Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2012

Et si Noël....

...c'était pas ça. Ce stress pour penser aux cadeaux, n'oublier personne et surtout tomber fabuleusement bien, et pour cela passer des heures sur la toile pour trouver LA perle rare...Si c'était pas ça. Noël. Les prises de tête pour trouver une saynète pour les enfants de l'école du dimanche. Une saynète qui leur plait. Qui nous plait. Qui plait au public. Et facile à apprendre en plus, ils doivent déjà tellement travailler pour l'école, nos pauvres, si pauvres schtroumpfs.  Et si c'était pas ça. Noël. Réfléchir au menu, succulent, étonnant, qui nous attire quand même quelques louanges de la part de nos invités. Pas fait tous ces efforts pour rien. Quand même.  Et les traditions d'avant Noël. Trouver une belle couronne de l'Avent. Et un calendrier de l'Avent pour nos enfants. Personnalisé si possible. Une surprise de St-Nicolas pour chacun (oui, je ne sais toujours pas trop ce qu'il vient faire par là-dedans lui, il pourrait franchement apparaît…

Il se peut que j'aie tort.

"Je pense avoir raison, mais il se peut que j'aie tort."
Voilà une petite phrase que j'ai découverte dernièrement et que j'ai mis sur l'aide-mémoire de mon Mac. Je pensais juste en faire un nouveau leitmotiv pour la 2e moitié de ma vie, mais, mon aînée l'ayant lue, enthousiaste, a cru que ce serait le sujet de mon prochain post et s'en réjouissait déjà. Donc, ne voulant pas la décevoir et ayant quelque peu point d'énergie pour rechercher un autre sujet, je me suis dit... MAIS POURQUOI PAS ? Et là, je pourrais ajouter : Il faut toujours écouter un plus petit que soi (oui, ma fille, tu as 3 cm de moins que moi je te rappelle).Voilà. 
Bon, alors tout d'abord pourquoi cette phrase me plait-elle ? 
Je ne crois pas qu'elle me plaise vraiment au premier abord. En fait. Elle est dérangeante tout de même. Mais c'est vrai que ce questionnement pourrait être applicable dans certaines circonstances de ma vie pour "cooliser" ma vie de famill…

Aïe ! Mon couple !

Parmi tant d'autre, j'ai un nouveau challenge dans ma vie après avoir parcouru en vitesse mes posts de ces derniers mois : essayer de ne plus m'étaler sur le sujet du manque de temps. Je pense que j'en parlerai encore, mais ce sera "juste en passant". OK ? Si tout va bien, ce sera peut-être même plus un problème pour moi, le manque de temps ? Rêvons, rêvons.... 
BREF ! Venons-en à ce post (dont le thème découle tout de même du peu de temps libre que j'ai...pffffff...ça démarre pas trop bien, mon nouveau challenge...)

Voilà longtemps que je n'ai pas consacré un post sous le libellé "Mon homme et moi". Bizarrement, c'est en général ceux qui ont le plus de succès... envers les femmes. Peut-être parce qu'elles se reconnaissent dans mes états d'âme...

Vous souvenez-vous que je suis mariée à un genre de martien ? En moins vert ? Mais avec une énergie pas terrienne du tout ? Je pense que ce n'est pas le seul modèle de ce genre sur te…

PAIN n'est pas égal à TARTINE

Voilà  bien des années, depuis qu'il peut manier allègrement comme un grand fourchettes et couteaux, que fiston 2e farfouille quotidiennement avec son PAIN, la bouche à l'envers, le regard dépité.  En bringouillant qu'il n'aime pas. Voilà. Voilà le même nombre d'années que je lui dis YAKA. YAKA y mettre dessus beurre et confiture ou miel ou fromage ou tomate ou n'importe quoi qu'il aime pour que ça descende plus facilement. Voilà. Voilà le même nombre d'années que je lui dis de ne pas se goinfrer que de fromage, de viande,  de jogourt mais aussi de PAIN. Que le PAIN c'est la base de notre alimentation depuis des siècles, etc.
Mais après 10 ans de luttes et d'essais de le convaincre de tartiner son PAIN...  j'ai craqué.
(Et oui, tous les deux on doit avoir la tête dure, car on a tenu un bon bout de temps... Mais lui doit l'avoir plus dure que moi, vu que c'est  moi qui ai cédé... enfin, bref, ceci est un autre sujet)
Je lui ai donc s…

Non !

