Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2016

Photos de famille

ou Arrêt sur image.
Manana 1ère est là pour quelques jours. Fabuleux. Après 21 mois, la revoir et la ravoir, réentendre ses pas, ses bruits, sa voix, bref revivre avec elle est un bonheur avec un grand B. Cette semaine, plusieurs choses à faire avec elle. Dont les indispensables photos de famille !
Me voilà donc à préparer tous les membres de ma famille quelques jours avant. A les coacher pour les préparer psychologiquement à la chose. A leur rappeler de me rappeler, au moment où nous serons tous les 6, à immortaliser notre family tant aimée. Vu leur enthousiasme sans nom (!),  je me mets des mots partout, dans mon agenda, sur des post-its, m'envoie même un mail et j'écris en gros sur une feuille A4 que je laisse traîner sur la table à manger : PHOTO DE FAMILLE ! Reste un moment M où nous serons tous présents ce dimanche en fin d'après-midi, lors de la grande fête de famille pour la fin de "caté" de mes deux petiots (instruction biblique qu'on dit par chez n…

M-a-n-q-u-é

Loupé. Manqué. Oublié.
Passoire que je suis.
En rogne je suis. GRRRRRRR. Fâchée moi.
Contre moi, qui en avait tant besoin pourtant.
Honte.
A moi aussi, ça arrive.

Mais quoi, mais quoi ? 

J'ai manqué un rendez-vous.
Chaque mois j'y vais. Régulièrement, pourtant.
Mais là j'ai totalement zappé.
Pour la deuxième fois en moins d'une année.
Honte.

C'est en même temps pas si grave. Franchement. Il y a pire douleurs en ce monde que se promener avec  tous ces poils sur la figure. Ces poils contre lesquels je mène une guerre perdue d'avance depuis mon adolescence.
Je dois probablement m'épuiser. A force. Et j'oublie. J'oublie l'heure du combat. L'heure de l'éradication. Car je sais que la victoire ne dure pas. Mes ennemis ont toujours le dessus.
C'est un peu comme les chaussettes, en fait.

Oui, à moi aussi ça arrive de zapper un rendez-vous. Comme à mes patients. Les places sont chères et précieuses là où je travaille. Et ça m'énerve quand q…

Eternel recommencement. Pfff.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi. Mais plus j'avance en âge (et quel âge), plus le fait de répéter et encore répéter les mêmes gestes me lassent.
Et surtout concernant tout ce qui a trait au ménage.
Refaire encore et encore la lessive. Plier et encore plier le linge. Réfléchir et encore réfléchir aux repas. Refaire et encore refaire la liste de commissions. Ramasser et encore ramasser des chaussettes. Aspirer et encore aspirer. Ranger et encore ranger l'entrée. Nettoyer et encore nettoyer les WC. Je suis heureuse d'une chose. C'est qu'un jour, ça s'arrêtera. Je ne pourrais passer l'éternité ainsi. C'est tuant. (mais comme ce serait l'éternité, on pourrait même pas se consoler avec ça, bref.)

Aujourd'hui, je suis dans cet état d'esprit.
Je devrais passer l'aspirateur. Oh oui, je devrais. Pas envie.
Oh, pis je dois me laver les cheveux. Pas le choix. Vaut mieux.
Il faut vraiment que je fasse cette sauce bolognaise, sinon viande hachée…