La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


vendredi 26 avril 2013

Impatiente d'être au Ciel !

  • Est-ce que ce n'est qu'à moi que ça arrive d'être frustrée car les journées sont trop courtes... car il y a tant de choses que je dois, ou que j'aimerais faire, des gens  avec qui  j'aimerais passer plus de TEMPS pour mieux les connaitre, avec qui j'aimerais partager plus de bons moments et que je n'arrive tout simplement pas par manque de.... TEMPS  ?
  • Est-ce que ce n'est qu'à moi que ça arrive, voyant la moitié de ma vie ou plus déjà derrière et que... et que...  plus j'avance plus il y a de choses que j'aimerais découvrir, que j'aimerais apprendre, des idées de projets, et que je suis frustrée car  je n'aurai JAMAIS ASSEZ DE TEMPS ?
Oui, avant mes 40 ans, je trouvais que j'étais encore sur la pente montante... selon les statistiques j'étais plus proche encore de ma naissance que de ma mort. Mais maintenant assurément je suis sur la pente descendante : mes p'tites douleurs osseuses, mon cerveau qui ne suit parfois plus trop et mes enfants  me le rappellent régulièrement au cas où je l'aurais oublié☺. Non non, je ne déprime pas, c'est la vie. C'est comme ça. Mais du coup parfois je me demande comment faire un choix dans ce que j'ai "A FAIRE", listé dans ma tête, sur des Post-it et dans mon Mac...  (ahhhh mes listes !) car assurément, je n'aurai pas le temps de tout faire ici-bas. Même si je deviens centenaire.

Il m'est arrivé plusieurs fois de dire à mes amies, plus ou moins sérieusement, désespérée que j'étais de n'avoir pas le temps de faire un p'tit moment bla-bla avec elles :
- "Ecoute, voilà à quoi je me raccroche : j'espère vraiment qu'on soit plus tard dans le même home, là, on devrait avoir le temps... si on a encore notre tête on pourra en profiter...".
Certaines  rigolent jaune de mon idée un peu farfelue mais pas si foldingue non plus... Le temps file tellement vite et j'en suis de plus en plus consciente... Mais peut-être que je ne l'aurai même pas ce temps là, d'aller marcher dans les couloirs avec mon déambulateur en blaguant entre petites vieilles de nos jeunes années pleines de pep, des cours de tricot (ce sera l'occasion pour moi d'apprendre) et de l'amour naissant entre le bel animateur d'atelier et la p'tite infirmière (je suis sûre que mon côté romantique, je l'aurai toujours... je n'ai qu'à observer ma maman, et on a les mêmes gênes)..

Il y a une autre option, sûre celle-ci, et parfois je réponds aussi comme ça (c'est selon mon humeur du moment ou si j'ai déjà dit la phrase ci-dessus à une personne, je ne vais pas la redire 2x quand même...) (je réouvre une parenthèse pour dire que souvent j'oublie que je l'ai déjà dite et donc je me répète, oui déjà) :
- "Au ciel, on aura toooooooouuuuuuuuuuut le temps...".
Et d'imaginer ce ciel, ce paradis, sans maladie, sans fatigue, sans guerre, plein de joie, sans jalousie parce qu'elle cuisine mieux que nous, ou parce qu'elle n'a jamais un seul gros bouton au milieu de la figure, ou parce que son mari à elle lui passe l'aspirateur et ne laisse pas trainer ces chaussettes (euh, le mien ne laisse pas trainer ses chaussettes), et où je ne serai plus coincée par ma timidité et par ma difficulté à m'exprimer oralement etc...
... tout ça avec du temps du temps du temps.... tout le temps... sans arrêt... 
ne plus vivre esclave du temps...
et avec le Créateur de ce monde... dans son Amour parfait... ça fait rêver... 
Oui, comme tout le monde je soupire après une terre de paix, des relations sans heurts, la santé universelle (oui, je sais que c'est un gros risque pour mon  boulot et Novartis ne serait pas content...), pas d'accidents, aucun souci à avoir... Chacun de nous a dans le tréfonds de son être cette recherche de Paradis sur terre (non ?). On essaie sans cesse d'améliorer sa vie. Il nous arrive de vivre des moments "parfaits" qui ne durent malheureusement pas. Mais inlassablement, on recherche cette perfection, ce bonheur de toutes les manières possibles. Ceux qui n'y croient plus, ceux qui n'ont plus cet espoir d'amélioration sur cette terre, décident parfois de la quitter...
Qui ne rêve pas d'une Easy Life pleine de Flowers ? (c'est sur une de mes listes, apprendre l'anglais)

Le jardin d'Eden, c'était ça.  Le paradis sur terre. Puis l'humain-e a fait un mauvais choix, le premier, et le mal, la mort sont entrés dans ce monde. La mort, ce truc abject. Pas besoin de le décrire, ce monde où vous vivez, vous le connaissez bien. Avec ses joies (signe que Dieu est bien là !), et ses peines (signe que Satan y est aussi)
  • Ceux qui reconnaissent le mal qui est en eux, qui reconnaissent leur besoin d'un Dieu Sauveur car impossible pour nous humains d'être 100% parfait (même pour Mère Teresa et le pape), seront acceptés près de Lui au Ciel.
  • Ceux qui pensent pouvoir se débrouiller seuls sur terre, qui ne se trouvent pas si mal que ça...(ben oui, ils n'ont tué personne) continueront sans Dieu après... et là, je n'aimerais pas être à leur place, mais c'est un choix qu'ils ont fait.
Oui, on a le choix. Et quel choix. Vivre avec Dieu sur cette terre quelle paix ça apporte, quel espoir, déjà dans cette vie.  Et de savoir qu'après notre vie ici ben.... la Vie continue non-stop... en incommensurablement mieux... Yehhhh.

