Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2011

Les joies (zé les peines) du printemps !

Le printemps. Il vaut la peine que je consacre un de mes posts à cette saison.  Cette saison qui me redonne la pêche. Quand on y croit plus, quand le froid et la grisaille nous ont pris les entrailles depuis le temps que ça dure, il (le printemps donc) explose, là, sous mes yeux !  Un matin, je me réveille à nouveau aux chants des oiseaux(bon, le weekend seulement quand le réveil n'est pas programmé), des "taches" de couleurs jaillissent partout dans l'herbe verte. D'un moment à l'autre mes forsythias laissent exploser leur couleur soleil, mes arbres en pot que je croyais morts commencent à montrer des signes de vie. Même notre chatte commence à reprendre ses bains de soleil, les yeux mi-clos, l'air plus que satisfaite. Etalée. Comme je la comprends. Bon. Moi, j'ai pas l'temps. Tout ça. Cette nature qui m'explose le regard tellement je ne sais plus où regarder, me gonfle le coeur. Je loue ce Créateur auquel je crois et que j'aime et qui a fait…

Ah !!! L'élevage !

Pas toujours facile d'être maman. On fait tout pour nos schtroumpfs, on les nourrit, on se réveille la nuit, on les bichonne, on les conduit à gauche à droite, on s'fait du souci pour eux, on leur recommande plein de trucs pour leur bien (se laver les dents, les mains, s'habiller pour aller dehors, prendre l'air, aller au lit...), on leur apprend pleins de choses méga importantes (comment se laver les mains, les dents, s'habiller, dire merci, ranger leurs chambres, faire leurs devoirs, être gentil comme nous (!), ne pas pleurnicher pour rien, persévérer dans le travail, que ce soit pour le sport, la musique, l'école...). Bref, on donne, on donne pour en général récolter que... bouches à l'envers, "rrrroooooonnnnn", grincements de dents, petits piques moqueuses (des plus grands), etc. Mais quel bonheur tout de même quand parfois on voit un fruit de notre éducation chez eux, ou un geste d'affection de leur part, que ça soit un câlin, un dessin, …

Quand même, j'y suis allée un peu fort...

... alors je me suis dit qu'il faut que j'écrive un truc pour faire pencher la balance de l'autre côté, ou plutôt que je rééquilibre la chose. Moui, c'est mieux. Quand même. N'exagérons rien.
Vous vous souvenez, il y a une semaine, j'analysais de toutes mes forces mentales les relations de mes hommes  (petit rappel : un est mon mari, deux sont mes fils) avec... les tubes de pâte dentifrice entre autres ici. Je ne m'étalerai pas à nouveau sur cette brosse à dent, euhhh, sur le sujet. Je voulais juste parler de... mmmhhhh, moi et mes p'tits couacs de ce mois pour bien montrer que dans notre famille, il n'y en a pas qu'une partie qui a des défauts... Le sexe dit "faible" aussi. Un peu. C'est dur à entendre. Je sais. Avec moi, il y a quelques matières pour mon homme à s'énerver, ou, du moins à se poser aussi quelques questions sur mon fonctionnement bizarroïde à ses yeux (pour moi, ça va je vis avec moi-même depuis quelques dizaines…

Histoire de branches...

Dans notre vie, il y a beaucoup de branches éphémères où l'on s'accroche :L’école, les ami(e)s, les frères/soeurs, les parents, sa DS, sa play, ses habits, le sport, la santé, sa réputation,…  ce sont là, toutes des branches de l’arbre que je suis.Si un jour, le divin jardinier m’enlève l’une d’elles : C’est vrai, je souffrirai (faut pas déconner non plus), mais je ne mourrai pas ! car le tronc de ma vie c’est ma relation avec Jésus.
Là, loin de l’agitation de la ville, je sentis une grande paix me visiter, C’était Jésus qui me rassurait…
Et toi, ça va ? Peut-être as-tu perdu une branche importante de ta vie…(?) Courage, Jésus jamais te lâchera, lui seul est indestructible! la vie et ses belles surprises repousseront, aie confiance… Seulement, veille à une chose: Que Jésus ne soit pas juste qu’une branche dans ta vie…
Alain Auderset

Mes hommes et les tubes...

J'ai réalisé une chose étrangement bizarroïde ces derniers temps...  Les 3 êtres du sexe dit "fort" vivants avec moi sont dans l'incapacité totale, je dis bien TOTALE, de vider complètement un tube. Que ce soit un tube de dentifrice, de Parfait, de mayonnaise, de moutarde et même (!) de mayonnaise à la moutarde. Bon. Donc, c'est la plupart du temps à moi et à mes filles, donc du sexe dit "faible" (je souligne), de finir les tubes.  Je ne comprends pas. Cela me semble pourtant clair comme de l'eau de roche. Tu regardes le tube, tu visualises l'endroit le plus dodu, tu SAIS donc où restent la matière en question, tu presses dessus cet emplacement dans la direction du trou du tube... et ça sort !!! Mais oui !!!  Et on dit que les femmes n'ont pas le sens de l'orientation, hein ?? Combien de fois ne l'ai-je pas expliqué, d'abord à ma moitié, jeune marié et attentif, le regard plein d'amour,  puis aux autres mâles de la famille dès la …

Lettre d'un Ami

Je t’écris pour te dire à quel point je m’intéresse à toi Et combien je voudrais que tu me connaisses mieux. Quand tu t’es réveillé ce matin, j’ai fait briller un soleil radieux par ta fenêtre. Je voulais attirer ton attention. Tu n’y as pas pris garde. Plus tard, je me suis arrangé pour que tu marches et que tu parles avec quelques amis. Je t’ai baigné de rayons de soleil. J’ai parfumé l’air de douces odeurs naturelles. Tu n’y as pas fait gaffe. Tu ne m’as pas remarqué. Alors, je t’ai appelé en criant dans une tornade. Je t’ai peint un bel arc-en-ciel dans les nuages. Tu m’as jeté un bref regard, mais tu n’as pas fait attention à moi. Ce soir-là, j’ai fait briller des rayons de lune sur ton visage. J’ai fait souffler une brise fraîche pour te détendre et te réconforter. J’ai veillé sur toi pendant ton sommeil. J’ai partagé tes pensées. Tu ne te rendais même pas compte de ma présence. Je t’ai choisi… J’ai un travail particulier pour toi. J’espère que tu me parleras bientôt. C’est moi qui t’ai protég…

Nos enfants grandissent !

C'est quand même trop top et génial ! Car... Révolu le temps des couches, des réveils nocturnes, de l'angoisse à la pensée de perdre LE doudou. Terminé d'être sans arrêt connectée à leurs faits et gestes. Ça n'arrive plus de les perdre au rayon jouets à la Migros (bien sûr !).Bien loin le temps où ils devaient avoir 5 nukis-lolettes à côté deux avant de s'endormir. Les siestes ? C'est quoi ça ? C'est plutôt nous parents qui en ont besoin parfois ! Et la voiture qu'on peut à peine fermer quand on va quelques heures en visite avec la poussette, la chaise-repas, le lit de camp, le chauffe-biberon, la poudre de lait (ne pas oublier notre bout d'homme ou d'femme avec tout ça !). Évanoui ce temps-là !   Terminé aussi de se faire interrompre en plein repas par une odeur nauséabonde et quelques années plus tard par un cri venant de la salle de bain : "Maman, j'ai fait caaaaacaaaaaaaa !" crié à tue-tête quand on a des invités !  Loin derrière au…