La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


vendredi 30 juillet 2010

Prochaine saison de "Koh Lanta"

Allez, une p'tite der juste avant notre départ, que je viens de recevoir par mail pour la Xe fois, mais que j'aime beaucoup beaucoup et qui fait du bien ;)

Six hommes mariés vont être laissés sur une île avec une voiture et 3 enfants chacun pour six semaines.
Chaque enfant participe à 2 sports et à un cours de musique (ou de danse).
Il n'y a pas de fast food...
Chaque homme doit :
Prendre soin de ses 3 enfants;
Garder sa maison propre;
Faire la correction des devoirs des enfants et compléter les projets de sciences...
Préparer les repas, faire les courses, faire la lessive, repasser, faire le ménage, les carreaux, payer la liste des factures (sans avoir assez d'argent !).
De plus, chaque homme devra faire un budget pour l'épicerie chaque semaine s'occuper des papiers (déclaration d'impôts, classer les factures...)
Chaque homme
doit se souvenir de l'anniversaire de naissance de tous les amis et membres de la famille, et leur envoyer une carte (pas un courriel !).
Chaque homme doit aussi amener chaque enfant à un rendez-vous chez le médecin, chez le dentiste, et chez le coiffeur. Il doit faire une visite imprévue aux urgences (et y patienter plusieurs heures pour chaque enfant).
Il doit aussi faire des biscuits et des petits gâteaux pour une activité sociale.
Chaque homme est responsable de :
décorer sa maison, de planter des fleurs à l'extérieur et de garder sa maison présentable, propre et bien rangée.
L'homme pourra avoir accès à la télévision seulement lorsque les enfants seront couchés et que toutes ses corvées seront terminées.
L'homme doit aussi :
s'épiler les jambes, les aisselles, le maillot, mettre du maquillage tous les jours, porter des bijoux, porter des chaussures à la mode et inconfortables, garder ses ongles propres et avec du vernis et les sourcils bien épilés
Durant une de ses 6 semaines,
L'homme devra endurer de douloureuses crampes abdominales et des douleurs au dos,
et ressentir un grand changement d'humeur inexpliqué (mais ne jamais se plaindre ni ralentir le rythme des corvées)
Il devra assister aux réunions avec les professeurs de l'école et trouver un après-midi par semaine pour faire une activité (comme aller au parc, accompagner les enfants à la piscine, faire une activité manuelle avec les enfants, du bricolage...)
Il devra lire une histoire à ses enfants chaque soir, préparer leur repas, les nourrir, préparer leurs vêtements, les habiller (avec goût !), vérifier à ce que leurs dents soient brossées et leurs cheveux coiffés chaque matin (coiffure avec barrettes et chouchous pour les filles)
Un questionnaire va être remis à la fin des 6 semaines, et chaque père devra connaître les informations suivantes :
la date de naissance de chaque enfant,
son poids, sa taille, sa pointure, la taille de ses vêtements
Il devra aussi savoir, pour chaque enfant :
son poids et sa taille à sa naissance, l'heure de sa naissance et la durée du travail pour chaque enfant, il devra également connaître :
Sa couleur préférée, son deuxième prénom, son goûter préféré, sa chanson favorite, sa boisson favorite,
son jouet favori, ses plus grandes peurs et ce qu'il veut faire lorsqu'il sera grand.
Chaque enfant va voter pour éliminer le père de l'île en se basant sur ses performances.
Le dernier homme qui reste va gagner seulement si... il lui reste assez d'énergie pour avoir des moments d'intimité non planifiés avec sa femme
Si le dernier homme réussit et gagne, il pourra continuer de jouer encore et encore pour les 20 prochaines années
et éventuellement avoir le droit de se faire appeler...

MAMAN !!!

A bientôt tout le monde, mes bagages m'attendent ! ;)

jeudi 29 juillet 2010

Les affres de l'épilation... encore et toujours....

 Mon épilateur a besoin de vacances... son boulot ? A moitié fait. Energie ? Encore, mais dans le vide. Il faut dire qu'il en a déjà bossé, des heures... il en a déjà débrouissaillé dans sa courte vie...
Plus précisément : Il met trop de temps pour accomplir ce à quoi il est destiné. Parfois dans la douleur, toujours dans le bruit... bruit désagréable pour les oreilles sensibles de mon mari... cette roulette qui arrache, le bruit à chaque déracinement, ça crispe mon homme... Donc, je m'isole ou choisi un moment où ma moitié est absente.
Autre problème : après, je suis de mauvais... poils ! Le but, vous êtes bien d'accord, c'est de les arracher loin de ma vue, mais beaucoup survivent, fiers. Malgré mes souffrances, le sacrifice de mon précieux temps de mère au foyer... les coûts (de l'électricité... ouais, mais c'est mon mari qui paie !).
Résultat :  je l'ai mis en CONGE. Pour un moment, ou pour toujours, à voir... le temps que je fasse mes ex-pé-riences. La crème dépilatoire ? Chère et pas plus efficace, je sais ! Rasoir ? Pas cher, mais... mes jambes piquant après 2 jours maximum. Exclu !
Allons-y pour la manière radicale : LA CIRE CHAUDE !
Après essai, voilà ce que je peux en dire :
NEGATIF :
1. ça prend du temps ! D'abord attendre que ça refoidisse, car c'était trop chaud. Puis essayer de le faire selon les consignes : prendre dans le pot avec l'applicateur en bois, l'appliquer dans le sens de la pousse des poils en une fine couche rectangulaire sur mes tibias, pas plus longue ni plus large que la bande et Achtung ! ne pas oublier de laisser 1 cm en bas pour pouvoir tirer dans le sens contraire cette fois SCRAAAAAATCH !  "Aïe !" (ça c'est le cri de mon mari, voir point 3 !)Puis, ça devient trop froid et pas assez liquide... LE TOP !   
2. C'est cher.
3. C'est... douloureux. Pour mon mari. Ben oui, à chaque fois que j'enlève la bande et les poils s'y aggrippant, mon homme fait de monstres grimaces et des exclamations (je crois qu'il s'imagine ça sur son torse... oui oui). Moi ça va, je supporte... eh, voilà 25 ans que je me torture de la sorte ! "Faut souffrir pour être belle" qu'on ma dit quand j'étais toute jeune... est-ce qu'on a déjà dit ça à un homme, j'vous l'demande ?
4. C'est... collant, et on en met PARTOUT ! Même mon fils en avait sur ses habits ! Comment ? J'sais pas... ça m'étonnerait fort qu'il ait voulu essayer.
POSITIF : c'est EFFICACE !!! Oui, vraiment... surtout si j'avais eu assez de bandes pour enlever cette cire !! Du coup, il y a encore quelques poils qui font les malins, là, sur mes mollets ! Grrr !
PLAN E (au moins je sais plus trop où j'en suis !) : achat de bandes de cire froide... je sais déjà que c'est... cher !
Si je ne trouve AUCUNE façon satisfaisante d'éradiquer totalement le pelage de mes demi-jambes,  je trouverai un boulot, je serai obligée de laisser tomber ce blog, et tout ça pourquoi ?
Pour financer... mon épilation DE-FI-NI-TI-VE !
Après tout ça... moi aussi j'ai besoin de vacances... on part en famille tout bientôt !
Alors... à dans une dizaine de jours !

mercredi 28 juillet 2010

Nos aînés sont de retour !

Depuis quelques jours, on est au complet ! 6 ! Quelle joie de les retrouver...
- Entière et accompagnée pour l'une (je confirme l'éradication totale des bêtes à 6 pattes, m'enfin... je veux y croire)
- Entier MAIS abîmé pour l'autre (camp des Flambeaux de l'Evangile = scout !): coup de pioche dans le tibia, de dent dans le crâne, un coude avec le double de volume et une couleur bleue, les jambes "rayées" de partout "grâce" à une chute dans les ronces, et je ne parle pas du peu de douches prises en 2 semaines et du peu de linge à laver... BON.... MAIS un sourire jusqu'aux oreilles.... et c'est ÇA qui compte !!!
Voilà donc plusieurs jours que nous...
- écoutons leurs aventures, et je me dis qu'heureusement que je n'étais pas là, car en maman soucieuse du bien-être de mes enfants que je suis, Simon n'aurait par exemple pas dormi sur un hamac fait maison en se gelant toute la nuit...
Simon a dormi là, SEUL, sans MOI !
- jouons à leurs jeux... me voici donc cheval, ou loup-garou, ou voyante (c'est quoi qu'ils apprennent à ces camps ???)... et mêmes les grands-parents doivent s'y mettre ! Du coup, des moments de rires assurés !
- essayons de répondre à leurs devinettes, ou de rire de leur nouvel humour... (uhm !)
- écoutons leurs chants bizarroïdes (surtout pour le scout !) à l'accent suisse allemand
- courons après les baskets neuves (il y a 2 semaines elles étaient neuves en tout cas...) oubliées quelque part.
- regardons leurs photos et films
- patientons qu'ils veuillent bien se réveiller le matin pour déjeuner, vu la fatigue accumulée...
Bref, leur retour est une aventure en soi pour nous, parents !
Mais quelle joie pour nous de les voir HEU-REUX et GRANDIS de pleins d'expériences vécues...
SANS nous !
EUH ! A se demander à quoi on sert... surtout quand ils commencent
d'avoir le blues de leurs vacances DÉJÀ terminées....
Eh, tout bientôt on part en famille tout de même !!! :-D

lundi 26 juillet 2010

SPM (hein, qu'est-ce ?)