Mes lecteurs, lectrices, faites le bon choix, qu'on ai le temps de se causer, de vivre plein de choses ensemble dans la Paix ! Après. Quand le temps n'existera plus.


De mon côté, je suis parfois impatiente d'être au Ciel. C'est-à-dire impatiente d'avoir terminé mon passage sur cette terre pour continuer de vivre à 100% tout près de notre Créateur-Sauveur.  En paix. Sans stress. Dans ce monde parfait. Si inimaginable pour nous. Mais pas encore maintenant. No souci  ☺. J'aime la vie. Et j'ai encore pleins de choses sur mes listes. Et je n'ai même pas encore réservé ma place au home (il y a 2-3 trucs à faire avant)

(home=hospice de vieillards)
(oups, ma maman n'est de loin pas encore au home, pas inscrite non plus, ou plutôt si, elle y est tout le temps, mais pour s'occuper des plus vieux qu'elle... mon allusion à son côté romantique pouvait être mal comprise peut-être)

Si vous réalisez que vous avez besoin du Dieu Sauveur... parlez-Lui tout simplement. 
Il est là près de vous.
Dans une Bible ou sur internet, vous pouvez aussi lire ces versets dans l'ordre donné :
Romains 3 10, Romains 3 : 23-24, Romains 6 : 23, Romains 5 : 8, Romains 10 : 9 et 13
ou/et aller sur ce site : www.connaitredieu.com ou simplement lire la Bible en commençant par Matthieu, pas grave si vous ne comprenez pas tout ! Continuez ! 
Vous pouvez aussi me contacter par mail, en haut à gauche !

jeudi 11 avril 2013

P'tit coup d'blues.

Petit coup de blues hier soir. Là, assise seule au milieu d'un grand public pour un super spectacle (www.adonia.ch/suisseromande). J'ai fait le taxi pour mes trois grands pour qu'ils puissent retrouver leurs supers amis d'un super méga camp auxquels ils ont participé la semaine dernière, et me voilà pour la 3e fois devant le même spectacle (les deux précédentes, c'était lors du spectacle avec mes enfants). 
Oui, petit coup d'blues. Ils deviennent grands. Me voilà juste bonne à présent à faire le taxi. Ou à répondre à leurs SMS de désespoir. Ou à faire leur linge. Ou à écouter leurs malheurs. Leurs bobos. Ou à faire office de Bancomat. On essaie de continuer d'être à la page concernant leurs préférences musicales, leurs amis, leurs emplois du temps... mais on devient de plus en plus largués... Voilà tout ce qui me traversait l'esprit. Là. Sur ma chaise. J'étais donc en mode blues.
A l'époque où j'étais encore tout pour mes 2 grands...
Voilà des années que ma vie est plus ou moins mise de côté pour... eux. Mon emploi du temps, c'est eux qui le gèrent : mes nuits, ce sont eux, mes journées, encore eux. Notre budget : eux. Notre voiture, c'est eux. Nos soucis, ben... eux. La poussière dans l'appart, c'est eux. Remplir le frigo ? Pour eux. Ikea ? Pour eux (oui... bon)... Oui, nous les avons voulus, nous les aimons tellement ! Quels cadeaux les enfants (un peu empoisonnés, mais cadeau quand même !). Quelle merveilleuse aventure !
Et voilà. Me voilà assise, seule, là, au milieu du public. Pendant que mes 3 grands sont assis tout derrière, rayonnants de joie en compagnie de leurs amis avec qui ils ont vécus tellement de moments forts.
P'tit coup d'blues. Ohhhh, ne vous trompez pas ! Je suis heureuse, tellement heureuse pour eux ! Ils grandissent. Bien. J'aime tellement les voir devenir des adultes. Passionnant. Ils ont de chouettes amis. Ils ont compris je crois le sens de leur existence. Ils aiment le Seigneur. Ils ont plein de projets dans leur vie. Des projets qui me font peur (partir loin de moi ? Quelle idée !). Mais des projets sains, saints aussi (à part pour le saut à l'élastique. Entre autres.).
P'tit coup d'blues quand même. Je me souviens des moments où ils sautaient dans mes bras, joyeux de me revoir. Des moments où ils avaient besoin de moi, où ils ne pouvaient vivre sans moi. Où ils aimaient être à la maison. Avoir un câlin. Regarder un dessin animé, un livre avec papa-maman. Dessiner avec papa-maman. Faire de la pâte à modeler avec papa-maman
Les temps changent. Si vite. C'est fou. On m'avait pourtant averti que demain nous ne serions plus le centre de la vie de nos chérubins. Et on s'disait : "ohhhhh, on a bien l'temps. