Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2010

Les devoirs scolaires. Point.

Chez moi, j'ai tout d'sortes...
1. Une ado qui a de la facilité à l'école et fait rapidement ses devoirs (seule) et n'oublie jamais rien. Elle se prend en charge, confiance quasi totale. 2. Un ado qui a moyennement de la facilité à l'école, qui n'oublie plus rien depuis quelques années (heureusement, car j'vous dis pas les premières années, on mettait plus de temps à chercher le matériel pour faire les devoirs scolaires, qu'à les faire), mais qui a besoin d'un peu plus de temps pour mémoriser et comprendre (presque toujours seul !). Les résultats sont moins bons que l'ado citée au point 1 qui prendra moins longtemps pour les faire (vous avez compris ?). Mais un ado un peu tendu aussi et qui se met la pression, qui calcule ses moyennes toutes les semaines ou presque pour savoir si elles montent ! 3. Un autre enfant qui a de la facilité à l'école, qui mémorise tout sans problème, qui fait vite ses devoirs (mais encore avec moi). Qui oublie parfoi…

Le jour a été épuisant, Seigneur

Le jour a été épuisant, Seigneur Je m'arrête un instant et me demande Si tu apposerais une sainte signature au terme de cette journée de stress ? Ou bien ai-je agi avec précipitation ? Ai-je tenté de résoudre des problèmes qui, en fait, ne me concernaient pas ? Esprit Saint, je t'en prie, montre-moi Comment je peux travailler d'une façon détendue, Comment je peux te présenter chaque tâche comme une offrande de foi, Comment chaque interruption peut devenir une opportunité de service. Comment je peux reconnaître en chacun/e un maître d'apprentissage spirituel. Au nom de Celui qui a toujours travaillé sans précipitation.  Amen Auteur inconnu

Petite ballade "shoppingienne"

L'autre jour, mon mari et mes enfants vaquant à leurs activités et profitant de ce superbe automne, je décide de partir avec notre nouvelle voiture customisée par mes soins(juste pour souligner)dans la ville d'à côté pour faire quelques menus achats de ma liste. Encore une(de liste, eh oui)!  Alors voilà, je file pour 2h maximum. Bon, franchement, c'est pas si rare que je pars faire du shopping. Disons que ces temps, entre les multiples anniversaires et la saison froide qui commence, ma liste d'achat s'aggrandit (qui figure sur mon IPhone bien sûr comme ça je l'ai toujours sous la main au cas où tout à coup je me retrouve dans un magasin sans l'avoir prévu. Oui, ça arrive). Voilà, je mets le CD de Yannick Noah, et je m'en vais sur les routes jurassiennes... goûtant au caaaaalme qui règne dans ma voiture... bien différent des va-et-vient présents dans notre appart durant le temps des vacances. Ça y est, j'y suis, je parque. Mets le disque zone bleue avec…

Un bond de 60 ans en avant !

Voilà ce que je m'apprête à faire.
Il faut que je vous avoue ce truc. Là. Tout d'suite. Un truc de fou. Stupéfiant. Faramineux. Invraisemblable. Sur moi. Yehhh. Ma vie va changer. Après 15 ans. Le compte à rebours a commencé. Moins 2 semaines. Et je muterai. D'un coup. Ma vie ancienne ne sera plus que du passé. Ou presque. Jene vais plus vivre selon le modèle marital des années 50(voir ancien post Je suis une rareté 16 août). Oui, je vais devenir une vraie femme de ce monde européen. Une femme nor-ma-le. A la question "Et tu travailles ?" Je pourrai enfin répondre un vrai et franc "Oui". Oui, mon travail sera reconnu, car des p'tits sous tomberont sur un compte. A moi en plus.  Juste pour ça (oui, bon, là faut pas que je m'étale car je risque de m'énerver).  Une femme qui pourra contribuer aux dépenses familiales, qui pourra s'acheter elle-même ses coups de coeur, sans devoir mendier à  sa moitié (bon, je devais pas trop mendier quand mê…

I-Phi & moi... & mon cochon.

I-Phi & moi, nous sommes in-sé-pa-ra-bles. Notre connivence a été très rapide et totale. Si nous devons nous séparer pour un temps, pour moi, c'est très dur à vivre. Pour lui, je ne sais pas trop... mais quand même, à un moment donné, si je ne m'en occupe pas, il se meurt gentiment... I-Phi ? C'est son petit nom. Le 7e membre de la famille. Avant le chat. Il m'arrive parfois, au cours de la journée, de ne pas savoir où il se cache, et là, je l'appelle : "I-Phi où es-tu ? Ouhouh I-Phi ?" . Bien sûr, je fais un peu la fofolle à ce moment-là (et juste à ce moment-là), mais quand même, il y a toujours une petite inquiétude quelque part en moi. Là, je sais qu'une bonne partie du reste de la famille va se mettre à le chercher avec moi. Ils savent que sans lui, ben, je perds mes moyens. Et tout. On le retrouve parfois à des endroits incongrus... mais toujours à un endroit où je suis passée. La relation avec lui est plus simple pour moi qu'avec les aut…

Le lit est vide ! Ouf !

Mais avant ça, avant ça... je vous dis pas le weekend qu'on a passé par ici ! Vendredi 9hSalomé rentre de l'école, avec des douleurs au ventre franchement pas impressionnantes. Juste 2h avant les vacances. Ben ouais. 13h  Mon mari part à Paris avec une équipe de l'église, dont mes beaux-parents et sa soeur. Après beaucoup de tergiversations, j'avais décidé de ne pas y aller, mes filles commençant un camp d'une semaine le lendemain et aucun grands-parents dans les parages pour garder les enfants. Après le départ de mon mari, ma fille commence à vomir. 12 fois. Environ. Et bizarre quand même comme gastro. Vomir ne la soulage pas. Toujours des coliques entre les vomissements. 20h  Plus de vomissement, ma fille s'endort. Je vais au lit le coeur léger : la gastro est terminée. A mon humble avis. Samedi 9h  Waouh ! Quelle nuit ! J'ai super bien dormi. Mes enfants sont réveillés quand je me lève. Après avoir un peu lézardé au lit. Je me sens en forme. Zen. Comme il y a…