J'en suis une, une pauvre victime du syndrome... prémenstruel dont souffre la moitié, ou presque, de l'humanité... (certains vont me dire que du coup tout le monde en souffre...c'est pas forcément tout faux, vous allez voir vous-mêmes)
Signification : "Le syndrome prémenstruel (SPM) est un ensemble de manifestations bénignes (ah?!!) pouvant intéresser tous les appareils (ah ? Aussi les machines à café ??) et dont le seul point commun est leur caractère cyclique apparaissant dans les jours qui précèdent les règles pour disparaître (bonne nouvelle !) au début ou au cours de la menstruation."
Euh... vous avez compris ?
Aujourd'hui, je vais juste me concentrer sur deux symptômes :
MAUVAISE HUMEUR & IRRITABILITÉ... ça vous dit quelque chose ? Moi, si, malheureusement... dès mon réveil ce matin, j'ai senti que c'était LÀ.
Quand : 7 jours avant (avant quoi ? Ben...)
Fréquence : 1 x par mois (bizarre...!)
Gravité : dépend des mois, des circonstances, du stress ou non, de la météo, de l'encombrement et/ou de la saleté de l'appartement (c'est pas la même chose !), de la quantité de devoirs scolaires...
: à la maison surtout parce que c'est là que je bosse, moi.
Durée : euh... 1-7 jours (j'aimerais bien dire 0, mais je ne sais pas si ça arrive...)
Bon, maintenant la principale question est de savoir COMMENT faire pour éviter ça, donc, il faut se concentrer sur ce qui peut bien m'irriter... bref, enlever la cause, et après, c'est TOP !
Causes (de l'irritabilité, la mauvaise humeur, elle, est de toute façon là, because HOR-MO-NE)... multiples, infinies, toujours surprenantes... :
- Uhm, bon, par exemple, le matin, je ne trouve pas mes Crocs (qui me font office de pantoufles), ou la couverture au salon n'est pas pliée, ou ma machine à café n'a plus d'eau et en plus elle clignote bizarrement et il me faut 15 minutes pour me faire MON café (en fait, ça ça m'énerve toujours)...
- On m'interrompt quand je fais mon blog
-C'est le lundi, jour de ménage
-Le pire c'est quand c'est le lundi, jour de ménage et qu'il fait gris et moche dehors
- Le pire du pire, c'est quand c'est le lundi, jour de ménage, et quand on est 6 à se promener sur 120 m2 car eux (je dis bien eux) ont les vacances... et vraiment les vacances(mais ils m'aident aussi ! Ouf !).
- Le pire du pire du pire, c'est quand c'est le lundi, jour de ménage, quand on est 6 dans l'appart et quand, en plus, il faut faire les paiements (car c'est moi qui en est responsable, avec mon mari on se partage les tâches : Il gagne, je dépense ! Et ça me convient assez... ).
ET LÀ.... TOUT et RIEN m'énerve (surtout quand j'aimerais terminer le matin, tout ça pour être libre l'après-midi, c'est les vacances tout de même !).

Voyez vous-même :
- le fait d'être derrière quelqu'un dans le couloir qui marche lentement quand je veux filer faire quelque chose (oui, c'est grave, je sais !)
- le fait de croiser quelqu'un dans le couloir et en plus, qu'il me frôle (ouhhhh ! il/elle a osé !)
- le fait que quelqu'un se promène partout à pieds nus dans la poussière et les miettes et en ramène où je viens de passer l'aspirateur  (là, vous me comprenez quand même, ou bien ?)
- le fait de demander à quelqu'un de faire quelque chose, et que c'est pas fait dans la seconde (je dis bien dans le seconde)
- le fait d'être interrompue d'une façon quelconque (même un bisou !), dans ma putz que je veux terminer au plus vite...les bonnes choses, pour la fin !
... je pourrais continuer, mais préfère m'arrêter là... Hi hi hi... (c'est un rire jaune...)
Le pire du pire c'est...
- que ça m'énerve, mais vous vous rendez pas compte comme ça peut m'énerver d'être de si mauvais poil (oups, il faut pas que je pense à des poils, ma nervosité augmente !) !!! Je m'en veux de faire subir ça à ma famille !Bien sûr, j'ai averti mon mari de l'état d'esprit que je suis dès le réveil, et il sait qu'il doit essayer de rester serein, paisible, patient... et efficace aussi... toute la famille est au courant assez rapidement que le compte à rebours à commencé (!)... MAIS, je vous assure, moi, à leur place, je ne tiendrais pas !!!
BON, maintenant que j'ai écrit ce qui est la cause de mes irritations, je vois un peu plus clair, et je me dis qu'un jour comme ça, l'idéal serait de ne RIEN faire... même si le MENAGE en a BESOIN (bon, de voir la saleté ça peut aussi m'énerver !)... Y A-T-IL UNE SOLUTION, JE VOUS L'DEMANDE ????
Je me dis que demain ça devrait quand même aller mieux pour moi et du coup pour toute ma tribu que j'aime tellement... malgré la lessive et le repassage qui m'attendent (tiens, ma fille, tu n'y échapperas pas non plus, au repassage je dis bien... euh... quoique, moui... bon).
OUF, après une matinée é-lec-trique, on a eu un super après-midi... et là, maintenant, je vais me prendre un bon bouquin, ou aller voir la 7e Compagnie avec mes schtroumpfs...  je vais quand même réussir à faire remonter mon baromètre de l'humeur, non ?
Pas toujours facile d'être une femme, j'vous l'dis !

samedi 24 juillet 2010

Sauve qui poux !!!

