Accéder au contenu principal

Voyage rime avec... bagages.


Et cela à mon GRAND désespoir. Pfffff. Et je dirais même plus : GRAND voyage rime avec GRANDS bagages ! Et j'en suis accablée. Je suis stressée, je me réveille la nuit en pensant à l'une ou l'autre chose à ne pas oublier depuis 1 semaine. Me voici donc le matin, avec des valises sous les yeux... j'ai beau faire rouler mon roll-on à la caféine dessus, elles prennent racine. Suspendues. Là. Une de chaque côté de mon appareil olfactif. 
Bon, elles pourront toujours servir, on en manque.

Plus de 200 kg qu'on peut prendre. En tout. Pour toute la famille. 6 x 35 kg. Et plus de la moitié n'est pas pour nous. Nous voyagerons donc (très) léger au retour, car nous aurons laissé plus de la moitié du chargement là-bas... et nous aurons perdus du poids, moins de la moitié j'espère.
Et cela grâce à la tourista. Entre autre. 90% de malchance qu'on la chope j'ai lu. Et franchement, je n'ose pas trop m'attarder à l'idée. Car... supposons que nous ne l'ayons pas en même temps. Cela dure en moyenne 3 jours. Symptômes : fièvre parfois, vomissement, bien sûr diarrhée où et quand on veut pas (les toilettes publiques c'est pas l'top là-bas, disons que c'est au bord la route. Voilà.), et faiblesse à garder le lit. Nous sommes 6. 3x6 = 18. En général, ça commence le 3e jour. Nous restons 20 jours là-bas. Vous comprenez mon angoisse ?(du coup, je prends une cargaison de Carbo-Levure en prévention avec nous en espérant que ça marche... le pharmacien a dit que ça peut. Pas trop convaincu le pharmacien). Mais je sais aussi que j'ai tendance à penser que le pire va arriver, alors j'ai décidé de m'imaginer que le meilleur pourrait se réaliser (je sais que Georges Clooney est déjà allé dans ce pays, peut-être vais-je le croiser... et je profiterai de lui demander un rabais sur les capsules, dont je suis un peu accro).
BREF ! Tout ça, on verra dans les prochaines semaines ! De toute façon, c'est jamais comme on l'imagine. (Adieu Georges ! Et voilà que mon pessimisme reprend le d'ssus...Je VAIS le voir, Georges ! Oui ! A la TV au moins... et voilà, ça recommence).

Une partie de ce qui est pour nous

Ah ! Oui ! Les bagages. Les listes, j'aime. Mais celle qui date de 10 ans et remise à jour chaque année ne suffit pas (je me souviens du soulagement, à chaque fois que j'enlevais biberon, p'tit lit bébé, couche, doudou, puis petit à petit remplacés par lunettes, un enfant en plus, MP3, maquillage, tous les habits de l'armoire de mon aînée, euh on gagne pas vraiment au change...). Bon, au premier coup d'oeil, j'étais contente. Ski : pas besoin, bob pas besoin, pantoufles, non. Grill : non. Bonnet, gants et bateau-gonflable-avec-les-rames : chouette, j'peux tracer. Oui, plus des 2/3 de ma liste a été éliminée allégrement. Il faut juste 2 paires de chaussettes, un pull au cas où, une brosse à dents, quelques t-shirts... et quelques pagnes. Et des tongs. Fastoche et vite fait !
Puis, après "cumulation" de la liste familiale avec la liste "voyage en Afrique noire"... uhm. Que dire. Mon soulagement a fondu comme neige au soleil d'Afrique à midi.
Une partie de ce qui est pour eux

