Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2011

Help ! J'sais pas quoi faire !

J'ai une question existentielle qui taraude mon esprit vieillissant depuis quelques minutes : vais-je attaquer, munie de ma patte dernier cri, la saleté sur mes vitres et y mettre une fin très momentanée, ou vais-je commencer le dernier roman de Guillaume (Musso) qui, je le sais, risquerait fort d'être mon maître jusqu'à ce que j'en ai lu le dernier mot ? (le roman, pas Guillaume) C'est-à-dire que j'en oublierais non seulement la saleté sur mes vitres, mais aussi l'existence d'estomacs à remplir, de poussière à aspirer, de famille à bichonner, de poils à épiler (et ça, avec ce beau temps, c'est pas recommandé...), et même le fait que la nuit est faite pour dormir. Je sais que si j'en commence la première phrase, je n'aurai à l'esprit plus que l'attente du moment M, caractérisé par  3 "objets" : une chaise longue, mon bouquin, et moi entre les deux. Ben ouais. Tout en réfléchissant intensément pour trouver THE réponse OF THE a…

Bourge, mon fiston ?

L'autre jour, mon tout petit petit dernier, 10 1/2 ans tout de même, se prépare pour aller à la piscine. Puis, au moment de s'en aller, il se regarde de haut en bas sans miroir (ne me demandez pas comment il a fait), et je l'entends dire, déconcerté : "J'ai vraiment l'air d'un bourge". Je suis en train de faire des devoirs avec ma fille (qui n'en est pas enchantée du tout du tout mais c'est une autre histoire), et sa phrase me déconcentre d'un coup : - Hein ? Quoi ? - Ben ouais, quoi, regarde, j'ai tous des trucs de marque !!! Uhm, uhm, je le regarde, intriguée, car il a l'air perturbé, et normalement, il est plutôt content d'en avoir. Des marques. Je le parcoure donc du haut en bas :
"Ok ok. Uhm uhm. Billabong-Quicksilver-Nike-Adidas".
Puis de bas en haut pour m'assurer que j'ai bien vu :
"Basket Adidas-Chaussettonpass- Short Nike- Slipconvoipaéçaimieucomça- T-Shirt Quicksilver - Casquette Billabong".
Aprè…

L'expérience ACA (Avant-Coiffeur-Après)

Comme tous les matins, je me lève (mais oui, ça m'arrive !).  Puis j'me réveille. D'un coup. (oui oui, je me réveille après m'être levée, c'est juste)  Ca c'est l'résumé.   Donc maintenant en détail : il est 6h22. Je sors de mon lit bien douillet à grand peine, après le doux tintement  la sonnerie brutale du réveil qui vient de me sortir du pays des songes. Beaux les songes. Disons uhmmmm, bien plus beaux que ce que j'aperçus quelques minutes plus tard à la salle de bain quand je réussis,  après maints efforts, à soulever mes lourdes paupières (qui décidément n'ont pas été très coopératives ce matin-là) : ma tête dans le miroir. Au premier abord, j'ai cru que mon doux rêve c'était transformé en cauchemar, jusqu'à ce que je réalise subitement que non, je devais être réveillée vu que mes oreilles vibraient encore du son anesthésiant insupportable de mon réveil. Bref, apparemment, ce reflet, là, devant, c'était MOI.  Une douche froide ne m…

Chocolat je t'aime, j't'aime plus. J'crois.

C'était il y a quelques semaines.  Effarée par toutes les plaques que j'achetais chaque semaine, et surtout affolée car ce même chocolat disparaissait dans nos 6 estomacs au même rythme... et ayant  fait un rapide calcul des frais astronomiques occasionnés par ces achats... (même si je profite fort souvent des -30% sur le prix de la plaque pour en faire quelques réserves pour les semaines suivantes...), je pris une décision historique de mémoire de famille à nous. Donc, au vu des points ci-dessus, je décidai ceci, et je procédai comme cela :  Un jour à table, devant ma famille réunie, pompeusement et très prudemment avec des pincettes faites exprès pour ça mais avec l'autorité tout d'même que me confère mon rôle de mère es famille, je déclarai : "FERTIG, FINITO, KALASS, THE END, quand il n'y aura plus de chocolat, vous saurez, j'en achèterai pas de sitôt... La prochaine fois que nous aurons de cet aliment vital chez nous, Helvètes en puissance, ce sera à Pâque…