Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

C'est l'été, sortons les gants !

Je ne comprends RIEN.
Aucune logique.
NIET.
Pas une once.

Mais qu'est-ce que c'est que ça ???
Mes deux petiots. En plein adolescence, dans le pic même,  dirais-je... ne savent PLUS comment s'habiller. PLUS DU TOUT.
Et n'écoutent pas mes conseils.
Au contraire, ils les trouvent nuls*, sans intérêt*, ringards*, arriérés*,... ils ne le disent pas de vive voix. Ils n'oseraient pas voyons. Mais plutôt me le font comprendre par des bruits ou regards qui veulent tout dire. Sauf : je-t'aime-maman-chérie-merci-pour-tes-conseils-avisés-je-vais-vite-me-changer-quel-idiot/e-je-suis- oh la la-que-j'ai-chaud.

Voilà qu'il fait beau depuis plusieurs jours. En plus de faire beau. Il fait chaud. Vraiment chaud. On apprécie. On se sent en vacances chez nous. On sue. Il fait proche de 30 degrés. Du coup, en sentant cet atmosphère du Sud, ces nuits à peine fraîches et ces matins où il est possible de petit-déjeuner dehors, au soleil, au milieu des bruits d'ailes d'a…

Bouquin-news !!!

Un p'tit coucou à tous mes lecteurs !

- qui ne sont pas mes amis FB (mais je vous aime quand même) - qui ne suivent pas mon blog sur ma page Facebook(vous pouvez toujours le faire...) - qui ne sont pas amis avec moi sur Instagram  - pour ceux qui reçoivent juste mes chroniques par mail... et qui ne vont jamais les lire sur   mon blog - pour ceux qui ne suivent pas Jenay sur sa page...
Et pour que vous ne loupiez pas tout...
A la fin de cette année, un bouquin avec mes chroniques va sortir !!! Le titre : Dieu, ma famille, les autres et moi (et parfois le contraire) aux Editions Prétexte 
Si vous voulez en suivre l'évolution jusqu'à sa naissance, allez sur mon blog et, en lisant  sur la colonne de droite, vous saurez presque tout ! (pour ceux qui y sont déjà vous n'avez qu'à tourner légèrement la tête contre la droite)
Voilà, pour vous mettre l'eau à la bouche... une photo de quelques illustrations de Jenay (et c'est un extrait très très succinct) : 


Et juste ci-dessus,…

C'est fini. C'est cuit.

C'est fini. C'est presque cuit.
Je n'ai plus d'enfants à l'école obligatoire. Enfin, presque, encore 2 heures maximum. C'est leur dernier petit matin de rien du tout, avec petite fiesta à la clé. Sans les parents.
Mes deux petiots sentent la liberté à plein nez.
15 ans. 16 ans.
Et ils ont l'impression d'être grands. D'être adultes. Car maintenant leur vie, ce sera leurs choix. Métier. Formations. Sorties. Amis et plus si entente. Dieu dans leur vie ou pas.
J'ai bien dit, ils ont l'impression.
Et ils n'ont pas encore réalisé que + de liberté = + de responsabilité. Aïe aïe.
Car papa-maman veillent au grain. Ils ne le réalisent pas, qu'on a encore deux-trois choses à voir avec leur vie. Qu'on est encore responsables pour les mener sans trop de dommages (de part et d'autre !) à l'âge adulte...
On est là, présents, pour le sprint final.
Jusqu'à ce qu'on n'aie vraiment plus rien à dire. Dans quelques petites années.

Je suis la méchante.

Voilà une période particulière où je suis la méchante de service.
Mes deux petiots sont électriques. Ils vont finir leur école obligatoire dans une semaine et je pense que quelque part il y a des sentiments de toutes sortes qui s'entremêlent en eux. Joie, peur, tristesse, excitation, impression que la liberté approche (!)... Je suis électrique. Moi aussi. C'est la fin de l'année scolaire et comme d'hab ce n'est pas une période monotone, changements de programme de toutes sortes qui entraînent des choses à penser, des trucs à préparer, à ne pas oublier, à vite finir avant la pause estivale. Enfin voilà.  Donc l'ambiance est électrique.  Dans notre si sweet home, ça tonne, ça grêle, la foudre peut même tomber. Puis ça s'enflamme. Ça fait du bruit. 
Oui, je suis la méchante quand : je veux m'assurer qu'ils ont pensé à tout pour partir à leur camp en montagne et que je le leur demande quand ils sont en plein lézardage... (difficile de trouver un autre moment…