Accéder au contenu principal

Les cheveux de ma fille... toute une histoire !

Voilà. Comme tous les 2-3 mois, il faut prendre ÇA en main. Ça repousse, ça tombe, c'est plus très beau. Les regards de certains africains sur la coiffure d'Ema en disent long. 
Si vous êtes très observateurs (mais vraiment vraiment beaucoup, hein !), vous aurez vu sur la photo là à gauche, que tous les membres de notre famille n'ont pas les pieds de la même couleur. Le reste aussi. Ma fille est née en Afrique noire. Pas de moi. De sa première maman. Mais c'est ma fille dans mes tripes, bien qu'elle me ressemble moins physiquement et de caractère que mes autres enfants. 
Bref. J'aimerais que tous mes enfants soient bien coiffés (c'est fou non ?), mais la concernant c'est toute une histoire.
Et la voilà, cette histoire, en 10 épisodes. Pas plus, pas moins. 
1. Tout d'abord je réalise d'un moment à l'autre qu'elle a besoin dans les 2-3 prochaines semaines AU PLUS TARD d'un relooking (car c'en est chaque fois un)
2. Puis, se préparer toutes les deux psychologiquement, en en parlant, en échangeant sur le sujet quelques fois. Moui.
3. Puis je regarde mon agenda en me creusant la tête :  je dois trouver quelques heures 2 jours de suite durant lesquelles Ema est libre, sans trop de devoirs et activités diverses.
4. Quand j'ai trouvé ce moment si précieux, je prends contact, env. 1 semaine avant, avec sa coiffeuse du moment, africaine bien sûr, pour voir si elle est prête à passer des heures à coiffer ma fille durant le temps qui nous arrange.
Ce qui reste de ma fille, euh... de sa coupe  à la fin.
5. La veille du relooking, tout défaire sa coupe. C'est les pires heures mère-fille (après les devoirs) qu'on passe ensemble. Il faut 2 bonnes heures pour défaire les multiples nattes ornant sa tête à l'aide d'un peigne muni d'une pointe (les africaines le font avec des cures-dents, mais moi je les casse !!! ). Heureusement, depuis peu, Ema m'aide un peu, même Nathan aide de temps en temps.  Et, ohhhh, miracle, c'est mon mari qui a terminé les 2-3 dernières nattes. Maintenant que j'y repense, j'me demande si j'ai pas rêvé ! Puis, on arrive au bout. Ma fille ne tient plus tranquille depuis un moment, ni physiquement, ni psychiquement. Moi j'ai mal au dos et je ne vous parlerai pas de mon psychique. C'est fini ??
6. Je mets ce qui reste de la coupe de ma fille à la poubelle, passe l'aspi partout.
7. BEN NON !!!!... il reste le démêlage et le décrassage car un petit amas gris-blanc de mélange shampoing-poussière collant se trouve à la base de chaque mèche. J'vous dis, c'est pas d'la tarte. Théoriquement, il faudrait défaire les tresses et démêler en même temps, faut compter 1h de plus (je l'avais fait une fois). Mais j'avais pas l'courage. Maintenant direction double shampoing intensif plus ÉNORMÉMENT de produit démêlant. Je laisse Ema essayer de démêler au max. Puis j'y passe encore un moment. Il faut compter 1h. En tout, 3 heures. J'en peux plus. Mais cette fois, il me semble qu'on s'est moins énervée toutes les deux que d'habitude. Ouf. Encore du démêlant qu'on laisse reposer toute la nuit.
8. Le lendemain matin, lui rincer les cheveux, repeigner en gros et en vitesse, inventer une coupe rapide pour aller à l'école dignement : cette fois c'était le bandeau dans les cheveux. Chou que c'était.
9. Après-midi, faire les devoirs ultra-rapidement. Essayer du moins. Ema aimerait des tresses collées, donc ça durera moins de 5h cette fois. Suis contente. Je vais chercher ma copine coiffeuse. 1h45 plus tard, après des larmes versées et une tête des plus malheureuse quand j'osais la regarder, Ema est re-loo-kée ! C'était un peu la torture. La coiffeuse m'a dit qu'elle aurait fait plus vite si j'avais tout bien démêlé. Découragée que je suis. Pffff. J'suis pas faite pour ça moi.
10. Ema rayonne, c'est fini. Et elle est fière de sa nouvelle coupe. Mais le problème, elle ne peut plus sourire, ça tire (un peu comme si tu viens de faire un lifting je suppose !)! Elle souffre un peu la première nuit. Je lui donne donc un paracétamol préventif. Mais qu'elle est gracieuse et belle ! 
Moi, je suis soulagée mais lessivée. La paix de ce côté-là pour 2 bons mois. J'espère.
GRRR. Je n'arrive pas à enlever cette photo, alors, ben, voilà quoi.

Commentaires

Anonyme a dit…
ça me rappelle des souvenirs ça... sauf que moi c'est parti tout seul ! Par contre pour les faire c'était bieeeeeeeeeen plus long lol

Mais ta nana est vraiment toujours trop belle avec ses coupes de ouf ^^

Gros bisous à elle

Sussu
famille Christen a dit…
ben, on aurait bien vu une p'tite photo des travaux finis !!..
Bisous à toute la p'tite famille
-ANNE- (la cousine de France)

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su