La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


jeudi 27 septembre 2012

PAIN n'est pas égal à TARTINE

Voilà  bien des années, depuis qu'il peut manier allègrement comme un grand fourchettes et couteaux, que fiston 2e farfouille quotidiennement avec son PAIN, la bouche à l'envers, le regard dépité. 
En bringouillant qu'il n'aime pas. Voilà.
Voilà le même nombre d'années que je lui dis YAKA.
YAKA y mettre dessus beurre et confiture ou miel ou fromage ou tomate ou n'importe quoi qu'il aime pour que ça descende plus facilement. Voilà.
Voilà le même nombre d'années que je lui dis de ne pas se goinfrer que de fromage, de viande, 
de jogourt mais aussi de PAIN. Que le PAIN c'est la base de notre alimentation depuis des siècles, etc.

Mais après 10 ans de luttes et d'essais de le convaincre de tartiner son PAIN...  j'ai craqué.
(Et oui, tous les deux on doit avoir la tête dure, car on a tenu un bon bout de temps... Mais lui doit l'avoir plus dure que moi, vu que c'est  moi qui ai cédé... enfin, bref, ceci est un autre sujet)
Je lui ai donc soudainement pris sa tranche de PAIN, l'ai tartinée de beurre et de MA confiture aux fraises de MA région (donc ça ne peut être que délicieux bien sûr), et je lui ai dit avec inspiration et avec une autorité qui caractérise mon aura de mère :

- MANGE ! 

Il a mangé. Tout. Et en a redemandé. Du PAIN. Directement. En plus, il l'a faite lui-même. Sa TARTINE. Je pourrais même dire ses TARTINES.

Donc, depuis quelques semaines, pas beaucoup mais assez pour vous signaler qu'il vit, dirais-je même que nous vivons, un changement radical, une révolution, un cataclysme de sa, et par extension de notre, façon de manger :

  • Il se fait des TARTINES
  • Il se goinfre de TARTINES
  • Que dis-je, il rafle tout notre PAIN pour 6
  • Il vide mes pots de confiture à moi
  • Je dois acheter sans arrêt du beurre
  • On se bat quotidiennement pour partager le PAIN équitablement
  • Je dirais presque que les autres membres de la famille sortent de table affamés

A presque regretter ce temps où il devenait grincheux quand je lui disais de finir son PAIN.
Voilà.
Un pot de confiture sauvé...

Et je finis par ce petit épisode de hier, mercredi après-midi :
Fiston 2e, toujours le même donc, mon p'tit dernier,  va partir chez un copain mais je décide de filer avant lui pour faire des commissions en le laissant un moment seul à la maison.
Moi, culpabilisée : - Je pars déjà. ça ne te dérange pas si je te laisse tout seul ?
Lui, un brin moqueur : - Ben non, c'est mieux quand tu n'es pas là !
Moi, testeuse : - Alors ça joue si je ne reviens plus ? (tout en espérant que je revienne, car si j'ai un accident et que j'y passe il va se culpabiliser toute sa vie pour sa réponse, mais la réponse était un chouia plus positive que je ne m'y attendais...)
Lui, après réflexion : - Non, j'aimerais quand même qu'il y ait quelqu'un pour faire la cuisine !              
Moi : - !!!!!!!!!!

Bon, au moins, si jamais un malheur arrivait, il pourrait se manger des TARTINES. C'est déjà ça.

(j'ai fait quelques essais de commentaires ci-dessous car je sais que certains ont des problèmes pour les faire. Je n'ai pas eu de difficultés. Bizarre, bizarre. En tout cas merci pour vos coms. N'hésitez pas à partager mes posts.)

mercredi 12 septembre 2012

Non !

NON ! Quel petit mot qui me fait mal aux oreilles lorsqu'il est lancé par mes enfants à mon encontre (quel toupet quand même !)! Mais quel petit mot qui nous serait bien utile, si nous osions l'utiliser plus souvent de manière appropriée ! Que de temps gagné, d'énergie retrouvée, de sérénité ! 

Quelques petits NONs de plus....dans notre monde de fou :  il y a tellement d'activités saines et super partout, qui nous intéressent en plus, une façon de revoir des gens, de passer du bons temps... 

Quelques petits NONs de plus dans nos engagements, à gauche, à  droite, pourtant utiles, sains, qui rendent service...

Quelques petits NONs de plus dans notre profession, même si ça nous permettrait d'être bien vues...

Quelques petits NONs de plus dans notre famille, pour apprendre la frustration et la patience à nos enfants, pour nous emménager des espaces-temps de calme, pour nous retrouver plus ZEN avec eux après...

Quelques petits NONs de plus à nous-mêmes, quand nous aimerions tant faire ça, et ça, mais que nous nous épuisons à force et ne sommes plus agréables, ni pour nos proches, ni pour nous-mêmes (j'vous dis pas les âneries que je peux dire et faire lorsque je suis fatiguée.... après, c'est la honte assurée !)...

Quelques petits NONs de plus, si difficiles à dire avant, mais que de choses à gagner pourtant, après... un peu de courage, voilà ce qu'il nous faut !

Petit exemple pratique que j'ai vécu tout dernièrement :
Avec d'énormes difficultés, j'ai répondu NON pour un remplacement en plus de mon travail actuel. Et pourtant, j'aurais voulu leur rendre ce service dont elles avaient bien besoin ! Mais je sentais que c'était TROP pour moi. Pourtant j'aurais pu, mon agenda me l'a montré, mais TROP quand même. Peur de dire NON aussi par crainte des réactions de mes collègues. Elles l'ont bien accepté, merci à vous, vous êtes choux ! Pour elles cela a peut-être permis d'accélérer la mise en place d'une solution à long terme. Pour moi, cela a permis que ça soit clair pour chacun que je ne suis pas forcément disponible pour ce genre de remplacement.  Un plus pour tous au final.