Je crois que ma fille est revenue à ses anciennes amours.... les animaux, euh... répugnants... au moins aux yeux de certains... (elle a eu sa période rats...).
10h15 :  La voilà qui termine son camp, accompagnée DISCRETOS (elle ne l'avais même pas remarqué) par ses nouveaux amis à 6 pattes... moi, mère confiante en ma fille, je l'ai embrassée, heureuse de la retrouver... sans présumer du danger si proche si proche... J'en avais bien entendu parler de ces p'tites bêtes depuis quelques jours, on en parlait, entre mamans de campeuses... certaines très coooooool, moi en l'occurrence : "C'est "qu'des p'tites bêtes", eh, j'ai vu pire en Afrique... quand même !", certaines affolées.... en imaginant le monstre boulot (quel boulot ?) qui risquait bien d'arriver et ayant l'image terrible d'une invasion TOTALE de  leur famille... Moi ? Toujours zen... malgré tout.... jusqu'à ce que.....
BON, déjà ma fille m'avait dit qu'elle n'en avait pas... Sûr, pour moi, c'est LO-GI-QUE, on en avait jamais eu... Franchement. Mais, ayant entendu une maman plus en souci que moi, je me suis dit qu'il valait peut-être mieux me procurer un p'tit shampoing de prévention, donc, hier, p'tit détour cool à la pharmacie. Fière de mon achat, fière de ma prévoyance je fus.
MAIS dans la voiture hier matin, Salomé me dit qu'elle en a eu 1, mais qu'après, elle a eu un shampoing assassin de poux ! Ah ? J't'avais pas dit ?(oui, là, ma tension est montée d'un p'tit cran, tout petit petit, le cran !).
11h00 Bon... ben, à peine arrivée dans notre Home si Sweet Home TOUS ses vêtements à la lessive, et elle au shampoing, SANS voir sa chambre... Shampoing appliqué dans les règles, bonnet de bain fixé sur le crâne hyperchevelu de ma fille... à présent, elle a 20 minutes (et pas moins !) pour aller ranger sa chambre.... et s'habiller... quand même...
PUIS elle rince sa crinière, et je peigne avec le micro-peigne  sans trop d'conviction... ma fille hurle (car je suis pas toujours la douceur personnifiée) Quel acceuil, ma fille, après 10 jours ! Hein !?
... C'est quoi c'machin brun ? Eh, ça a des papattes ? Mais.... ça bouge ????
TIENS, le peigne commence à être tout à coup plus que motivé à travailler mé-ti-cu-leu-se-ment... et ma fille grince un peu des dents (elle tient à ses bébêtes ?), et de 2 : mort, 3 : vivant, 4 : mort....  PAUSE
Je dois préparer mon dîner... mais auparavant, Salomé m'ayant dit qu'il faut mettre de la laque sur les ch'veux, une vraie bombe chimique anti-poux à ce qu'il parait, j'en mets, une tonne, et je remballe cette chevelure pouilleuse dans un linge... en prison les poux-poux...
13h30 : pharmacie... et HOP ! Un spray à l'huile essentielle de lavande de prévention (je garde mes nièces durant 24h, j'ai peur que les survivants s'attachent à elles), et RE-HOP, une lotion ALTOPOU (!) à appliquer la nuit et.... HOP HOP ! le résultat de mes recherches sur internet : de la coloration permanente pour les ch'veux de ma fille (il paraîtrait que c'est radical !). A peine arrivée chez moi, des cris fusent de partout car je m'arme du spray et chaque tête chevelue y passe (et l'chat ? le fais-je ou non ? Pour le moment il y a échappé !). En avant pour la coloration, puis pour l'épouillage (tiens, il me semble être dans un zoo).... et je peux vous dire que la récolte est.... abondante, des bébés poux (oh, qu'ils sont choux !) ou/et lentes à chaque passage de peigne....
15h30 : on en a marre, on arrête... la récolte, on pourrait la continuer... mais moi je crois (j'espère !) que ce ne sont que des cadavres qu'on retire de feu le biotope qu'était la tête de ma fille...
Aujourd'hui 9h00 : cette nuit, on est reparti à l'assaut avec la lotion criminelle, puis re-épouillage, et j'espère que maintenant, on en entendra plus parler !
FRANCS : 87.90  TEMPS : env. 3h (pour le moment)
Y aura-t-il un Episode II, III ou IV ?
 Est-ce qu'il y aura La revanche des poux ? Arghhhh, suspense !!!

vendredi 23 juillet 2010


Nous venons au monde tout nu.
Nous le quittons les mains vides.
Curieux tout de même que nous remplissions l'entre-deux d'un tel bric-à-brac.

A. Normand

jeudi 22 juillet 2010

C'est le GRAND tri !

Il y a quelques semaines...

C'est le moment, le champ est libre... Ema part à la piscine avec son frère, ses cousins, son papa... je m'assure qu'ils en ont pour un moment et.....  A L'ATTAQUE !!!! Je m'arme de benzine technique, mon énergie, d'un aspirateur, d'une patte (pas celle de mon chat...), d'un sac poubelle et.... ni vue, ni connue, je pénètre dans un autre univers : SA chambre, mais surtout le contenu de SES armoires, le dessus de SON bureau et... SON coin (où traînent un énorme coussin, pleins de magazines, de la poussière, des crayons et des papiers de bonbons et j'en passe....).
J'y règne (!) 2 heures, incognito... (vous avez déjà fait de l'ordre avec "l'aide" de votre enfant qui, chaque fois que vous voulez jeter quelque chose qui vous parait sans valeur, vous dit qu'il ne veut pas ? Et pourtant il ne se souvenait même pas de son existence avant ?) Je trie ses tiroirs, jette son maquillage qui sent mauvais (depuis les années qu'elle l'a !) découvre les 10 cahiers supers jolis Hello Kitty jamais utilisés, ainsi que les multiples crayons, stylos, porte-clés, hérités de ses frères et soeur qui savent qu'elle accepte tout, des livres et des CD qu'on ne retrouvait plus .... et je remplis un sac poubelle entier de....déchets... (à mes yeux en tout cas !)
Mais oh !!! Qu'est-ce que c'est, là ? Des vingtaines, que dis-je, une cinquantaine de p'tits bouts de papier rectangle, dont un côté est noté BON, et de l'autre côté :
"Maître la table" "pour passai l'aspirateur avec :-)" "pour fair la vaisaisslle" !!!!

Et figurez-vous que je les ai rangé particulièrement SOIGNEUSEMENT dans son tiroir en lui montrant bien où je les ai mis ! WAOUH !!
 Je sens que, prochainement,
je pourrai vraiment me tourner les pouces !!! ;-)

mercredi 21 juillet 2010

Seule...

Aujourd'hui... je me retrouve SEULE... en plein pendant les vacances... SEULE... à la maison... toute une journée... je crois que ça n'est jamais arrivé... depuis la naissance de mon aînée !
SEULE...
...je me réveille en douceur, vers 8h, SEULE (...un miaulement, mince, je l'avais oublié celui-là !)
...je lis ma Bible dans mon lit , tranquille (le chat est nourri...) et prie pour la protection de mes 4 enfants dans 3 coins différents...
... je réponds à ma fille qui m'a fait un SMS tout en me demandant, quand, oui quand, aurais-je des nouvelles de Simon ? Depuis samedi, silence radio....
...je déjeune, avec  mon i-phone, qui me donne toutes les dernières nouvelles de ce monde, très mauvaises en général... (ah mais, pas tant que ça ! Journée repos du Tour de France ! Très bonne nouvelle ça ! Pour moi, pas pour mon homme ;-))
...je me démène 3h de temps, avec mon ordi, mon imprimante, et mon fer à repasser, pour préparer 18 T-shirt et 1 drapeau pour une équipe d'enfants qui fera une semaine sportive en août (Kidsgames) , 3 de mes enfants y participent, et mon mari sera un des coachs... et je suis bien contente d'être SEULE car ça demande de la con-cen-tra-tion...
... je verrai âme qui vive, à 12h15 (mon âme soeur en fait)... je prépare donc rapidement un p'tit repas rapide, vite fait, en un temps record et surtout surtout comme une flèche (!)...  tout en repassant (j'aime pas faire la cuisine, surtout si j'ai autre chose à faire...) ! Et en plus, c'était bon ! Si si ;-)
... SEULE à nouveau, à 13h, sans être dérangée je fais mon blog, sur ma terrasse, admirant la verdure, les papillons, le silence, les oiseaux... et je n'ai pas d'inspiration...
... puis je ferai du repassage, une lessive, et peut-être, qui sait ?, aurais-je le temps de finir de lire mon livre....
SEULE, je suis... SEULE j'apprécie être,
d'autant plus que je sais que ça ne durera pas...
encore 4 heures... grand maximum...

A la fin de ce message... je me dis qu'en fait... je ne suis pas vraiment SEULE...
mes enfants, sont là, présents, dans mon esprit.... ou plutôt une (petite?) angoisse...
Que font-ils ? Vont-ils bien ? Sont-ils contents ?



Quelle soulagement et quelle reconnnaissance, chaque fois, à leur retour,
 lorsqu'on est à nouveau tous réunis, entiers & en forme !

mardi 20 juillet 2010

Les bons moments de la vie sont simplement des... cadeaux !

Si nous n'avons pas ce que nous désirons, sachons que nous recevons plus que nous ne méritons.
Nous méritons moins de bienfaits que nous n'en recevons, mais davantage d'afflictions que nous n'en connaîtrons jamais.

Tiré du livre "Le contentement est un don de Dieu"
Thomas Watson

Merci Seigneur, pour tous les cadeaux de cette journée B-) ! Quels bons moments à vélo avec Nathan et Ema ! C'était le TOP ! MERCI !

lundi 19 juillet 2010

2 adultes 2 enfants

Et voilà... voilà bientôt une semaine que nous sommes LA famille idéale helvétique, c'est-à-dire dans les normes : 1 papa, 1 maman, 1 fille, 1 garçon. Point. Uhm...la fille est juste un peu plus foncée... et je suis une mère au foyer à 100%, à par ça, nous sommes NOR--MAUX. Point.
Les avantages :
- si nous gagnons un concours, je dis bien SI !(par ex. premier prix : 1 journée pour toute la famille à l'Europa Park pour 2 adultes, 2 enfants), pas besoin de payer pour 2 enfants supplémentaires !
- si on va à l'hôtel, il y a des chambres familiales, c'est-à-dire de 4 lits...
- dans les grandes surfaces, beaucoup d'emballages sont prévus pour 4 personnes, ou par multiples de 4...
- et j'en suis sûre que j'en oublie plein d'autres...

