La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


jeudi 21 mars 2013

Aïe ! Phone-Pod-Pad !

Aïe aïe aïe. Pffff. Le progrès a aussi ses travers. Ses prises de tête. En tant qu'maman j'vous dis, c'est pas simple. En tant qu'enfant-ado tout va merveilleusement bien tant que maman ne met pas son grain de sel. Mais grain de sel elle doit mettre. Sinon ben...
Oui, ce serait bien plus simple si je m'en fichais. Moi. Maman de mes enfants à moi. Si je m'en fichais des heures qu'ils passent sur leurs écrans. Si je m'en fichais que les dents ne soient plus lavées (dommage, il n'existe pas d'application i-brossage de dents), si je m'en fichais que les devoirs soient faits en 4e vitesse (i-devoirs n'existe pas non plus), si je m'en fichais de leur manque de sommeil (i-dodo ?), si je m'en fichais que leurs chambres soient en désordre indescriptible (habits sales ou propres, papiers de bonbon & morceaux de feuille où des codes bizarroïdes sont inscrits jonchent le sol... mais aucun jouets... ), si je m'en fichais si je ne les vois plus qu'à table, en 4e vitesse (non, je ne veux pas cet écran à table !), si je m'en fichais que des gens invisibles de moi suivent mes enfants partout dans la maison grâce à la caméra ou/et le son incorporé à leur mini-écran... Pfffff... Aïe aïe aïe ! Impossible d'appliquer à la lettre la première partie du verset d'Ephésiens 6 : 4 : "Pères, n'irritez pas vos enfants mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur". Bon, déjà, l'avantage c'est que c'est adressé en premier lieu aux... pères ! ☺
Donc, moi, perso. J'irrite mes enfants. Oui. Je dois humblement l'avouer. Je me bats. Fort. Contre l'attrait de ces écrans. Avec des Desperate Housewives comme moi, on s'échange nos trucs et astuces... qui sont dirais-je, pas vraiment efficaces à 100%. Je vais à des conférences, lit des articles sur le sujet. Mais franchement. Je progresse peu. Les prises de tête continuent. C'est pas simple-simple cette histoire.
Grande difficulté : Nous sommes la première génération de parents à devoir gérer ce genre de trucs. Nous n'avons pas l'exemple de nos parents, donc on doit tout apprendre ! Yehhh ! Quel challenge !

Un avertissement à ceux qui ne se retrouve pas dans ce que j'ai écrit jusqu'à présent (quelle chance !!!!) et qui aimeraient que ça continue : le plus simple, c'est de ne pas installer le wi-fi chez vous (si si, j'en connais encore des gens qui ne l'ont pas par chez nous !) & de ne pas se procurer d'écrans. Niet. RIEN. Pas de TV (je me souviens de la douce période où on discutait avec d'autres mamans comment gérer la TV... mais ce n'était RIEN à comparer !!! RIEN DE RIEN !!!). Pas d'ORDI. Mais surtout, surtout pas d'écrans plus petits, pas de ces écrans qui se cachent partout. N'en n'achetez JAMAIS. Mais sachez que là, vous vivrez en parallèle de notre culture actuelle. Vous serez LARGUE. Complètement ! C'est le prix à payer.

Pour les autres parents, pour ceux qui vivent à fond dans notre époque, pour qui c'est cuit, pour qui c'est trop tard,  deux questions à se poser :
- comptez COMBIEN vous avez d'écrans chez vous. Les petits, les grands. Tout. Et attention, moi, j'ai frôlé la crise cardiaque quand j'ai su notre chiffre qui est bien plus grand que le nombre de personnes habitants sous notre toit (mais si je compte les deux rats et les deux chats, on y arrive presque !) Alors, ça y est, vous avez compté... et ??? oui, hein, ça fait un choc... Aïe aïe aïe !!!
- réfléchissez QUELLE IMPORTANCE ont pour vous les écrans, et combien de temps vous y passez dessus, et surtout pourquoi ? Quelle exemple donnez-vous à vos enfants (aïe aïe aïe !!!) ?

