j'ai un mari en or ! Mais figurez-vous que j'ai dû faire preuve d'une persévérance sans faille depuis... uhm... 10 ans. C'est-à-dire la première fois que j'ai entendu parler de l'existence de ce genre de camp.  Depuis, chaque année je remettais ça sur le tapis !! Et mon mari, ben... bof, quoi.
Et puis voilà, j'ai réussi, enfin.Comme quoi, la persévérance et la têtutesse paient. Parfois. Nous sommes rentrés samedi, reposés, en forme, décontractés, heureux de cette semaine pleine de rires, de partages, de joie et les yeux pleins des beaux paysages de la Drôme Provençale, et les valises pleines de souvenirs au propre et au figuré de ces 7 jours hors du temps.
Mais même pour moi qui attendait de vivre cela depuis tant d'années, j'étais plutôt tendue lors de notre départ : on ne connaissait personne qui y participait, mon mari pas très motivé, mes enfants rêvant de retourner dans notre camping au Sud de la France où nous sommes déjà allés 3 été. Donc, oui, il fallait VRAIMENT que ça marche. Uhm uhm ! Vous imaginez la pression, hein ?!!! Moui.
BON. Donc... un poids énorme est tombé de mes frêles épaules féminines lorsque, à notre arrivée, nous avons appris l'existence d'une PEZZEE dès 22h !!! D'abord, j'ai eu des sueurs froides, j'ai cru comprendre une pesée ! Et mon mari qui n'est pas vraiment copain-copain avec les balances... ARGHHHH ! Mais alors c'est QUOI une pezzée ? Ben... c'est, si j'ai bien compris, du dialecte vaudois, et cela vient du verbe pezzer (oui, je sais ça vous aide pas), qui veut dire prolonger la soirée, donc une pezzée dans ce contexte, c'est prolonger la soirée en mangeant, goûtant, buvant raisonnablement, partageant et rigolant.... Quels bons moments nous avons passés ! Chacun amène des produits du terroir (Picodon = fromage de chèvre, olives, tapenade, fromages divers, Rosé, Rouge, chocolat... bon, pour le chocolat, on est resté convaincu que le meilleur c'est l'Helvétique !). BREF, c'était LA chose pour faire tomber toutes les défenses de mon homme. A ce moment-là, il a su avec conviction, qu'il a bien choisi ces vacances. (oui, je dis bien IL, du coup, c'est plus moi qui les avait choisie... non, là, j'exagère vraiment, il a pas dit ça...hihihi).
BREF, on y a tous trouvé notre compte : moments de partage autour de la Bible, moments spécial ados, enfants, marche, visites, marchés, shopping, journées libres, tournois sportifs en famille, chasse aux insectes, baignades, karaoké, bricolages, même pas eu besoin de réfléchir au repas, de cuisiner, et de faire la vaisselle....  Une soirée, les responsables ont gardés nos enfants et nous avons pu aller manger merveilleusement bien dans un p'tit resto en amoureux !!! Bon, ça n'a pas duré longtemps, car après tous les adultes du camp, on s'est retrouvé dans le même resto ;), mais pas à la même table. Mais bon, c'était très rigolo de ce faire des p'tits coucous à travers le resto ! Nous dormions sous tente, et j'ai beaucoup mieux dormi que depuis notre retour à la maison !
C'était pas des vacances, ça ? Hein qu'ça vous fait envie ?
Donc, pour en revenir à mon titre : hier matin, au culte, les hommes observaient cet humain masculin qui fait des choix étranges car il "obéit" à une humaine (a-t-il l'air déprimé ? a-t-il perdu du poids ?), le questionnaient, curieux de savoir comment il avait survécu ! Apparemment, il avait épanché son coeur à bien plus de monde que je ne le pensais ;-) ! Alors, ils ont appris l'existence des... pezzées, et qu'il est prêt à remettre ça (les pezzées et le reste !) OUF ! Je crois qu'il est maintenant leur héros ! Oui :-D
Et les enfants ? Ils ont aussi trouvés leur compte, depuis notre retour, ils nous reparlent de ce qu'ils ont vécu avec le sourire. Et pour moi, c'était un peu dur de quitter le sud et nos nouveaux amis, et je compte bien garder le contact, déjà par FB !
Bon.... la chose la plus "dure" à vivre c'est que nous étions les seuls à ne pas être VAUDOIS ! Donc, il fallait faire attention à ne pas parler n'importe comment, euh, plutôt à parler vaudois, et pas jurassien, et ça, c'était im-pos-si-ble ! Bon, nous avons déjà fait un effort pour s'adapter à leur culture en participant à la pezzée, quand même !
Promis, l'année prochaine, si on vient, on embarque une majorité de familles de notre région, et qui c'est qui devra s'adapter, hein, qui ?

Commentaires

Anonyme a dit…
bin génial tout ça !!! C'est bien de pouvoir faire des vacances comme ça tout en étant en famille, mais pas "trop" quand même lol

Sinon, pour la pezzée, dans les camps en France c'est "faire le 5ème" !!! Je me suis dis "mazette ils sont fous de re-manger" mdr


Gros bisous à tous

Sussu (puisque j'arrive tjrs pas à mettre mon prénom)
Fab a dit…
Hihi!! Waou!! Trop cooool de te lire, chère Sarah!! J'ai bien ri et apprécié...!! Tellement bien représentatif de mes sentiments amplement partagés suite à cette magnifique semaine...!! Merci!!!! Hé! J'aime aussi BEAUCOUP l'intitulé de ton blog "la vie est belle"...trop bien dit!! Alors à très bientôt, sur FB, sur ton blog ou en live......

Mille bisous et amitiés, Fab ;-)
Allison a dit…
Ta façon merveilleuse de raconter risque de me convaincre, mais encore! J'habite dans un camp de famille! ;)

C'est super. Belles photos, Sarah!
Sab a dit…
Quel plaisir de lire tout ça!!! Du coup, je me suis replongée dams ce camp avec joie! Tout y est, enfin presque! Tes commentaires nous ont fait bien rire! On se réjouit vraiment de vous revoir et...se refaire une bonne petzée...(oui, moi je crois que je l'écrirais comme ça...). Bisous de Sab et Yves

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su