Accéder au contenu principal

Recevoir chez moi... toute une histoire

Evidemment, vous m'imaginez  maîtresse de maison parfaite... toujours souriante, gaie, et surtout... zen en tout temps. Et soulignons-le, qui manie rouleau à pâte, ingrédients en tout genre, spatules, fouets, casseroles et couteaux tranchants avec dextérité.
 Ben... au risque de vous décevoir fortement... c'est NON. C'est pas moi ça.
Bon... oui, en y réfléchissant un peu... je crois que si vous avez déjà lu quelques posts me concernant... vous vous étiez déjà fait à cette idée. Bref ! Je vais donc casser pour de rares personnes cette image merveilleuse que vous vous faites de moi... Alors,  prêts ?

J'ai eu dernièrement une semaine de fou... pour moi. Certaines en supporteraient beaucoup plus. Pour mon mari quand il a beaucoup, il survole tout cela avec... grâce et décontraction, comme déjà dit.  Moi pas.  Le stress me... stresse. Et si il y a une chose qui me met la pression dans ma vie  c'est... de recevoir du monde chez moi. Car cuisiner, ben, c'est pas ce que je fais avec le plus de décontraction, ça ne me repose pas. Ben non.
Et là, j'ai du recevoir 3x du monde chez moi en... 4 jours.
Ne vous y trompez pas, j'aime avoir des amis, passer la journée avec eux, leur remplir à ras bord l'estomac... MAIS AVANT... je vois (et j'imagine même parfois) dans mon ménage tout ce qui pourrait être perturbant  pour des yeux étrangers. Donc j'astique, je décrasse mon appartement, je n'enlève juste pas les araignées. Pas l'temps. En plus j'les vois pas. Mais la poutse, c'est le côté sympa de la chose, pour moi. 
Car auparavant je me serai décarcassée pour trouver autre chose à leur faire à manger que la boite de raviolis infects à simplement retourner dans la casserolle. Trop sympa que je suis. En général, je fais quelque chose que je peux faire avant l'arrivée de nos invités, qui soit simple, bon, et assez rapide, que je sais que je vais réussir, et si possible SEULE... car je dois me con-cen-trer. Vraiment. Et franchement, qui ose mettre ne serait-ce qu'un bout d'orteil dans ma cuisine, se fait.... houspiller. Disons que ma cuisine n'est pas grande, ça n'aide pas. Bref, je m'active, ça gicle, ça fait du bruit, ça casse parfois, ça rate parfois aussi, ça gigote dans tous les sens avec des bruits en tout genres ! Mais pas comme un hamster dans sa roue, car là c'est rapide mais... régulier, mais plutôt comme un oiseau emprisonné dans un carton et paniqué. Oui, c'est à peu près ça.
Puis, je laisse la place à ma moitié, qui lui, s'il y a de la grillade, prépare avec passion la viande qu'il imagine déjà manger (j'en sûre, quand je vois ses yeux et que je l'entends saliver !). S'il y a des assiettes de salade mêlée à préparer, ou un met à placer joliment dans un plat, c'est aussi mon homme qui s'y colle. Moi, j'ai pas la patience ni la main d'artiste pour ce genre de truc.
Après, quand les invités sont là, le bonheur, y a plus qu'à profiter de leur présence ! Ouf ! Ils arrivent dans un havre de paix, où tout mijote gentiment dans les casserolles... et dont les effluves de leur contenu leur donnent l'eau à la bouche ! Enfin... j'espère... on m'a jamais dit le contraire au moins.
Bref ! C'est le calme APRÈS la tempête !

ET UNE CHOSE A RE-SOULIGNER :
J'aime avoir des invités. Beaucoup. Et j'apprécie leur présence. Vraiment. Alors si une fois on vous invite, s'il vous plaît, ne refusez pas, je sais quand même ce que je fais... et en général, entre 2, je prends une pause de 2 semaines pour me "requinquer" et là, je gère mieux !

Commentaires

Allison a dit…
Et bien la tempête de preparatifs... ça je connais! :)
Evi a dit…
Et moi je me demande bientôt comment c'était, tellement rares sont mes invités (j'ai honte). Autrefois lorsque les enfants étaient bébé, entre pampers, allaitement et pleurs j'avais des invités presque tous les week-ends et aujourd'hui je fatigue seulement d'y penser alors que j'aurais des aides sous la main.C'est grave docteur ?

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi. Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et préci eus e tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines... Que ma vie, que nos vie

Juste un petit mot...

Je suis vivante. En santé. Je vais même plutôt très bien.  Voilà quelques mois que je n’ai plus écrit.  Les journées filent. Les occupations défilent. Mes pensées 💭 s’entrechoquent et remplissent ma boîte crânienne.  Souvent je vis un truc et je me dis : tiens ça serait un sujet top pour mon blog... quand j’aurai le temps... et la vie reprend ses droits et j’oublie le sujet en question. Arghh.  Voilà bientôt deux mois que j’ai arrêté mon job rémunéré à l’hôpital pour différentes raisons (oui oui, j’ai plus de salaire, c’était réfléchi et pas sur un coup de tête !!! Il y a même mon Nommamoi qui est ok avec ça !)...du coup je pensais trouver le temps à nouveau pour écrire. Mais avec ce perturbateur international qu’est le covid je ne suis plus seule à la maison. Mes enfants sont un peu plus là, moins de temps pour que mon cerveau puisse élaborer quelque chose, genre un texte sur un sujet. Je m'inquiète un peu de n’avoir plus d’idées. Je stresse de ne plus trouver l’espa

Un peu de renouveau !

Bonjour à chacun, chacune ! J'ai été plutôt pas mal absente cette dernière année sur mon blog ! L'année fut encore une fois bien remplie pour moi, si ce n'est plus !  Et je réfléchissais concernant mon blog, à faire quelque chose de plus court et de (presque) quotidien... J'avais donc besoin de me renouveler... une idée germait depuis quelques temps ! Et j'ai déjà commencé ces derniers mois à écrire quelques réflexions en rapport avec mon quotidien de femme, de maman, de grand-maman et... d'humaine tout simplement ;-) Enfin, le temps m'est à nouveau donné pour me lancer... et, à partir de demain, vous me retrouverez dans un blog de méditations !  Du lundi au vendredi, vous pourrez me suivre  sur demoncoeurasoncoeur  pour un court partage de mon quotidien... une réflexion, une prière, un verset, et une citation (le mercredi !) qui a croisé mon chemin... pour m'encourager et pour t'encourager au quotidien ! Vous pouvez d'hors et déjà vous rendre su