PFFFFFF. Voilà ci-dessous mes trucs et astuces, trop joliment dit, donc que je nommerai plutôt mes lois implacables actuelles qui n'ont jamais été aussi sévères (qui sont en fait terriblement trop beaucoup souvent transgressées !!!), je dis actuelles car, comme le dit Manana n°2 avec la bouche très à l'envers, ça change tout l'temps :
1. Eteindre le WI-FI la nuit et pourquoi pas parfois un p'tit moment la journée le weekend (le problème, c'est que 1. c'est au salon, donc bien souvent, il se rallume tout seul (!) 2. nos voisins ont le wi-fi libre, donc euhhhhh. Voilà)
2. Pas d'écrans dans les chambres la nuit (c'est petit, ça se cache, et parfois après une journée de boulot, tu ne penses pas aller les chercher dans les chambres.... et eux "oublient" souvent de les amener à la cuisine)... bon, si je découvre qu'ils y sont la nuit, pas d'écran le jour suivant. Point.
3. Plus d'écrans avant d'avoir fini les devoirs. Donc pas le matin avant l'école, pas entre midi et 13h. Et les petits écrans doivent être à la cuisine dès 20h, c'est donc à cette heure-là que l'animation commence à la maison (le problème c'est que les jours où je travaille je dois les cacher, et mes enfants, qui ne jouent pas tous le jeu, connaissent bientôt toutes les cachettes... donc, je crois que le mieux c'est que je les prenne au boulot avec moi. Aïe !). Cette loi-là, Fiston 2e ne l'a pas vraiment appréciée et ça l'a mit en rage, il doit vraiment se désintoxiquer. Mais ça c'est fait. J'crois. Il faut juste pas qu'il retombe.

DONC, je ne dois plus craquer s'ils pleurent pour un réveil (je leur ai acheté un bon vieux réveil qui fonctionne, et moi je peux aussi les réveiller, si si !), s'ils veulent juste écouter de la musique (les CD, ça existe encore, et si on cherche bien, on retrouve même des vieux MP3 qui trainent dans leur chambre, mais non, on ne va pas sur l'ordi avant les devoirs pour mettre de la musique dessus, non non), s'ils veulent lire leur Bible (une vraie avec des pages qu'on doit tourner avec la main et pas seulement avec le pouce, ça existe encore !), une calculatrice (si, si on trouve des machines qui ne savent QUE calculer, ça existe, c'est fou, c'est pas BIO ça), ou prendre rendez-vous avec un copain (le téléphone, ce gros engin qui ne sert QU'à téléphoner, on en a un ! Yehhh)...
Proverbes 22 : 6. Sur ma Bible papier et écran !
Ah, j'allais oublier. Les écrans, il n'y a vraiment pas que du négatif. Les enfants doivent apprendre à les utiliser sainement. Socialement, ça aide. Les jeux peuvent être très sympas. Parole de maman d'ados. Voili voilà.

Et je dois vous dire franchement qu'actuellement ça marche terriblement bien. Fiston 1er, plein de sagesse, trouve que ça fait du bien de moins geeker, il nous casse donc encore plus les oreilles avec sa guitare électrique.  Fiston 2e passe son temps libre à jouer du hockey dans la rue avec ses copains du quartier, l'occasion de faire des trous à ses jeans et d'amener tout le monde chez nous pour les 16h. Pour Manana 2e, ça change pas grand chose... dès qu'elle a fini ses devoirs, elle remet ses écouteurs de aïe-pod sur ses oreilles, et on ne la voit plus mais on l'entend chanter de toutes ses forces. Manana 1ère, on la laisse libre, elle gère assez bien, comme sa mère que je suis (j'entends des ricanements ??!?). Bon, je dois avouer très humblement, que la loi actuelle est en vigueur depuis, uhm, deux jours. 50 heures tout au plus. Et j'ai quelques craintes vis-à-vis de l'avenir proche. Mais soyons confiants et positifs !

Voili voilà. Aïe Aïe. Je réfléchissais à tout ça. A cette tentation que sont les écrans. Je pensais aussi à des travers que nous avons tous. Dans lequel on se débat. Une faiblesse, une chose qui nous tente, qui nous fait du mal, que ça puisse être des dépenses inconsidérées, des mauvaises pensées, des addictions diverses... (comme aux écrans par ex. hihihihi)
Que faisons-nous contre, comment nous battons-nous ? Essayons-nous de nous éloigner de tout ce qui peut nous faire tomber ? 
La plupart du temps, se battre CONTRE ne sert à rien. Il faut plutôt faire POUR. Remplacer nos ballades sur les magasins  en ligne par de vrais ballades dans la nature (non, pas dans les vrais magasins !). Remplacer le temps passé à ressasser nos pensées négatives par du temps passé à voir le positif autour de nous, remplacer notre temps à geeker à faire quelque chose qui nous plait (un bon livre, un coup d'fil, un p'tit café avec la voisine, prendre sa Bible papier, aller admirer ses enfants jouant sur mycraft (bof)...). Le plus dur, c'est de commencer, de mettre cette chose auquel on est accro, cette mauvaise habitude de côté. Après, ça va presque tout seul ! 

Voili voilà. C'est pas tout ça. Mais je dois maintenant arrêter de geeker pour aller faire du repassage... quelle satisfaction quand il sera fait ! Yehhhhh ! 
(i-repassage, JE VEUX ! Chiche, qui l'invente ?)

PS :
Geeker : agir comme un geek, passer son temps devant son ordinateur
Geek : personne ayant peu de vie sociale en raison de sa passion exagérée de l'informatique, des nouvelles technologies, de la science-fiction ou encore des jeux.