Accéder au contenu principal

Furax !!!

Aujourd'hui, fiston a une course d'orientation en pleine nature. Il part après mon départ au boulot. La veille, je lui ai conseillé expressément de mettre ses souliers de marche et du même coup lui ai bien expliqué où ils se trouvent. Vaut mieux prévenir n'est-ce point. On ne sait jamais. Message bien reçu, puisqu'il me répond "Oui oui".

Ce matin, au boulot. Je reçois plusieurs SMS de fiston à l'heure où il devrait être déjà loin  :

"Maman !!!!" 
Moi "Quoi ?" 
Lui "Je ne trouve pas mes chaussures, elles ne sont pas dans l'armoire, est-ce que ma soeur les aurait prises ?"
Moi "Sous le lavabo de la lessiverie !!!"
Lui "OK merci !!"
Moi "Je te l'ai dit hier"
Moi "Zèzè que j'aime !" (voyez la maman pleine d'amour que je suis)
Moi, après petite réflexion "Ta soeur mettre du 44 alors qu'elle chausse du 38 ??" (heureusement que j'ai les SMS gratuits)
Plus rien. Silence radio. Donc je pense que c'est OK. Je ne suis plus indispensable à sa vie. Ouf.

Je rentre du boulot. J'ouvre la porte appréciant le fait que je suis la première et que j'aurai quelques minutes de silence et de caaaalme tout en préparant le dîner. Changement de programme subit : mes yeux sont attirés immédiatement par un chemin digne du "Petit Poucet" mais sans cailloux. A la place de gros et petits morceaux de terre sèche. Depuis l'entrée... qui montent les escaliers.... et, j'en suis convaincue, qui vont jusqu'à la chambre de fiston-souliers-de-marche.
FURAAAAAAAX !!!!! Y en a marre d'être prise pour la boniiiiiiche !!!!! Je vois déjà exactement ce qui s'est passé ce matin, quand je vois l'ordinateur qui traine au salon vers une couverture (il s'avère qu'apparemment je me suis trompée, c'est depuis hier soir qu'il trainait là), les corn flakes et le lait non rangés, la tasse vide qui traine sur le bar..... Fiston s'est sûrement pris au dernier moment pour partir. A eu besoin de maman pour trouver ses chaussures qu'il a enfilé vers l'entrée, quand même, et tout à coup a pensé à quelque chose qu'il a oublié, il s'est donc précipité AVEC ses souliers de marche, secs mais pleins de terre, dans sa chambre, en est redescendu aussi rapidement... enfin voilà.
Mais là je suis FURAAAAAX ! Il ne rentre pas dîner, donc je ne peux m'énerver contre lui. Mon mari, rentre, lui qui ne voit en général pas la saleté (il a d'autres préoccupations) est impressionné par cette terre partout. Fâché, il décide de faire passer l'aspirateur à fiston-souliers-de-marche pendant 1 mois (mouais, il rêve encore mon homme !)... moi j'avais déjà décidé de lui confisqué son ipod une semaine et de lui enlever 10 frs à son argent de poche. Bref, mon mari s'empresse de prendre le balai et d'en faire un joli tas à l'entrée que fiston ne manquera pas de voir lors de son retour, ce qui le rendra forcément super mal à l'aise, n'est-ce point.
LE tas ! Joli le tas !

FURAAAAX ! A 13h30, j'attends une amie pour un café. Je m'arme donc de mon aspi (oui, je vous ai bien dit que mon mari rêvait) après avoir rangé ma cuisine, ce qui se fait plus rapidement que prévu grâce à l'énergie de l'énervement, et je passe un coup partout.... et aspire le fameux tas à l'entrée (non sans le prendre en photo avant pour qu'il voie, fiston-souliers-de-marche)... quand même, ça va en même temps, hein, et ma copine devrait arriver, je ne veux pas laisser ce chenil partout !

Voilà. Je suis toujours avec mon Dyson (mon aspi qui (at)tire plus vite que son ombre), quand je vois du coin de l'oeil mon fils rentrer bien avant l'heure prévue à cause du mauvais temps. Sûr, il va s'excuser ! Sûr il va être mal ! Sûr, il va se précipiter avec la balayette pour nettoyer ce qui reste ! Sûr !
Lui : Salut !
Moi, en ronchonnant, lui montrant bien que j'ai vu sa crasse : Salut... (j'attends ce qu'il va me dire... il va s'excuser, c'est mon fils !)
Et lui, d'une innocence pure, mais pure j'vous dis pas comment, de dire : 


"Tu laves tous les jours maintenant ?" 

