Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

S'attendre au miracle. A l'incroyable.

Voili voilà. Ce post pour remercier mon Nommamoi de ses efforts et prises de tête pour me faire plaisir.
Nous avons déjà 19 ans de mariage bien sonnés.  19 ans de mariage, donc au moins 19 St-Valentin, 19 anniversaires,  17 fêtes des mères, sans parler des 19 Noël... Donc au moins 100 occasions de STRESS, d'ANGOISSE,  de MENINGES QUI FUMENT. Pour ma moitié. Oui. Il est encore en vie. 
C'est vrai qu'après toutes ces années, on est sensé BIEN se connaître. Mon Nommamoi devrait être plus ou moins au point pour choisir les cadeaux pour moi, et commencer à tomber juste (dans mes rêves les plus fous). Quand même. Mais bon, les années passant. Ben... voilà. Je crois que je deviens autant stressée que lui à l'approche d'un cadeau venant de sa part. Il est vrai que je suis devenue au fil des années un peu plus compliquée à satisfaire (j'ai tout !). Même moi, bien souvent, je ne sais même pas ce que je souhaiterais. OUI, parfois,je lui suggère d'une façon plus ou moins …

J'étais à un festival.

Voilà. C'était le moment à mon âge. Une première. Les concerts, j'en ai fait pas mal. Mais pas de festival. J'ai donc embarqué mari, fiston 1er, manana 1ère et une de ses amies sous le bras, sans réticence aucune de leur part. J'voulais voir ça.

Et ça a bien commencé. J'étais pas la plus vieille. Ouf.

Voilà, mes impressions, qui ne manqueront pas de surprendre, peut-être, les habitués des festivaux-ls  :

Ce qui m'a fortement intriguée :


Recevoir des coups sur la tête bien inoffensifs au milieu d'un concert par de très très joyeux lurons, la bière reçue sur mes pantalons, le vomi arrivé subitement sur les chaussures de mon fils (il était au mauvais endroit au mauvais moment), les préservatifs aériens, le soutien-gorges atterrissant sur la scène et restant suspendu le restant du concert au pied du micro (c'était pas les miens, de soutien-gorges et de micro),  le snifage malgré nous de fumée de toutes sortes surtout celle pas vraiment permise par la loi n'…

GEEK. L'insulte suprême. Chez moi.

- Geek. T'es un geek !
Le summum de l'insulte. Actuelle. A la mode. Dans mon entourage proche. Très proche.
- Geek. Geek. Geek.
Quand je montre à mon frère mes trouvailles très pratiques sur l'iTruc.
- C'est qu'un gros geek.
Quand mon fils parle d'un pote qui est un gros fan des jeux en ligne.
- T'es qu'une geek.
Quand je n'écoute qu'à moitié un de mes enfants car je suis en train de lire mes mails.
- Arrête un peu de geeker !
Quand je dis pour la Xe fois à fiston d'arrêter de jouer à Minecraft car il est tard et que pour la Xe fois il me dit "j'finis vite un truc".
- Quel geek !
Fiston 1er à Fiston 2e quand enfin il arrive à table après avoir fini "vite un truc"... et là ça part souvent en vrille, en pas-mamours fraternels du tout...
- Toi, t'arrêtes pas de geeker !
Quand Fiston 1er, 2e, Manana 1ère, 2e, voient leur père affalé sur le canapé après une journée de boulot "affalante" en train de lire avidement le…