NON ! Quel petit mot qui me fait mal aux oreilles lorsqu'il est lancé par mes enfants à mon encontre (quel toupet quand même !)! Mais quel petit mot qui nous serait bien utile, si nous osions l'utiliser plus souvent de manière appropriée ! Que de temps gagné, d'énergie retrouvée, de sérénité ! 
Quelques petits NONs de plus....dans notre monde de fou :  il y a tellement d'activités saines et super partout, qui nous intéressent en plus, une façon de revoir des gens, de passer du bons temps... 
Quelques petits NONs de plus dans nos engagements, à gauche, à  droite, pourtant utiles, sains, qui rendent service...
Quelques petits NONs de plus dans notre profession, même si ça nous permettrait d'être bien vues...
Quelques petits NONs de plus dans notre famille, pour apprendre la frustration et la patience à nos enfants, pour nous emménager des espaces-temps de calme, pour nous retrouver plus ZEN avec eux après...
Quelques petits NONs de plus à nous-mêmes, quand nous aimer…

Marcher lentement

Un mois. Un mois quasiment que je n'ai pas eu le temps d'écrire ce qui se passe (ou pas) dans ma tête ! L'été pour moi est synonyme de dolce vita. Enfin plus d'école, plus de devoirs. Je peux être avec mes enfants. J'ai du temps. Les jours où je ne travaille pas je peux dormiiiiiir, lézarder... ben ouais. Logique. Que faire à part le travail (extérieur au Sweet Home je dis bien) ?
J'ai oublié quelques menus détails. Les enfants sont beaucoup à la maison, donc plus à ranger, à nettoyer. Les enfants ont les vacances, donc plus à véhiculer, à organiser (plus de train-train, niet !). Les enfants ont les vacances. Pas moi. Puisque je travaille à 50% pour remplacer mes collègues qui ont les vacances. Notre maison a besoin qu'on y bosse, puisqu'on est dedans depuis peu, et y a du boulot ! Les enfants ont les vacances. Pas mon homme qui, avec ses 21 chantiers à gérer, amasse des heures supp et.... des heures supp. Pour cette fois, pas d'vacances au loin po…

Furax !!!

Aujourd'hui, fiston a une course d'orientation en pleine nature. Il part après mon départ au boulot. La veille, je lui ai conseillé expressément de mettre ses souliers de marche et du même coup lui ai bien expliqué où ils se trouvent. Vaut mieux prévenir n'est-ce point. On ne sait jamais. Message bien reçu, puisqu'il me répond "Oui oui".
Ce matin, au boulot. Je reçois plusieurs SMS de fiston à l'heure où il devrait être déjà loin  :
"Maman !!!!"  Moi "Quoi ?" Lui "Je ne trouve pas mes chaussures, elles ne sont pas dans l'armoire, est-ce que ma soeur les aurait prises ?" Moi "Sous le lavabo de la lessiverie !!!" Lui "OK merci !!" Moi "Je te l'ai dit hier" Moi "Zèzè que j'aime !"(voyez la maman pleine d'amour que je suis) Moi, après petite réflexion "Ta soeur mettre du 44 alors qu'elle chausse du 38 ??"(heureusement que j'ai les SMS gratuits) Plus rien. Silenc…

PiercingS

Oui. Je sais déjà ce que vous allez penser en lisant ce qui suit. "Elle n'est pas mûre", "Elle n'assume pas son âge", "Elle est atteinte de jeunisme aigu", "Elle a peur de vieillir", et patati, et patata. Je ne peux pas absolument nier que je suis parfois immature, que j'ai parfois de la peine avec ce 4 en première position de 2 chiffres, que j'ai des épisodes  de crise de jeunisme ou qu'il m'arrive d'avoir quelques craintes devant mon Moi vieillissant... MAIS !  Ce n'est pas ça qui m'a poussée à faire un... PIERCING il y a 2 petites semaines ! OK ? En plus, j'étais encore bien jeune à l'époque, à peine 40 ans (depuis, j'ai déjà fêté mes 41, là, oui, peut-être qu'on aurait pu dire quelque chose...). Bref. 1. Ma fille aînée rêve d'un piercing au nez depuis quelques années. Voilà quelques mois qu'on cherche concrètement où le faire (oui, au nez, ça on sait, mais dans QUEL lieu on va trouve…

