Accéder au contenu principal

Opération cuisine nickel

Voilà plusieurs mois que ben.... je me dis qu'il faudrait quand même que je nettoie à fond les armoires de ma cuisine. Elle n'est pas énorme mais... quand  j'imagine tout trier et nettoyer, elle me paraît du coup très imposante. Normalement, je me fixe comme but de le faire chaque printemps... mais je crois en avoir laissé passer au moins 1, si ce n'est plus. Moui. Zappons.
Alors voilà, la semaine passée j'ai pris un p'tit moment pour trier l'armoire où torchons, linges de cuisine et divers produits traînent sans dessus-dessous. J'en ai profité pour jeter le tablier que j'avais fait en 1ère année, et que sûre, je ne mettrai plus. J'avais quand même un p'tit chouia d'émotion en imaginant la p'tite Sara coudre avec application ce tablier devant les yeux attendris de sa maîtresse.... et que le dit tablier, 34 ans plus tard finisse ainsi. Bon. J'essuie mes larmes.
Je me suis donc donnée de la peine pour empiler harmonieusement torchons et linges. Wouah.
Puis, je suis passée au tiroir des.... Tupperware et boites diverses. Oui, celui qui, chaque fois, que je veux le fermer, coince... Là, un couvercle, ici, une boite dépassent, en général j'ai pas trop l'temps ou l'envie de me donner de la peine. Donc, je secoue fortement le tiroir et son contenu, et ça marche. Fermé.  Encore une fois, après avoir nettoyé avec application ce tiroir (je suis suisse, quand même), j'ai empilé mes boites, et contrôlé que chacune aie son couvercle. Couvercles que j'ai mis soigneusement debout l'un derrière l'autre dans une petite caisse à droite. Euh... oui, bref. Je ne sais pas si ça vous passionne ?!!! La chose très étrange, je trouve, c'est que pour une fois, ce ne sont pas les couvercles qui manquaient mais.... les récipients. Je me suis donc retrouvée avec 3 couvercles en trop ?!!
Comment peut-on perdre des récipients ? That's is the question.
Quelques jours plus tard, quand mon mari a ouvert ce fameux tiroir, il n'a pu retenir une exclamation ! Impressionné qu'il était. Quelle ordre, quelle organisation ! C'est ça l'avantage, quand c'est pas toujours bien rangé : il y a une lueur d'admiration dans le regard de son homme quand il y a du changement.
Aujourd'hui, j'ai continué... et j'ai dû résoudre quelques questions existentielles du genre :
-Est-ce que franchement ça vaut la peine de garder ces gobelets en plastiques ?
-Et tiens, là dans le fond, encore un couteau qui à l'air d'être coupant... je pourrais le ranger à sa place et l'utiliser de temps en temps ?
-Mais qu'est-ce qui m'a pris d'avoir autant de sortes de thé ? Nous qui n'en buvons jamais ? (question qui n'a toujours pas trouvé réponse)
-Et ces cuillères pour bébés qui prennent de la place, est-ce que ça vaut la peine de les garder pour mes hypothétiques petits-enfants ?
Puis, las de ces questions, j'ai attaqué mon armoire à réserves alimentaires. Tiens, j'avais encore du sucre en morceau là ? Et, tiens, encore ce paquet entamé de sucre en morceaux ? Eh !!! C'est quoi ce paquet entamé de sucre en morceau ?
Eh ben... dire que c'est seulement quand on boit du thé qu'on en prend ?!!! On en a pour un moment !
Et l'avantage, quand on fait ses armoires, c'est qu'on trouve des ingrédients oubliés, qui nous donnent des idées pour de futurs repas  : Ainsi les 2 boites de germes de blé dont une... bien périmée (!)  me rappellent qu'un temps je faisais régulièrement du bircher le soir. Y a longtemps. Et ces paquets de "pâtes ABC aux oeufs", c'était pour la soupe dont les enfants raffolaient. Il faudra vraiment que j'en refasse !
Figurez-vous que j'ai même retrouvé des sachets d'aromat périmés depuis 2007 !!! Choquée, que je fus. Je ne m'en remets pas. Depuis combien d'années  n'ai-je pas réalisé que c'était le printemps  ? Ou... depuis combien d'années n'avons-nous pas eu de vrai printemps ? Là est peut-être la véritable question ?
Voilà, je trouverai encore une bonne heure pour terminer, en fin de semaine.... rangements, nettoyage, triage, tous ces mots en un : désencombrage. J'ai un peu peur d'attaquer les condiments.  Dans mes souvenirs, c'est là, que les dates étaient les plus anciennes... mais même si ça m'arrive cette fois, je n'vous l'dirai pas. Na.
Et je me dis que je me donne tellement de peine pour que ma cuisine soit nette (au moins un temps !), est-ce que je prends autant de temps pour faire un retour sur moi-même, repenser ma vie, réorganiser le tout pour me.... désencombrer de l'inutile, des vieilleries ?
A propos de l'inutile... ces trois couvercles, qu'est-ce que j'en fais ? J'hésite encore à les jeter, car je suis (presque) sûre qu'au moment où le camion poubelle aura passé, je retrouverai les récipients...
Allez, bonne semaine à vous ;) et si vous avez l'temps pour venir boire un  thé (sucré !) ! Vous êtes les bienvenues ! Ça m'rendrait service !

Commentaires

Fab B. a dit…
Oh Sarah, comme j'aime ta façon de décrire les petites contraintes du quotidien..!! C'est pas possible, si on vivait plus près, tu te rendrais compte comme mes armoires ressemblent aux tiennes...;-)! Mais......ayant une mère maniaque et qui vient s'occuper des enfants une fois par semaine...voilà 2 étés de suite (un exploit jamais égalé depuis 20 ans pour moi), que je me prends 1 journée entière (10 h00 env chaque fois)durant les grandes vacances pour vider, trier, jeter et laver portes et placards.......Vais-je tenir la cadence?...l'avenir seul le dira!! Mais où je désespère, c'est qu'à côté de ma cuisine, c'est d'autres recoins de la maison qui attendent toujours...mais chut! la grand-mère n'y met pour ainsi dire pas les pieds, alors.....!
PS: la disparition des Tupp' chez moi, ce sont les enfants qui les éparpillent dans le jardin, pour diverses collections où soupes dont eux seuls ont la recette...puis ils les oublient.....
Bisous, et salutations à chacun chez toi! :-)
Evi a dit…
Comme ça fait du bien de te lire Sarah! Je me sens toute soulagée, sauf que ma cuisine à moi n'est toujours pas nickel ¦( Heureusement que le printemps dure toute l'année (pour la cuisine) :D

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su