Et depuis 1 semaine :
-le lave-vaisselle travaille bien moins
-le panier de linge sale ne se remplit pas
- le frigo se vide len-te-ment (malgré la présence de ma moitié, c'est dire !)
- le sol ne se salit quasiment pas, donc mon aspi est presque au chômage technique... le pauvre !
-2 lavabos, idéal pour une famille de 4 !
-pas de "bouchons" lors de nos douches quotidiennes !
- dans la voiture, c'est calme et serein...ou presque !
- une sortie (partir en vélo), un jeu (ligretto), un soirée ciné (Planète 51) ? Ok, les enfants sont contents, vu qu'ils n'ont pas 2 ans de différence, ils ont les mêmes goûts (pas besoin de choisir le film supra romantique et d'aventure en plus !)  !
- Ema et Nathan ont une voix, ils parlent (!), pas écrasés par la présence imposante parfois des grands et, parfois, leurs regards (et plus !) moqueurs !
- Enfin, je pourrai faire une sortie en vélo avec mes enfants en prenant la voiture... vous imaginez, partir en voiture avec 6 vélos ?
- Je peux mieux les con-trô-ler... bon, oui, c'est pas forcément un avantage pour eux... mais moi qui ai de la peine à lâcher prise, je suis plus zen, tout à coup !
- et...je sais OÙ sont mes enfants !!! Je vous choque, hein ? Ben oui, cela m'arrive régulièrement de devoir faire un effort de concentration monstre pour me souvenir où sont chacun d'eux, et l'heure à laquelle ils vont rentrer...Que m'ont-ils dit déjà ?
Je suis franchement impressionnée par la différence d'énergie qu'il faut ! Pourtant mes 2 grands sont, comme je l'ai déjà dit, normaux et for-mi-da-bles (ils me manquent, snif !) !
Ayant vécu cela, maintenant je me dis, wouah, ma vieille, 4 enfants, c'est pas rien, et je me fais une p'tite tape sur l'épaule pour me féliciter moi-même ;) ! Voââla, c'est fait !
C'est presque reposant d'avoir "juste" 2 enfants, et pratique en plus... mais je suis sûre qu'à la longue je m'ennuierais ferme et je sais que si je devais recommencer ben... j'en aurais à nouveau 4 !
Allez, bonne journée les mamans, et qu'on en ai 2 ou 4, quelle aventure !

Si ça vous intéresse, à droite de ce message, vous pouvez mettre votre adresse e-mail
pour recevoir mes "posts" dans votre boite mail...tout simplement !

dimanche 18 juillet 2010

6-4 = 2 Episode II

Moui, pour ces dames qui désiraient tant une suite... j'essaie de vous faire un p'tit compte-rendu... Indispensable d'avoir lu le précédént 6-4=2 avant de lire celui-ci ;)
Nous sommes donc arrivés à Annecy.... jusque là mon mari en était seulement à 1 litre de Coca Zéro, et je n'avais pas encore dû tenir la carte, j'ai dû faire les quelques petites remarques vitales, mais rien d'exceptionnel, j'avais juste la clim à gérer en plus que d'habitude...  donc, ce fut un voyage tranquille, où nous avons pu discuter sans être écoutés ou interrompus toutes les 10 secondes par nos chérubins tant aimés... pas de stress donc pour moi, cool... ALORS... allais-je être "payée" tout de même !!? Autant tout de suite éliminer ce suspense insoutenable pour vous... oui, OUI, j'ai reçu un menu salaire ! C'est-à-dire que ma moitié a patiemment attendu devant le magasin "Maisons du monde" avec son journal des vacances "L'Equipe"... il a quand même dû venir m'en extirper après sa lecture... mes bras étaient chargés de petites "grailles" pour nos enfants, et d'un objet déco pour moi, tout en solde ! Qu'est-ce que je deviens sage ! C'est mon mari qui s'est chargé de faire la file à la caisse (ben oui, quoi ? Vu que c'est lui qui paie !)... pendant que je continuais de "beuiller" pour trouver l'affaire du siècle... on sait jamais... Puis, il a repatienté devant une boutique et je me suis retrouvée avec un pantalon supplémentaire, léger, estival et bouffant comme j'aime ;) M'estimant assez payée tout de même (ma sagesse légendaire ayant refait irruption dans mon esprit...) nous nous sommes baladés, main dans la main, nos coeurs unis, dans une douce symphonie romantique...(j'sais pas ce que ça veut dire, mais j'trouve bô !... comme dans les films avec un Happy End... mais voilà la suite...qu'il y a jamais dans les films...) :... tout en grignotant nos énormes sandwichs (la fin de mon sandwich a fini dans l'estomac de ma moitié !), mon mari me tirant vers les panneaux de menus alléchants trônant devant les restaurants qui pullulent dans le coin (tartiflette, assiettes montagnardes de charcuterie, chèvre chaud, que du bonheur !)... m'en faisant un résumé passionné du contenu et du prix... puis moi, le tirant à l'opposé avec force volonté dans les belles petites rues perdues pleines de charme, en admirant chaque détail... puis dans une toute vieille église... Et oui, le couple qui marchait en zig-zag, c'était nous ! Et nous n'avions bu que du Coca zéro (pour lui ! ) et de l'eau (pour elle !)...
Vous comprenez maintenant pourquoi on était main dans la main ;) ?!!!
Nous ne nous sommes pas trop attardés dans cette ville que nous connaissons déjà bien et il faisait si chaud... nous avons donc repris la route pour un p'tit village de Haute-Savoie à 1600 mètres d'altitude... pendant ce laps de temps :"hydratation du conducteur-tenir la carte", j'ai même réussi à l'aider je crois quand même un peu... je n'en reviens pas... (le lendemain, j'ai régressé... mais bon... zappons...) Dans le village en question, après avoir pris notre chambre d'hôtel, savouré un jacuzzi et une petite baignade rafraîchissante dans la piscine, nous nous sommes à nouveau balader dans les rues... main dans la main ! Je me suis donc laissée guidée par mon homme (me répétant intérieurement qu'on était là pour ses 40 ans, quand même, laissons-lui un peu de liberté et d'initiative)qui, lui, se laissait guider par les effluves de saucisses   s'échappant par les portes ouvertes des boucheries et se glissant dans les rues de ce village de montagne... Nous nous sommes donc retrouvés plusieurs fois, l'air étonné (enfin, surtout moi !) devant ou dedans des boucheries pleines de saucisses et de jambon en tout genre...
Oui, cette fois nous n'étions plus tributaires de nos enfants... mais de.... saucisses !!!
Que ça fait du bien, un p'tit weekend à deux !

samedi 17 juillet 2010

Petites réflexions...


Le plus grand service que quiconque puisse rendre au pays et à l’humanité est peut-être d’élever une famille.
George Bernard Shaw
Mais aussi :
Si vous ratez l’éducation de vos enfants, je ne pense pas que n’importe quoi d’autre que vous réussissiez ait beaucoup d’importance.
Jacqueline Kennedy Onassis
Euh oui... ça nous écrase plus que ça nous vitamine ! Quel challenge ! Et tout n'est pas entre nos mains de parents !
Bonne journée... en attendant la suite ;)

mercredi 14 juillet 2010

6-4 = 2 ! :-)

