Accéder au contenu principal

Mes hommes et les tubes...

J'ai réalisé une chose étrangement bizarroïde ces derniers temps... 
Les 3 êtres du sexe dit "fort" vivants avec moi sont dans l'incapacité totale, je dis bien TOTALE, de vider complètement un tube. Que ce soit un tube de dentifrice, de Parfait, de mayonnaise, de moutarde et même (!) de mayonnaise à la moutarde. Bon.
Donc, c'est la plupart du temps à moi et à mes filles, donc du sexe dit "faible" (je souligne), de finir les tubes. 
Je ne comprends pas. Cela me semble pourtant clair comme de l'eau de roche. Tu regardes le tube, tu visualises l'endroit le plus dodu, tu SAIS donc où restent la matière en question, tu presses dessus cet emplacement dans la direction du trou du tube... et ça sort !!! Mais oui !!! 
Et on dit que les femmes n'ont pas le sens de l'orientation, hein ??
Combien de fois ne l'ai-je pas expliqué, d'abord à ma moitié, jeune marié et attentif, le regard plein d'amour,  puis aux autres mâles de la famille dès la naissance ou même avant (comme j'en parlais à leur papa, ils ont aussi très bien entendu d'où ils étaient. N'est-ce pas). Niet. Aucun progrès. Rien à faire.
Voilà donc quelques questions qui me taraudent l'esprit depuis quelques temps, peut-être pouvez-vous m'aider à en dénicher les réponses ?

  • Est-ce de la mauvaise volonté de leurs parts,  sachant que maman, ou l'épouse que je suis, sait faire ça TROP bien ?
  • Est-ce un manque de réflexion, d'imagination concernant l'endroit où il faut presser ?
  • Est-ce un gène particulier "finisseur de tube" qui se trouve seulement sur le chromosome Y ?
  • Est-ce que je suis la seule à vivre cela ?

Et, n'avez-vous pas ce problème aussi, vous mes lectrices, de tous ces tubes comprimés n'importe où par la gent masculine et qui, même pleins, se percent ? 
Enfin, tout ça pour vous dire que j'en suis bien perplexe ces jours. Heureusement que je n'ai pas que ça à penser, car je crois que j'en deviendrais un peu gaga. Mouais.
D'autant plus qu'un de mes buts de mère, comme je l'ai déjà mentionné dans un de mes posts, est que mes garçons sachent repasser, faire le ménage, et, bien sûr, ce que je n'avais jamais pensé auparavant vu que ça me semblait tellement évident, réussir à vider complètement les tubes. Tout seuls. Comme des grands.
Bon. Il s'avère que je réalise maintenant que ça risque bien d'être plus difficile que prévu. Mon aînée étant une fille, tout marche comme sur des roulettes. Repassage, aspi, poussière... bon. Elle a aussi un gène tout particulier, c'est de ne RIEN laisser traîner NULLE PART (ça se dit ça ?), de trier régulièrement sa chambre. OK. Tout OK. Bravo.
MAIS. J'éduque pourtant mes enfants (et mon mari.. euh) pareillement. Mais la semaine passée j'ai failli avoir une crise cardiaque quand j'ai réussi à atteindre l'armoire de la chambre de mon fiston (éduqué comme mon aînée je le re-souligne) après avoir fait du saut en hauteur, 3 culbutes, et du slalom,  pour essayer d'en fermer la porte à moitié ouverte...  Ce que j'ai vu, j'aurais dû le prendre en photo. C'est gravé dans mon esprit, mais difficile de vous expliquer les vêtements propres mis n'importe comment, dépliés, mélangés... (voilà 2-3 semaines que je veux que mes 4 rangent leurs habits frais repassés eux-mêmes dans leurs armoires. Raté.).
Voilà. J'ai comme un doute donc sur la réussite de mon projet d'en faire des hommes multi-fonctions. Ordrés. Je ne suis pas féministe. Loin de là. Je suis pour l'égalité. Tout en étant consciente que l'homme et la femme sont faits pour se compléter. Qu'ils sont totalement différents. Que nous ne pourrons jamais ÊTRE pareils. Peut-être devrais-je aussi me dire que nous ne pourrons non plus jamais FAIRE pareil.
Revenons-en à mes tubes. J'ai acheté quelques menus outils pour les aider à les vider. Il y a un petit intérêt masculin quand même pour la chose, mais c'est pas souvent. Et je crois qu'il faut que je les fixe déjà au tube, pour que mes hommes pensent l'utiliser. Donc, c'est pas gagné.



Bon, voilà. C'était ma p'tite réflexion du jour. Sans solution en vue. Snif.

Commentaires

Allison a dit…
Personne n'écrit comme toi, mon amie! C'est trop drôle, et trop VRAI! MDR. :D Encore!
Les Zarp's a dit…
Toujours aussi plaisant de lire vos vicissitudes. Chez nous, c'est moi, le mâle puissant, qui finit les tubes car je suis le seul qui ait assez de "poigne" pour extirper les derniers milligrammes de précieuse substance. Comme quoi, c'est n'est pas une affaire de chromosomes mais de mental. Eh oui,à l'heure ou seule la force ne suffit plus, être mâle de haut niveau ne se fait plus par la force. Il faut un mental... un mental d'acier... de titane.
Rassure-toi, nous ne sommes pas la famille parfaite pour autant. Moi le mâle, j'ai aussi du mâle à ranger mes affaires et, de surcroît, mes habits. J'ai une petite fourmi de femme qui fait beaucoup de choses derrière moi. Je rends grâce à elle.
Evi a dit…
Oui, c'est plus ou moins pareil chez nous! Sauf que "les faibles" jettent le tube à dentifrice avant que moi "la forte" puisse y extirper la dernière noisette :D, mais bon, j'ai chaque fois plaisir qu'il y aie un tube tout plein. Question : pourquoi donc la moutarde et la mayo ne sont toujours pas disponible en tube plastique? Ca nous éviterait d'en avoir plein les mains!

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su