Moi : "!!!!!!!!!!!!!!!!!?????????????????!!! Grrrrr... RRRR.... Et pis.... Franchement... je suis pas la boniche....attention....marre.....Censuré  "

Il n'avait rien remarqué. Il était trop stressé. Il ne se sent même pas pris en faute. Et ma copine arrive. Et mon sol est nickel. Et maintenant, 3h après, je ne suis plus furax. Alors voilà. Mais bon. L'ipod est quand même confisqué. Et en plus je l'aime mon fils. Il est adorable. Et c'est vrai en plus. Mais y en a parfois quand même marre d'être prise pour la boniche.

Mais ne sommes-nous pas aussi parfois comme ça ? A ne pas voir les dégâts qu'on fait avec nos paroles, nos façons de faire, à ne pas voir ce qu'on sème de moche derrière nous ? Preuve que nous ne sommes et serons jamais parfaites. Ben ouais. Même nous les femmes, si proches pourtant de la perfection n'est-ce pas ?!! Ma prière est souvent celle-ci :  "Seigneur, pallie à tous mes manques, à toutes mes erreurs, ce mal que je fais bien malgré moi, et que je ne réalise parfois même pas." Oui, le Seigneur parfois répare mes dégâts, mais souvent, c'est quand même à nous de faire ce qu'on a à faire, quand on le réalise.

Bref, le mot d'ordre du jour c'est....
"Restons  ZEN, sauf quand nous sommes FURAX !" ☺
(c'était mon p'tit essai philosophique du jour)

Commentaires

Sylvie a dit…
Excellent, je suis la même et mes enfants la même chose que ton fiston....

Posts les plus consultés de ce blog

Un weekend épuisant

Ma chère Cunégonde !
Oh, je n'y croyais plus. Je commençais même à douter de t'avoir réellement croisée un jour. Parfois ma mémoire me joue des tours... mais oui, ta lettre m'a confirmé non seulement que tu existes mais aussi que je n'ai pas complètement perdu la tête ! Quel soulagement !
Oui, je suis grand-mère ! Mon changement de statut s'est fait il y a 10 jours, mais non sans mal ! Ah oui, ça a été bien compliqué, éprouvant pour mes nerfs... Ahhh, je ne sais que te dire, mais parfois je regrette un peu mon époque (ouhhhh là, première symptôme de mon état vieillissant) sans smartphone, sans infos à la seconde. Bref.
Je vais te narrer en grande ligne, pour ne pas te prendre trop de ton temps (j'ai bien compris que tu n'avais pas que moi à penser), ce weekend qui m'a fait changer de statut.

Déjà nous avons eu une chance inouïe : Fiston 1er nous a tenu au courant du déroulement  de l'accouchement durant plus de 24 heures. Depuis le vendredi soir, n…

Bientôt mémé

Ma chère Cunégonde,
J’attends de tes nouvelles et toujours rien. Tu n’as pas trouvé un moment pour m’écrire ? Franchement, là, je ne comprends pas trop. Es-tu encore de ce monde ? Bien que j'exerce ma patience depuis la naissance de ma descendance, c'est pas encore top, je suis du genre stressée qui veut que tout soit fait de suite. Mais je me sermonne quelque peu et je me dis qu'il n'y a probablement pas que moi qui compte dans ton monde. Et je sais que tout le monde ne fonctionne pas comme moi, je l'apprends chaque jour. 
Bref, je t'écris car j'avais besoin d'épancher toutes ces émotions qui tressaillent à l'intérieur de moi... qui tressaillent ? Plutôt qui explosent. Tu te souviens de ce jeu de l'époque de notre jeunesse avec lequel on jouait quand on allait boire un pot : un flipper ? Eh ben j'ai l'impression que plein de ces boules virevoltent en moi. Il suffit que je pense au sujet du moment pour que je sois toute tourneboulée et q…

Première lettre à Cunégonde

Ma chère Cunégonde,
Te souviens-tu de la dernière fois où on s'est vues toutes les deux ? C'était à la gare, j'ai juste eu le temps de de te donner un peu des nouvelles de ma famille... tu as failli te coincer la robe dans la porte du train qui se refermait en t'y enfilant à la dernière seconde !
Honte à moi, et j'espère que tu ne m'en veux pas trop, voilà presque une année et demie que je ne t'ai donné de mes nouvelles !!!
Bon, en même temps, tu aurais pu m'en donner aussi.... en fait, comment vas-tu ? Toujours adepte des robes moyenâgeuses et du train ? J'ai l'impression pour ma part, que ta vie est bien calme à côté de la mienne... en as-tu même une, à part lorsque je te rencontre ? Veux-tu un jour m'en parler un peu plus ?
Bref, en attendant...
Oui ! Fiston 1er s'est marié l'année passée, à la fin de l'été, avec une jolie jeune fille appelée Bellenana 1ère. Ce fut une belle fête, après beaucoup de préparatifs stressants ! A …