On part. A deux. Mon mari et moi.Comme dans l'temps. Demain. Pour 2 jours. YESSSS ! Ça fait longtemps, trèèèès longtemps que ça n'était pas arrivé... plus d'un an je pense. Nos 2 grands sont en camp, nos 2 plus petits iront chez mes parents (dont ma maman est "Anonyme" dans les commentaires, quoiqu'elle s'est nommée dernièrement... mais vous la reconnaîtrez TRÈS facilement !). Ma moitié, pour ses 40 ans, a reçu une Smart Box "Escapade gourmande". Pour tout vous expliquer, on pourra donc faire une escapade qui est gourmande... et tout cela gratis. Vous avez mieux compris ? Mon mari aurait été assez content de faire une "escapade", mais "gourmande", c'est le rêve, que dis-je le Nirvana ! Figurez-vous que nous aurons droit le soir à un "Menu Saveurs au fil des saisons"(impressionnant, non ?) et à un "Buffet des cimes" pour le p'tit déj (euh... bon). Oui, j'sais pas ce qui nous attend en fait... mon mari s'en réjouit, c'est ce qui compte.
 Bon... moi j'aime plutôt le côté "escapade"... Dans l'hôtel où nous irons nous aurons un jacuzzi et une piscine à plus de 30°C...Chouette, non ? Nous pourrons aussi aller dans les p'tits villages aux alentours pour découvrir quelques brocantes, qui sait ? Et la cerise sur le gâteau ce sera notre arrêt à Annecy pour faire du lèche-vitrine...  (oui, je sais, ces deux jours sont le cadeau de mon mari... mais quand on est en week-end à deux, c'est la tradition, on fait les mags...!). En fait, les mags sont mon SALAIRE ! Mais oui,  pendant le trajet, j'aurai beaucoup travaillé, question de vie ou de mort, et après cela j'aurai besoin de me dé-con-trac-ter... voilà en quoi ce boulot consiste : tenir la carte (bon, c'est lui qui cherche le trajet, car je n'y comprends RIEN, oui je sais, il conduit et regarde la carte... bon...), lui passer la bouteille de 2 litres de Coca Zéro toutes les 5 minutes, pour le requinquer pendant sa conduite, un de ses gros défauts à mon avis, défaut découvert en voyage de noces, et qui m'énerve toujours autant... (donc ça peut arriver qu'il boive, qu'il conduise, qu'il regarde la carte... et si tout va bien le natel ne sonnera pas pendant ce laps de temps...)... je ferai aussi la co-pilote assidue et consciente de mon rôle important pour aider et conseiller ma moitié avec psychologie :"Attention, ne colle pas trop !"  " Ici, c'est 80 km/h !" " Mais tu veux pas dépasser là quand même ?" "Bon, mais attend la fin du contour avant de boire !"  "Non, ne répond pas à ton natel, tu conduis !" "Pourquoi tu parques là ?" etc. Oui, je sais, je suis parfaite dans mon rôle, merci... Bon, il faut dire que je suis responsable de quelque chose de TRES important : rendre des parents ENTIERS à mes enfants !
En relisant ce post, je me dis que, quand même, mon mari a rudement de la chance de m'avoir ;-) !!!

Je ris toute seule en relisant ce que j'ai lu, j'en ai les larmes aux yeux... merci mon mari pour ta patience ;)

mardi 13 juillet 2010

Il n'y a PAS de vacances parfaites...

Mon fils est en camp genre scout depuis quelques jours, ma fille part pour 10 jours aujourd'hui... C'est impressionnant de voir, pour nous humains (oui, les chats n'en ont pas besoin, eux !), tous les espoirs qui reposent, sur les vacances déjà, puis sur ces changements totaux de rythme que sont les départs dans un lieu non habituel. Simon tenait vraiment  à faire ce camp, dormir sous tente durant une semaine, tout en se mettant à la rechercher de 2 gulus (!??), tout ça au milieu de la nature du Jura, puis 1 semaine quand même dans une maison "en dur"... Salomé, elle, en vraie ado, c'est plutôt la joie d'être tranquille (!) loin de ses p'tits frères et soeur... et d'être avec ses copines... (car bon, elle va a un camp où plus de 40 enfants sont plus jeunes qu'elle, donc, finalement, au change elle n'y gagne pas vraiment... ou bien elle n'ose pas dire qu'elle sera enfin loin de ces parents, c'est plutôt ça ?!! ;) ).... M'enfin....
Pour nous, adultes, nous espérons que nous pourrons avoir le temps de passer des moments en famille, ou avec notre moitié... nous visualisons déjà ces moment où nous rigolerons, où nous ferons tous de supers activités avec enthousiasme et où nous aurons tous, je dis bien TOUS le sourire aux lèvres (du plus petit au plus âgé bien sûr !); juste des orages le soir, pour rafraîchir l'atmosphère, et pour que nous soyons quitte d'arroser le jardin (eh, c'est les vacances, quand même !), aucun horaire à tenir donc aucun stress (viiiite, nous avons des invités, il faudrait aller aux commissions !!!); je m'imagine avoir du temps pour lire mes 7 livres de la bibliothèque sans interruption (si on oublie les enfants et... le chat !),  et en plus,vivre plein de nouvelles expériences qui seront toujours chères à notre coeur, et qui réchaufferont à leurs seuls souvenirs nos vieux jours si proches déjà... Snif...(Uhm !) 
STTOOOOOOOOPPPPPPP !!!!
Les vacances parfaites n'existent pas !!! 2e SMS de mon fils, après 30 heures à peine de camp : "J ai envi de rentre"...;-) depuis, je l'encourage à chaque SMS et ça à l'air d'aller... mais il aura des choses à nous raconter, c'est sûr !
Je me rappelle avec le sourire à ce camp que j'ai fait à 17 ans... âge où j'étais si mal dans ma peau, et plutôt triste, et où je m'imaginais naïvement que dès que je trouverais LE copain parfait tout, enfin, tout, irait mieux (oui, je croyais encore au Prince Charmant...) ! Mais quelques jours avant la fin du camp, je me souviens comme j'étais désespérée, comme ce camp était nul à mes yeux....(donc, personne d'intéressant... à part les orateurs, qui étaient vraiment extra je me souviens...)... j'étais désespérée, je m'ennuyais, et un soir j'étais seule sur mon lit de camp, en pleurs, en train de feuilleter ma Bible... et là, un verset m'a sauté aux yeux et frappé en plein coeur : "Compte patiemment sur le Seigneur, ressaisis-toi, reprends courage, oui, compte patiemment sur le Seigneur" (Psaume 27 : 14 français courant)... Et c'est à ce moment-là, que j'ai vraiment réalisé que Dieu m'aimait et prenait soin de moi, que, en fait, c'était lui seul "le copain parfait" et la réponse et l'aide à tous mes soucis et à mon mal-être... Ce "copain" je l'avais trouvé mais pas où je pensais ! Ce moment a été LE tournant de ma vie....
Bref, tout ça pour vous dire que, même si nos vacances sont de loin pas parfaites...
 les meilleures choses peuvent en ressortir !
Et voilà ce que je nous souhaite à tous ! Bonnes vacances ! B)

...et merci à tous pour vos commentaires sympas, ça fait "chaud" au coeur !

lundi 12 juillet 2010

Avoir la foi...

Avoir la foi, ce n'est pas seulement croire que quelqu'un peut faire quelque chose, c'est s'engager personnellement et concrètement pour manifester la confiance que l'on a dans cette personne, ou en Dieu.

Je veux être chat !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi par cette grande chaleur... mais je ne suis pas efficace du tout... je dors mal la nuit, m'endors assez tard car il fait chaud.... et hier soir, ben, le match a duré longtemps, puis après c'était la fiesta espagnole dans le quartier... (bon, pas trop quand même, heureusement !) Et quand, au p'tit matin, il commence à faire un peu frais(enfin !), c'est notre chatte qui se glisse bruyamment dans notre chambre par dessous nos stores, qui devraient laisser théoriquement juste passer de l'air (j'ai tout calculé pour !)...puis, pour être sûre d'être bien entendue, miaule de tout son coeur avec acharnement à 1 mètre de mes oreilles très sensibles... elle a faim, oui, je sais... j'espère toujours qu'elle change d'avis, mais quand elle a faim, ben... elle a faim  ! Bon... qu'une solution pour la faire taire... c'est la nourrir (avec les enfants et le mari, parfois ça marche aussi, si si , essayez une fois !) ! Après avoir ouvert toutes les fenêtres possibles pour rafraîchir la maison, je me re-glisse dans mes draps pas frais du tout et... je me rendors avec délice. Une heure après, ma chatte étant sortie par une des fenêtres ouvertes après s'être remplie l'estomac, se re-glisse sous mon store... et re-miaule...par habitude je suppose (ou ça l'énerve de me voir dormir, mais moi je la vois dormir à longueur de journée)... puis elle se dit qu'en fait, elle a déjà mangé donc elle arrête de miauler, mais  vient à côté de moi ronronner de tout son coeur (pour me remercier car je l'ai nourrie avant) tout en faisant des "flexions" avec ses pattes avant, toutes griffes dehors, sur mon duvet... puis s'endort paisiblement... je me rendors donc... et me réveille en sursaut quelques minutes plus tard (j'ai l'impression) car... il est déjà 9h et mon réveil sonne avec acharnement, lui aussi... et si je veux faire déjeuner ma famille, faire ma putz du lundi (minimum pendant les vacances), enfin clouer ce drapeau tchadien chez ma fille, et préparer le dîner pour mon mari qui n'a pas les vacances, lui.... il faut s'bouger ! Dès que je me lève, notre chatte disparait de la circulation, elle se trouve un endroit plus calme pour se reposer avant son prochain repas... moi je réfléchis lentement (il faut bien penser qu'il fait déjà 25°C à 10h), fatiguée,  comment procéder pour maintenir l'appartement le plus frais possible... puis fais mon ménage en suant tout en me ménageant (!)  et en donnant quelques ordres pour être aidée la moindre par ma descendance présente... Tout cela, en repensant passablement à l'Afrique (pourquoi, oui pourquoi ? je vous l'demande ?)... et à la vie de chat... le rêve quand même... !
Wouah, et en plus j'aime cette chaleur malgré tout ... et les chats aussi ... mais pas mon réveil B-) !

samedi 10 juillet 2010

Miam ! Une chèvre !