Se sont rajoutés : quelques réserves alimentaires (barres de céréales, condiments, chocolat), des médicaments (toute la pharmacie au cas où), nos produits de douche (on risque de les utiliser 1-2 fois là-bas), crème solaire (mais oui ! J'vous fait envie ? 37°C qu'il fait aujourd'hui !), maillots de bain (peut-être les utiliserons-nous mais même pas sûr et je suis sérieuse pour une fois), quelques trucs pour aromatiser l'eau pour cacher le goût de Javel, ou autre..., quelques petits cadeaux de Noël pour mes schtroumpfs (et mon homme mais chuuut, il ne le sait pas encore !)... Des ordinateurs portables, des vêtements, mes bouquins, des cadeaux à distribuer là-bas à nos connaissances africaines et européennes (fondues, chocolat, agendas, casquettes, vernis à ongles...) du courrier... Sans parler des occupations pour les enfants : DS, livres, livres, livres, crayons et papiers, balles de foot. Car là-bas, peu d'écrans. Adieu PS2, DVD, TV. Et si écran il y a, il faut de l'électricité. On pourra parfois avoir cette chance. J'espère.
Alors voilà que maintenant, dans quelques coins de l'appartement, s'entasse un bric-à-brac de toutes sortes. Et c'est que moi qui sait OÙ est QUOI. Gare à celui ou celle qui va y mettre le nez ou pire... les mains !
Et dans moins d'une heure, mon mari arrivera avec le sien (filtres à eau, ordinateurs...) et il va essayer de caser tout ça dans les sacs & valises que nous avons ! Je veillerai au grain, que je retrouve nos multiples affaires à notre arrivée (il est trop fort pour ranger le maximum de choses dans le minimum d'espace, mais moi ce que j'aime pas, c'est que ben... tout sera déplié, mélangé, arrangé de manière à remplir chaque recoin de vide. J'ai décidé de ne pas dire trop mon avis, ce soir. On verra si je tiens. Car c'est pas parce que je décide, que j'y arrive. Sinon je serais quasi parfaite. J'vous dis.)
Il reste 4 nuits. Et nous partons. A l'aventure. A 4000 km. Au Sud. Un pays qui vit de SI. On est un peu fou. Tant pis. On ne peut plus reculer. Et c'est bien de foncer malgré les craintes. Sinon on ne ferait rien. Et c'est un rêve qui va se réaliser. Mais ça ne sera pas toujours le rêve. J'espère que ça ne sera pas le cauchemar. Je sais aussi que Dieu est là. Que tout est dans Sa main. Qu'Il nous aidera dans les moments pas évidents, comme Il l'a toujours fait.
Alors mon désir est que  SI tout fonctionne comme JE l'ai prévu (uhm uhm) je continuerai mon blog pour vous envoyer un peu de chaleur. J'ai bidouillé un ordinateur Second Hand qui profite de notre voyage pour finir sa vie outre-mer, afin que j'ai la possibilité d'écrire sans être toujours connectée. Il y a déjà un problème. La batterie tient 15 min. 
Là, maintenant, je ne désire qu'une chose, avoir TERMINE cet empaquetage. Etre dimanche matin à 7h30, et partir.... LOIN ! Loin du froid, de la grisaille, du stress... 
Nous voici, AFRIQUE !
A bientôt de là-bas et SI jusque là, je n'ai pas la possibilité de le faire,
 je vous souhaite de bonnes fêtes !

Commentaires

Allison a dit…
Oh là là !!

Quel travail. Nous pensons tous les jours à vous. Tout ira bien et bientôt vous serez bien au chaud, entourrés par les bien-aimés. :D
Evi a dit…
Alors pour le soleil et le chaud je t'envie, mais pour le préparatif certainement pas. Mais quelle galère! Je constate que c'est toi qui prépare plus ou moins tout! C'est un principe que j'applique aussi. Une fois à destination on entend après : quoi? on a pas pris...? t'as pas pensé à...? j'comprends pas que...! Ah, la,la... Tu connais ça? J'espère que tout ce passe bien pour vous et que vous rentrerez en santé! Bon voyage et que le Seigneur soit avec vous!

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su