La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...



MON NOUVEAU SITE : WWW.SARAHSIMONIN.COM

lundi 24 décembre 2018

Noël ici, Noël là-bas

Noël ici
Lumière, chaleur, feux de bois, repas, foyer, confort, achats, famille, bisous, rires, déception, stress, dépenses, congés, cadeaux, prises de tête, cuisine, biscuits, indigestion, impatience, achats, bougie, superflu… Nous avons tout, nous voulons plus.
Trop, beaucoup trop. RICHE.

Noël là-bas
Faim, tristesse, travail, esclave, maladie, désespoir, solitude, ignoré, sans amour, battu, sans vie, transparent, sans valeur, guerre, peur, survie, manque du nécessaire…Ils n’ont rien, ils n’ont pas de vie ou si peu. Ils ont rien, ils veulent juste la paix et de quoi se nourrir et se vêtir.
Rien, moins que rien. PAUVRE.

Deux mondes. Deux planètes. Il y a, bien sûr, un peu (ou plus !) de chaque monde, dans l’autre monde.
Soit pauvre. Celui qui sue, qui souffre pour rien ou si peu.
Soit riche. Celui qui reçoit si facilement plus que le nécessaire.

Injustice.
Injustice criante.

Je fais partie des riches. Toi qui me lis, probablement aussi (tu as accès au wifi tout de même)...

Cette année, est-ce que je vais réussir à être reconnaissante de ce trop que j’ai ? Est-ce que je vais réussir à ne pas être déçue si je n’ai pas reçu exactement le surplus désiré ? Est-ce que je vais accepter si la fête n’est pas parfaite (donc pas exactement comme moi je le veux) ?

Je vais essayer, je vais essayer de me souvenir de ce qui se passe sur l’autre planète. La planète des pauvres. Et il y en a partout. Aussi ici. Autour de moi. Juste là.

Ne pas oublier. Ne pas se voiler la face. Donner ce qui est mon possible. De mon temps. De mon argent.

Mais à quoi bon ? demande l'autre, en haussant les épaules...
Ce sont les gouttes d'eau qui font les océans, répond la sagesse, l'amour, et tutti quanti...

Joyeux Noël à vous tous ! 
Que nous puissions être que "M-E-R-C-I" particulièrement en cette journée de l'anniversaire de la venue de Jésus sur terre, même si votre Noël n'est pas parfait !

'Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou  fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. ' 
Philippiens 2:5-11


Le p'tit mot spi
Tout ce que je crois qui m’appartient, mes biens terrestres !, en fait, Lui appartiennent. C’est une illusion de croire que c’est à moi ! Je suis gérante de ce qu'Il me donne. C'est un cadeau non mérité d'être né ici & maintenant.

Pardon, Seigneur, je suis responsable de garder trop souvent pour moi ce que je suis responsable de donner pour soutenir le pauvre.
Oui, nous, les riches, sommes en partie responsables de la pauvreté du pauvre.

L'argent m’appartient, l'or m’appartient, déclare l'Eternel, le maître de l’univers.
Aggée 2:8

'Oui, tout vient de toi et nous recevons de ta main ce que nous t'offrons. '
1 Chroniques 29:14

'Il leur répondit: «Que celui qui a deux chemises partage avec celui qui n'en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même.» ' 
 Luc 3:11

'Que chacun donne comme il l'a décidé dans son cœur, sans regret ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. Dieu peut vous combler de toutes ses grâces afin que vous possédiez toujours à tout point de vue de quoi satisfaire à tous vos besoins et que vous ayez encore en abondance pour toute œuvre bonne, ' 2 Corinthiens 9:7-8

A voir, pour t'aider à être reconnaissant ;-) : 
Le discours du prix Nobel de la paix Denis Mukwege : ici
Un p'tit gars dans les mines de cobalt au Congo : ici
Contraste... le commerce en ligne à Noël : ici
Et une nouvelle chanson de Patrick Fiori pour nous remonter le moral après tout ça : ici

jeudi 6 décembre 2018

St-Nic, c'est mon trip.

C'est St-Nicolas.
J'aime ça. J'aime offrir des petites attentions à mes Zenfants, déposées dans leurs "petits adorables" puis "gros souliers troués qui puent", qu'ils auront déposés la veille devant le cheminée. Et je n'arrive pas à décrocher. 

Je n'arrive pas à leur dévoiler que c'est moi qui fait ça. J'ai comme un blocage sur le fait de faire comme si ils savaient que c'est moi. Vous comprenez ? J'ai encore envie de vivre et revivre le temps où, impatients et les yeux brillants, ils couraient tôt le matin vider leurs chaussures et découvrir la petite attention que St-Nic leur avait laissée, au milieu des cacahouètes, chocolats dorés et mandarines...

Maintenant c'est moi. C'est moi qui ai les yeux brillants, et qui est impatiente de leur préparer cette petite attention. Eux ben, eux, ne l'attendent pas forcément. Ou bien ils font croire que.

Et la cheminée n'est plus là à présent. Le poêle l'a remplacée. Comment, je vous dis bien comment, un St-Nic bien bedonnant pourrait rentrer par le tuyau du poêle ???  Du coup, comme ça fait un peu "gros" comme histoire à avaler, quand même, depuis 2 ans les petits cadeaux sont déposés derrière leur porte de chambre, dans la nuit noire. Pas qu'ils se doutent que c'est moi, hein. Mais c'est pas évident car ils se couchent souvent plus tard que moi, et se lèvent plus tôt. Et moi j'aime pas me lever au milieu de la nuit. Bref, je fais avec. La vie est parfois compliquée.