J'aime l'Afrique noire... j'y ai même déjà vécu quelques années, il y a plus de 10 ans déjà.... Et ces temps, j'y pense beaucoup car... IL FAIT CHAUD, très chaud même (je ne me plains pas, j'aime énormément ça, c'est juste une constatation... évidente, je sais) !!! Le fait de sortir d'un magasin ou d'une voiture climatisée et de se sentir happé, enveloppé par cette chaleur lourde... wouah... oui, c'est pénible mais en même temps ça me redonne ce sentiment exaltant, que j'avais à l'aéroport de N'Djaména, d'Abidjan ou de Ouaga, lorsque que je respirais pour la première fois l'air chaud, poussiéreux et/ou humide, d'Afrique...
Cette chaleur me donne envie de...
- rester à l'ombre (oubliée la bronzette !!!)
- faire des siestes (au plus chaud de la journée !)
- faire trempette (et pas dans de l'eau à plus de 30°C, pour une fois !)
- manger des glaces, mais rapidement (y a intérêt !)
- de ne rien faire, à par ce que j'ai décrit ci-dessus (vous comprenez maintenant pourquoi tout prend plus de temps sur ce continent)
Bon, BREF, tout ça pour en venir aux.... chèvres ! Oui, bon, je sais, on ne voit pas trop le rapport, moi non plus... mais si vous me connaissiez mieux, vous ne seriez pas trop surpris à ce que je saute souvent du coq à l'âne, sauf cette fois, c'est de chèvre que je parle... c'est à en devenir chèvre, j'y viens j'y viens... patience... Bon, où en étais-je...
Donc... dernièrement j'ai lu un p'tit texte africain sur la chèvre (justement, vous voyez, on approche, on approche).... et j'ai enfin compris pourquoi, oui pourquoi, j'ai eu l'honneur d'en manger autant au Tchad... bien que ça ne vaille franchement pas, à mon humble goût, un bon steack de cheval... J'aimerais vous le partager (le texte, pas le steack, en plus j'en ai pas...), car ça me fait bien rire... et en plus, c'est la réalité :
La chèvre (eh oui, c'est le titre ;) )
C'est une chèvre
La chèvre a faim
La chèvre mange les feuilles
La chèvre mange le foin du boeuf
La chèvre mange les feuilles du mil
Les enfants chassent la chèvre
La chèvre mange les habits
Les gens sont fâchés
Les gens mangent la chèvre

Allez, bon weekend, fait de siestes, de trempette, et peut-être d'un bon steack en grillade !

vendredi 9 juillet 2010

Eureka !

Hier, je me posais la question, si en ce monde je trouverais quelque chose à faire avec mes 4 enfants, de pas cher, pas loin, et surtout, surtout, qui plairait à tout le monde !!! Et wouah, au-delà de toutes mes espérances, ce lieu existe !
C'est un lieu paradisiaque, un étang dans le Jura... un endroit superbe, préservé... A chaque saison la nature y est différente, mais toujours aussi belle...
Donc, par cette chaude journée d'été comme j'aime, j'ai embarqué mes 4 schtroumpfs qui étaient plutôt contents (mais oui, ça arrive !), plus 1 copain à Simon, les maillots de bain (mince, j'ai "oublié" le mien !), mon i-phone, mon épilateur (euh, non, pas ça !), 3 petites bouteilles d'eau (oui, j'ai préparé mes affaires en vitesse mais je me suis dit qu'on pourrait tenir 2-3 heures avec ça...)...
Et... on a trouvé l'étang (cela mérite d'être souligné, car si vous me connaissiez un peu mieux, vous sauriez qu'avec les travaux sur les routes, les "re-directions" dans un sens pas logique pour moi, mon sens inné de l'orientation, c'est chaque fois un miracle quand j'arrive où je voulais aller)... Un merci tout particulier à Ema qui tenait la carte (inutile, la carte...) et à mon i-phone (merveilleux, mon i-phone... merci ! Tu es la réponse à beaucoup de mes soucis, et au soucis que peut se faire mon mari quand il me "lâche" dans la nature) !
Etant extasiée par la vue, j'ai un peu barbé mes filles en m'exclamant sans arrêt sur les beautés de ce lieu  (mais c'est vrai en plus !!)... On y a vu toute sorte d'animaux se baignant, des petits et d'énormes poissons, des poules d'eau, des canards, des humains, des chiens... quand je vous disais que cet endroit est préservé...
Et... nous avons enfin trouvé une "plage" idéale (pas trop mouillée, pas trop tourbeuse, assez tranquille...). Simon et son copain ont rapidement trouvé un arbre pour se mettre en maillot (pas trop difficile dans le coin... mais bravo quand même !), tandis que je faisais le vestiaire pour Nathan... j'ai dit aux grands, si forts, de se baigner en premier, car Nathan ne nage pas encore super bien... mais IMPOSSIBLE ! "On voit pas le fond !"  "Ca doit être hyper profond !" "Beeennn, c'est crade !!!" " En plus c'est glacé !".... Et Nathan, trépignant d'impatience pendant les 5-10 min d'hésitations des grands, et avec mon approbation, Plouf ! il a plongé, nagé 2-3 mètres et... s'est redressé sur ces jambes, l'eau lui arrivant à peine au-dessus des genoux ! Nous avons tous éclaté de rire !!! Puis les courageux grands garçons y sont allés, accompagnés de cris et de hurlement en tout genre sur ce qui pouvait bien leur chatouiller les jambes... J'ai dû leur promettre une glace pour qu'ils fassent trempette quand même un peu plus longtemps... les filles, du coup (!), ont voulu tenter l'expérience qui avait l'air si énivrante et pleine d'émotion, et encore plus de cris ont résonnés aux alentours... mais ça n'a pas duré trop lontemps, quelques secondes !!... et tous (oui, sauf moi, je sais, ce sera pour la prochaine fois... si j'oublie pas mon maillot...) ont mérités leur glace !
                     Et... cerise sur le gâteau déjà bien fourni après cet exploit dont ils sont si fiers :
Salomé a croisé un bô jeune homme, lunette aviateur, genre star américaine... et aurait bien voulu re-faire le tour de l'étang...Les garçons ont eu 7 minutes 26 secondes d'avance sur nous (qui savourions la nature...) au lieu de rendez-vous... ils sont forts, hein ? Ema a trouvé son prénom gravé dans un coeur sur un arbre (waouh !).Nathan est très fier d'avoir été le premier à se jeter à l'eau (il trouve qu'il méritait 2 glaces, lui !)Et moi, moi, ben.... je me suis quand même payée une glace (il y avait des glaces Daim !) !!
Allez, bonne journée estivale B-) !

jeudi 8 juillet 2010

Mes enfants sont formidables...