Je pense à cette peine que j'ai eue à dire NON. Ce qui me fait penser à mes ados, eux pour qui le regard des autres compte encore plus que pour moi. Quand j'explique à ma descendance qu'ils ont le droit d'être différents, de ne pas se laisser influencer par les autres, qu'ils peuvent "simplement" dire NON... ben, c'est pas si simple à ce que j'ai expérimenté en tant que vieille dame prenant de l'âge. Comme quoi, pour eux, il leur sera bien plus facile de ne pas faire de "bêtises" s'ils ont des amitiés saines. 

C'est la rentrée, n'oubliez pas de VIVRE ! Osez dire NON dans la mesure de vos possibilités ! Essayez de vous accorder des temps de pause, de réflexion... sur le sens de la vie, de votre vie en particulier par exemple, tiens, comme ça vous en avez pour un bout de temps ! Car si nous remplissons notre vie, même si c'est du bon fatras, nous pouvons rudement gâcher l'ambiance familiale avec notre fatigue, notre nervosité et notre corps qui peut commencer à s'exprimer aussi par des bobos par ci par là(moui, je l'ai déjà trop souvent expérimenté !)... et en plus, on a même plus d'espace pour l'imprévu... 

  • Il parait que personne n'est indispensable, même nous (c'est fou quand même !) !
  • Et nous ne sommes pas des SUPER-WOMAN ! (c'est que dans les films que ça existe !)


dimanche 2 septembre 2012

Même pas peur !


Cette fois c’est bon. Nous avons emménagé. D’un appartement nous vivons à présent dans une maison. Quartier calme, sympa. Chouette.
A présent, il faut s’habituer aux nouveaux bruits bizarres et parfois surprenants de notre nouvelle habitation (chauffage, bruits de radiateurs, du quartier, de la clé dans la serrure, du craquement du bois...). Bizarrement je ne les entends jamais la journée en famille, très peu quand mon mari est présent, mais d’un volume assourdissant quand je suis seule en train d’essayer de m’endormir. Petit à petit, jour après jour,  je me rassure en en devinant l’origine. C’est bon. Même pas peur.
Un mois plus tard, je décode quasiment le moindre bruissement. Ou presque. Mais voilà que mon mari à moi,  se prépare à partir quelques semaines en voyage.
Et là, en épouse indigne, c’est même pas vraiment pour lui que j’ai peur.
Mais bon. Va. Ça va aller. Ce ne sont que des bruits. Je sais que je ne serai pas rassurée les 2-3 premières nuits comme d’hab. Après, je dormirai à nouveau paisiblement.
Mais quelques jours avant son départ, j’apprends que les vols chez des particuliers ont repris en force dans la région. On discute entre collègues de l’impression que ça peut donner de réaliser qu’un inconnu est venu farfouiller dans sa chambre quand on est en plein dodo ou de ne plus retrouver sa voiture le matin dans le garage. On partage trucs et astuces anti-vol, on se rassure comme on peut.  Voilà que je commence à suspecter les gens dans leur voiture qui ralentissent devant notre Sweet Home et l’observent. Voilà que mon imagination devient incontrôlable.
Et là. Ta dam… le Seigneur qui me voit me dépatouiller humainement depuis un certain temps,  s’est sûrement dit qu’il fallait urgemment qu’Il me remette les pendules à l’heure et qu’Il se rappelle à moi. Voilà qu’Il commence à me bombarder (si l’on peut dire ça de lui n’est-ce-pas) de versets depuis quelques jours :
« Je me couche et m’endors l’esprit serein ; je me réveille en paix car l’Eternel est mon soutien » Psaume 3 :6
« La crainte que vous avez des hommes tend un piège sous vos pas, mais l’Eternel protège celui qui se confie en lui. » Proverbes 29 :25
Il me rappelle aussi le témoignage de ces missionnaires du fin fond d'un pays d'Afrique noire chez qui nous logions pour un temps,  qui nous avaient raconté qu’un musulman avait voulu savoir qui étaient ces personnes en blanc autour de leur maison la nuit ? Etonnés de ce qu’il avait vu, nos hôtes lui avaient simplement lu ce verset : «  L’ange de l’Eternel monte la garde autour de ceux qui le révèrent » Psaume 34 : 8. Wouahhhh.
Bon, là, je me dis qu’il faut urgemment que je stoppe mon imagination débordante concernant ces vols. Dieu lui-même me protège, monte la garde autour de chez nous. Rien n’arrivera tant qu’Il ne le permettra pas.
C’est pas pour ça que je ne vais pas fermer chez moi, je fermerai à clé, quand même.
Puis je fermerai les yeux pour dormir d’un sommeil paisible, je fermerai mes pensées à ces peurs qui me contrôlent et me paralysent.
Quelqu’Un veille à ma place. Et pas n’importe qui. Même pas peur.

- Article paru dans le "Lien fraternel" été 2012, et oui, parfois j'ai cet honneur... En attendant d'en faire un EXEPRES (je sais, ça s'écrit pas comme ça !) tout bientôt pour mon blog  !! A +)
- Je ne comprends pas pourquoi j'ai des liens qui se sont fait pour certains mots ci-dessus !!! Je n'ai pas fait EXEPRES, pas besoin de cliquer dessus !!!!