Les notes

J'ai toujours prôné haut et fort que les notes... c'est secondaire. Ce qui compte, pour nous en tant que parents, c'est que nos enfants soient des enfants... "sages". Avec d'autres mots : "qu'ils se comportent bien". C'est pourquoi, lorsque nous recevons leurs évaluations de fin d'année scolaire, nous regardons surtout la page qui mentionne comment ils travaillent en groupe, si les devoirs sont fait, s'ils sont attentifs etc. Nous regardons aussi les notes, mais les félicitons tout autant si ce n'est plus pour le reste. Voilà. C'est vrai que pour nous, faire de hautes études ne prime pas. En tant que parents, on en a pas fait. Et on s'en sort très bien. N'est-ce pas. L'uni, c'est un autre monde pour moi. Ayant tous les cas de figures scolaires chez nous, de celui/celle qui a de la facilité à celui/celle qui rame un peu-beaucoup plus, nous découvrons toutes sortes de notes chaque semaine... de la meilleure à la…

Pas une femmelette, fiston 1er !

Mon ado de 14 ans n'est pas une femmelette.
Il me l'a dit. Plein de fois. Me l'a assuré à maintes reprises ces dernières semaines :


Moi : - Attention en vélo !
Lui : - J'suis pas une femmelette
Moi : - Tu ne te perdras pas j'espère !
Lui : - J'suis pas une femmelette
Moi : - C'est pas trop lourd ce carton ?
Lui : - J'suis pas une femmelette
Moi : - Tu vas trouver ? C'est rangé là, au fond du grenier ?
Lui : - J'suis pas une femmelette !


Mais depuis peu, il ne le dit plus. Fertig.


Moi : - Simon, tu peux mettre la table ???
Lui : - Ohhhhh, mais là j'ai des devoirs !
Moi : - T'es pas une femmelette ou bien ?
Moi : - Simon, tu peux me porter tout ça à la cave ?
Lui : - Ohhhhhhh, tout ça ??????!!!!
Moi, avec un grand sourire : - Tu n'es pas une femmelette ? Rassure-moi !
Moi : - Simooooooooonnn ! Viens ranger ta chambre !!!!
Moi : - Simoooooooon ! Viens ranger ta chambre !!!!
Moi : - Simmmoooooooon !!!! Ta chambre, je te l'ai déjà dit 15 x !!!! Viennns …

Plus le temps...

J'en ai plus. Presque. A courir à gauche, à droite. Je me réjouis du moment de libre que je vois pointer tout là-bas, mais quand j'y suis enfin je reste couchée sur le canapé, à ne plus pouvoir bouger un seul orteil. Tout en pensant à tout ce que j'aimerais faire, mais je ne peux plus bouger. Frustrant ! Veux pas que ça dure moi !!!! Car quand j'ai un programme dans ma tête, je veux le tenir, contre vents et marées !
Maintenant que je travaille à 40%, depuis 2 petites semaines... j'ai l'impression de courir sans fin : ménage-boulot-repas-devoirs-remplir le frigo-dormir-prendre un livre (enfin!) et tomber aux premières pages... Je sais. Je suis en période d'adaptation et les quelques neurones un peu frais qui me restent là-haut souffrent  de ce changement de régime. Je sais. Malgré l'augmentation de mon taux de travail, du changement de secteur,  je n'ai rien laissé tomber de mes différents engagements à gauche à droite. Mais là. Ça va changer. Car …

Oh non ma tresse !!!

Je suis assez fière de la tresse que je fais. Elle est bonne. En général, je reçois pas mal de compliments grâce à ma tresse. Mais jamais sur le look de ma tresse. Car franchement, j'en soigne pas trop l'extérieur. De ma tresse. J'aime pas trop sacrifier un jaune d'oeuf durement pondu par Madame la poule juste pour qu'elle sorte toute dorée du four (la tresse, pas la poule). Je ne suis non plus pas trop douée pour la tresser. Jamais pu avec 2 brins, je la fais avec trois. Ce qui compte pour moi c'est que ça soit simple.... mais bon. Et pis de toute façon, hein, dans notre estomac ça revient bien au même si elle a été belle avant ou non. Bref. Elle n'est pas parfaite. Mais goûteuse. L'autre jour on m'a demandé d'amener une tresse à une rencontre d'une quarantaine de personnes. Ben ouais. Forcément. MA tresse. Ok j'ai dit.Le matin même je stresse d'un coup pour MA tresse. Un p'tit rajout à mon programme chargé : je dois (enfin, c&#…