Oups... oui, mon mari m'a fait remarqué que... j'étais un peu trop négative par rapport à ce que je raconte sur mes enfants sur mon blog... j'ai eu de la peine à accepté sa remarque... mais je dois dire, que, comme d'habitude ou presque, il a raison... bon, j'ai quand même dit à mes chers petits chérubins que j'enlèverai quoique ce soit si ça les gêne... alors... bon... Mais je dois dire aussi, que j'ai envie d'écrire la réalité, et pas seulement que tout est rose... parce que ce serait faux !
Il y a une chose importante qu'il faut dire c'est que, quand la maman que je suis est fatiguée, inquiète ou de mauvais poil, ou de mauvais poil & fatiguée & inquiète (alors ça, c'est le mix le pire !), mes enfants, peut-être réveillés de TRES bonne humeur, en tant que vraies éponges (et certains plus que d'autres), et ben... ils deviennent aussi de mauvaise humeur... et là, c'est pas d'la tarte... je  dois essayer de me reprendre en main pour que la bonne humeur revienne dans la maison, et là, j'ai vraiment, mais vraiment besoin de l'aide de Dieu... je me rends souvent compte de ça.... c'est MOI qui fait l'ambiance intérieure de la famille... quelle responsabilité ! Et ce qui est cadeau, c'est que je peux leur demander pardon pour mes erreurs, de leur avoir fait du mal en étant injuste dans mes punitions par exemple... et ce qui est toujours impressionnant... c'est le fait qu'ils pardonnent bien plus vite et facilement que nous, adultes.
Autrement, ben oui, mes enfants sont formidables et en plus,  NORMAUX, donc c'est pour ça qu'ils me donnent parfois du fil à retordre, qu'ils osent exprimer ce qu'ils ressentent !  C'est aussi pour ça, qu'ils sont choqué par l'injustice intra ou extra familiale, qu'ils  soutiennent ceux qui se font embêter à l'école (quand le courage ne leur manque pas ;-)), qu'ils me mettent parfois la table sans que je leur demande et me font des dessins avec des gentils mots doux (Ema est la spécialiste !). Et en plus... qu'est-ce que je ferais sans eux je vous le demande ?
Je les aime, j'angoisse pour eux, je veux le MEILLEUR pour eux dans leur vie... pour moi, c'est pas le métier super bien payé qui est important, mais qu'ils soient bien dans leur vie, et qu'ils aient toujours le Seigneur Jésus comme Guide...

Allez, profitez bien de cette journée les mamans... avec ces merveilleux "Kdô" que sont nos enfants !

mercredi 7 juillet 2010

Les écrans, pas en été quand il fait beau !

Cette phrase est "configurée" dans mon cerveau...mais impossible de s'y tenir, car mes enfants à moi (mais qui les a élevés ainsi j'vous l'demande ?) ne savent plus s'occuper bien longtemps seuls (à part mon ado de fille, pourquoi, j'en sais rien, j'ai pas fait autrement avec elle...), ils doivent ré-apprendre à gérer tout ce temps libre qui est dû à l'absence d'école et de devoirs scolaires...
Donc, aujourd'hui (seulement aujourd'hui bien sûr !), il y a eu au menu : "Ma-maann ! J'm'embête (j'm'ennuie)", " Ma-maaaaannnn, il/elle m'embête !"(j'en ai même perdu ma "zénitude" légendaire, c'est dire...). Bizarrement (!), les seuls moments où c'était plutôt calme, c'est ce matin... quand mes chers enfants élevés dans les règles de l'art ont joué de leurs jeux tant aimés : Play-station puis DS (Nintendo). Ils ont théoriquement droit à 30 min d'écran par jour (sans compter la TV), mais ÇA NE MARCHE PAS, un vrai casse-tête, il faut être fort, très fort pour s'y tenir (allez, venez, si vous vous en sentez l'énergie !). Et on  est la première génération à devoir gérer tout ça, même nos parents ne peuvent pas nous être d'un grand secours sur ce coup-là !
Bon, j'vous explique mon dilemme... d'abord, Nathan joue de la DS, ses 30 minutes, puis Simon aimerait jouer un match de foot à la Play-Station, et ce n'est pas intéressant d'y jouer seul, donc, il engage son frère, en douce... pendant ce laps de temps, mes chers neveux-voisins, admirent le spectacle... puis, lorsque leur temps imparti est terminé, mon cher Nathan, file (tellement vite que je ne le vois pas passer, bizarre bizarre...) chez mes voisins-famille-de-mon-frère et vous savez ce qu'il y fait ? Il regarde ses cousins jouer à la DS ou à la Playstation... (aujourd'hui, le pire, c'est que les cousins étaient dehors, et lui était chez eux, seul, en train de jouer de la DS qui leur appartient ! La réaction de la maman que je suis a été, dirais-je, rapide !).
L'après-midi, piscine au programme... puis, tout de même, ils ont joué en bougeant tout leur corps et pas seulement leurs pouces, dehors, ouf !
Et devinez quoi ? Ce soir, ils ont un peu regardé du foot à la TV..."Ils" c'est mes 3 hommes étalés sur le canapé (avec des pop-corns par terre et sur le canapé, j'ai pas encore vu mais j'imagine...), Ema regardait un film sur l'appareil DVD portable de sa soeur, et j'entends Salomé bien rire avec son amie dans sa chambre, en vrai, pas en virtuel !!!
Demain, je vais prendre le problème par un autre bout... et partir avec eux une bonne partie de l'après-midi, quelque chose de pas cher, de pas loin, qui plaira à tout le monde...!?!! Uhm...oui... en fait,  c'est dans quel monde que ça existe ça ?
            C'est quand qu'l'école reprend déjà  ;o) ??

Apprends-moi

Seigneur,
Donne-moi de voir les choses à faire
sans oublier les personnes à aimer,
et de voir les personnes à aimer,
sans oublier les choses à faire.

Donne-moi de voir les vrais besoins des autres.
C'est si difficile
de ne pas vouloir à la place des autres,
de ne pas répondre à la place des autres,
de ne pas décider à la place des autres.
C'est si difficile, Seigneur, de ne pas prendre ses désirs
pour les désirs des autres,
et de comprendre les désirs des autres
quand ils sont si différents des nôtres !

Seigneur, donne-moi de voir
ce que Tu attends de moi parmi les autres.
Enracine au plus profond de moi cette certitude :
on ne fait pas le bonheur des autres sans eux...

Seigneur, apprends-moi
à faire les choses en aimant les personnes.
Apprends-moi à aimer les personnes
pour ne trouver ma joie
qu'en faisant quelque chose pour elles,
et pour qu'un jour elles sachent
que Toi seul, Seigneur, es l'Amour.
Norbert Segard, Ancien Député et Ministre des PTT

mardi 6 juillet 2010

Plus t'en mets, plus t'en as !

... et oui, peut-être que ce bout d'phrase vous rappelle quelque chose ? C'est une phrase d'une pub pour l'Axe.... Si je me souviens bien, sur une plage, un homme s'en spraye partout sur le corps.... mais... catastrophe (enfin, pour lui, ça n'a pas l'air d'en être une), il doit se mettre à courir à toute vitesse, car des centaines de femmes le poursuivent sur cette plage... figurez-vous (oh ! suis-je à ce point spéciale !)... que la p'tite dame qui fuit dans l'autre sens dans la pub (ah ? Vous avez jamais vu, vous regarderez bien la prochaine fois !), c'est MOI !!!!
Apparemment, d'après cette pub pleine de finesse (!), ce produit devrait nous "attirer", nous, le sexe faible (ils nous font croire qu'on ne peut y résister...)... ce serait la vraie bonne odeur du mâle, du vrai...??! Bon...
En fait, Simon est allé il y a quelques années à un camp chrétien, et outre qu'il y a fait plein de choses super, il a aussi eu une véritable révélation lors d'une bataille à l'Axe dans les dortoirs... bref, ce fut un souvenir mémorable pour lui (même qu'une des campeuses est (presque ?) tombée dans les pommes...) Bref...(là, mon chat est en train de m'interrompre en miaulant et en me regardant avec des yeux de Chat Botté dans Schrek, alors je file le nourrir.... voilà c'est fait ;) )... Bref, où en étais-je.... Mon fils, depuis lors, a donc commencé de faire la collection de tous les Axe déo en spray, d'en acheter avec son argent de poche dès qu'une autre collection sortait.... et il en était tellement heureux, qu'il en a fait plein d'adeptes autour de lui, dont... son frère ! Et bien sûr, ils les testent, et pas seulement sur eux (en fait, presque jamais sur eux... je suppose qu'ils doivent avoir peur d'être poursuivi...) ! Au début, ils trouvaient très amusant  de faire de leur chambre au moins (!) une "zone sinistrée" (maintenant moins, car je me suis "exprimée" plusieurs fois)! Et depuis, je ne peux plus en sentir l'odeur ! Mon mari a donc tout intérêt à ne pas s'en mettre... et si mes garçons osent faire un "pschiiit" à portée de nez de leur mère que je suis, aïe aïe !!!
Et moi, qui, jusqu'à aujourd'hui, avais dans le collimateur "juste" le spray... ce matin, mes gars commençaient à faire des mixtures de produits de douche Axe (j'ai toujours pas compris vraiment ce qu'ils faisaient) dans mon lavabo tout frais lavé (ah, ça, ah, ça !)... Ce matin, m'accompagnant aux commissions, Nathan a voulu s'acheter le nouvel Axe Dark Temptation Spray (au chocolat ?!) avec ses sous (leur père a le produit de douche Dark Temptation, mais pas ENCORE le déo spray... ah bon)... mais un non clair et net est sorti de la bouche de la maman zen en tout temps que je suis... Et  "Temptation" de quoi, d'abord, de jeter tous ces produits par la fenêtre ?  
Il y a 5 minutes, j'ai à nouveau senti un "pschiiiit" de Axe ! Je supporte pluuuuuuuss ! Et au moment de clore ce post (enfin... oui, qu'il est long...uhm, désolée)... Nathan vient m'interrompre pour téléphoner à son copain, je lui en demande la raison, et très gêné il me dit (et je ne rigole pas !), euh, il a un Axe très rare, qu'on trouve qu'en Allemagne (!), et j'aimerais lui dire que quand il l'aura fini, il pourrait nous le donner ! J'ai ri, oui, j'ai ri, et j'en ri encore !!! (bon, c'est vrai que s'il le voulait plein, j'aurais pas ri...) ;-D