Si l'un de mes Zenfants-qui-n'en-sont-plus me fait la remarque : 
- Maiiiiiis, tu saiiiiis, j'aime pas trop ce chocoooolattttt ! 
Je réponds : 
- Ben, j'en peux rien, et St-Nic ne peut pas être au courant des goûts de chacun, hein....
Ou, s'ils me disent, contents :
- Merci, maman !
- Mais c'est pas moi qu'il faut remercier.... que j'dis, étonnée (surtout qu'ils aient dit merci, en fait)
et mes Zenfants de répondre : 
- Bon... arrête maman, quand même, rooooonnnnn. 

Mais moi je peux pas. Moi je veux continuer de croire faire des petites surprises incognito à mes Zenfants, et essayer de vivre encore et toujours ce moment où, les yeux brillants et impatients, ils vident leurs chaussures, vite avant l'école, pour découvrir la petite surprise apportée par St Nic. Je me répète. Je sais. 

Je me souviens. Manana 1ère devait avoir  5-6 ans.... Et elle m'a demandé, en réflexion profonde, un matin du 6 décembre, ta daaaaam : 
- Mais, maman, c'est toi, hein, qui met les cadeaux dans les souliers ? Hein ?
- Euhhhhhhh... Non, pas déjà pas déjà, que je panique, elle va quand même pas DEJA plus croire au St-Nicolas ???
- Oui, qu'elle continue, parce que c'est pas possible qu'il rentre par la cheminée, hein ?, il les jette en bas, et après c'est toi qui les mets dans les chaussures, non ?

Quel soulagement ce fut pour moi. J'vous dis pas. Je pense que je lui ai répondu un truc du genre pour-ne-surtout-pas-mentir-hein :
- Oui oui, c'est moi qui les mets dans les chaussures. C'est vrai qu'il est un peu gros pour rentrer quand même. T'as pas tout tord, va. 

On a bien rigolé après, quand je le racontais à gauche à droite ! Haha. 

Bref, je n'ai JAMAIS avoué à mes Zenfants que c'était moi qui allais dans les mags faire quelques menus achats et les mettaient dans leurs chaussures. JAMAIS. Encore maintenant, je fais l'intéressée quand ils reçoivent leur cadeau... 
- Alors, qu'est-ce que vous avez reçu cette année, hein ? Ohhh, sympa, il est trop fort, il sait exactement vos goûts...
Et mes Zenfants... lancent un regard en l'air... en me disant d'arrêter, hein, quand même.

Mais laissez-moi dans mon trip !!! Rooooonnnn !

Tout en préparant les petites attentions hier matin, et organisant le transport d'un des cadeaux pour qu'il arrive à temps dans le nouveau nid des fraîchement mariés, Fiston 1er et Belle-nana 1ère, cela tout en discrétion, sans qu'ils se doutent d'un iota que ça puisse être quelqu'un d'autre que St-Nic, j'ai réalisé que bientôt, dès l'année prochaine en fait, vu que j'aurai gradé "grand-mère", je pourrai refaire des p'tits cadeaux à quelqu'un qui me croit, ou plutôt à un petit être qui croira à St-Nic. 
St Nic,  cet être bedonnant et barbu, tout sympa, et qui terrorise les petits bien souvent, qui se fait tout fin pour rentrer dans la cheminée déposer des cadeaux dans les mini-souliers-qui-puent-pas-des-pieds.
Du coup, cette année, j'arrive à me faire à l'idée que mes Zenfants découvrent ENFIN le pot-au-rose. C'est pourquoi j'ai écrit ce post sans crainte. 

Je pourrai recommencer à zéro l'année prochaine !!
Youpi ya ya youpi yéééé !

Je crains bien de devenir une mémé déjantée.

PS : mais comment, par qui, par quelle révélation mes Zenfants ne croient plus à St-Nic ??? Je ne l'ai jamais su. 

Le p'tit mot spi 
Croire à St-Nic, croire en Dieu... 
Oui, St-Nicolas a vécu un jour. Mais bon, ce qu'on raconte de ce qu'il fait encore aujourd'hui, c'est un peu n'importe quoi quand même. Ahhhh, vous voilà soulagés que je revienne à la raison !?!
Mais Dieu. Ce n'est pas une invention, hein, enfin, le Dieu de la Bible n'est pas une invention. De la même manière que je racontais (et que je raconte encore !) plein de "bobards" concernant St-Nic, de même j'ai parlé à mes Zenfants depuis toujours de Dieu. De Jésus. De ce qu'Il fait, de ce qu'Il a fait, de ce qu'Il fera. De ce qu'Il est. De son amour pour chacun de nous. De sa présence ! De ses cadeaux (la vie, la nature, l'amour, bref, tout ce qui est beau !) ! Une partie de ma descendance sait que c'est vrai. D'autres ont plus de doutes, se questionnent... mais Dieu ne les laisse pas indifférent ! 
Tandis que St-Nic, ça a été vite clair, ils savent que ce n'est pas grâce à lui qu'année après année une petite surprise leur est offerte !

En tout cas, il est sain et saint de se questionner sur Jésus, ne laissez pas cette question de côté ! (maintenant que vous êtes fixés sur St-Nic)

'Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez de tout votre cœur. ' Jérémie 29:13