Alors, à bientôt et merci à chacun de prendre le temps de lire ce que j'écris !
Ça m'fait chaud au coeur, et j'espère que vous vous amusez autant que je m'amuse !!!

lundi 5 juillet 2010

Trucs de survie d'une ado en visite !

Contexte : toute la famille invitée dans une famille avec petits enfants (mais aussi valable par ex. chez personnes âgées, c'est-à-dire de plus de 45 ans)
Kit de survie :
- 2-3 magazines de mode de stars fraîchement sortis de presse (BUT : toujours être au top !)
- son natel (BUT : rester en contact avec le monde "normal")
- son i-pod (BUT : s'imaginer, grâce à la musique, dans un monde idéal avec plage, soleil, cocktail & cocotier...)
Lieu de survie :
Dès la fin du repas, trouver une "planque", un endroit caché, exemple : un hamac (même s'il est au milieu d'un terrain de foot !)... en sortir juste pour reprendre des forces (s'hydrater et se nourrir), après les efforts surhumains requis pour survivre en ce milieu culturellement éloigné du sien... L'idéal est un lieu à portée de vue, dehors, car l'air "frais", c'est sain ! Les parents sont ainsi satisfaits.
Conseil : - rester correct lors de sa sortie pour éviter que la planque soit interdite d'accès
- veiller à ce que personne ne "pique" son lieu de survie, en l'occurrence, le hamac.
ATTENTION : Trucs et astuces déconseillés au + de 18 ans ! 
(dommage, car des fois, ce serait bien tentant !!! Chuuut !)

C'est clair, nous l'avons peu vue EN ENTIER hier après-midi....
mais si nous avions été à la maison elle aurait...
été dans sa chambre et/ou avec son amie (en vrai ou en virtuel) à.... lire des magazines de modes de stars, avec musique dans la chambre, en contact avec des humains de sa culture, par sms ou msn-skype-twitter !

... et, c'était sympa de nous accompagner ma fille, et sans râler en plus !!! Merci ;) !




dimanche 4 juillet 2010

"Si Dieu avait un réfrigérateur, vous verriez votre photo sur la porte. S'il avait un portefeuille, votre photo s'y trouverait. Il vous envoie des bouquets de fleurs chaque printemps et un lever de soleil tous les matins. Chaque fois que vous avez envie de lui parler, Il vous écoute. Il peut habiter l'univers entier, et pourtant c'est dans votre coeur qu'Il a choisi de demeurer."
                                                 Max Lucado


J'aime TROP ce texte... ça fait du bien !!! B)
(dessin d'Ema)

C'est les vacances !!!

Wouah... c'est les grandes vacances... tant attendues, tant espérées...
Enfin, à nous, les grasses matinées, les soirées plus longues, la piscine, les piles de livres à lire sur ma chaise longue, les soirées UNO en famille ! Et si loin les horaires à tenir, les devoirs scolaires... Mais au revoir aussi les p'tits cafés "à la Georges Clooney" entre amies... (Snif !)
Mais (yess !) bonjour, la main-d'oeuvre pour faire le ménage (pas toujours supra efficace et parfois ils osent demander, avec un p'tit sourire, combien je les paie ! Rendez-vous compte !) !!! Et sachez aussi que je ne me tourne pas complètement les pouces, mais mes enfants doivent faire leur chambre au moins... : rangements dans les règles de l'art (suisse), aspi (encore !), et prendre la poussière (le plus consciencieusement possible...).
Mais bonjour aussi, les disputes entre frères et soeurs qui doivent à nouveau vivre plus ensemble, donc mon côté "police" ressort un peu plus... surtout les premiers jours où la réadaptation a lieu ! Bonjour aussi les soucis pour moi, maman, quand certains vont en camp et que je me demande comment ils vont tenir le coup, et si je n'ai rien oublié dans leurs bagages, et si ils trouvent des copains, et si ils n'ont pas l'ennui et si... 
Et, comme beaucoup de maman à la reprise scolaire mi-août, j'aurai l'impression enfin, que mes vacances à moi commenceront ;) et on sera tous contents de reprendre le rythme normal (même mes enfants !) !
Mais jusque là... VIVE LES VACANCES B-) !!!

A tout bientôt les amis !!

vendredi 2 juillet 2010

16 ans déjà...

Aujourd'hui, c'est notre anniversaire de mariage (un p'tit coup d'vieux quoi !!) ! Quand on parle de notre mariage aux personnes qui étaient présentes ce jour-là, ce qu'on entend toujours c'est " Mais ce qu'il faisait chaud !" (+ de 30°C, comme aujourd'hui, un ciel bleu sans nuage... le rêve !)... Mais pour nous, ce fut une journée géniale, entourés de nos familles et amis, où nous avons beaucoup ri... où nos promesses prononcées à l'église exprimaient vraiment cet amour romantique et un peu naïf comme dans les films (genre "Orgueil et Préjugés", "Raisons et Sentiments", oui, ces films que les hommes a-do-rent !) ! Moi, ça m'a fait rire en les relisant hier mais en même temps, je me suis dit wouaaahhhh, comme c'était bôôô
Personnellement, j'ai traversé cette journée avec le sourire, sur mon petit nuage, pas comme quand je passe l'aspirateur (!), comme quoi, oui, au risque d'en décevoir quelques-uns, notre vie de couple n'a pas toujours été à l'image de cette première journée... et heureusement, car c'est ainsi qu'on grandit, qu'on apprend à vivre ensemble en respectant au maximum la différence de l'autre (euh... pas toujours facile..)... car, je ne sais pas si vous l'avez déjà remarqué, mais mon mari et moi, on est DIFFÉRENTS !!!
Depuis, nous sommes plus riches de 4 enfants (3 accouchements supers et un voyage en avion pour chercher notre fille, quelle aventure !), de kilos supplémentaires, de ch'veux gris et de rides, d'expériences chouettes ou plus difficiles... quelques déménagements, quelques années en Afrique... des nuits blanches, des anniversaires, encore des anniversaires, des fêtes de famille... Apprendre sur nous, sur les autres, sur Dieu.... Des rencontres, des amitiés, des hospitalisations, des temps de stress et d'angoisse, de soucis, des matchs de foot (!), des lectures, des vacances... Des moments rigolos, tristes, et des moments d'énervement complet, des moments ou on est vachement fiers de nous, et des autres mais vraiment, vraiment pas du tout... Des prises de têtes, des incompréhensions, des discussions sans fin, des réconciliations.... 16 ans riches d'expériences...positifs à fond grâce à tout ça : Positif + Négatif = Positif  (forcément, c'est pas mathématique)...
Et... surtout.... on est toujours plus liés l'un à l'autre, ayant construit et vécu toutes ces choses en-sem-ble... Voilà, comme le dit mon mari, on se réjouit de vivre les 40 prochaines années ensemble (euh... j'ose pas imaginer notre état dans 40 ans... mais bon...) !!!
Alors... vacances d'été oblige, je ne pense pas écrire au même rythme
durant cette période estivale et ralentie qui durera 6 semaines... 
mais à bientôt tout de même et bonnes vacances à vous !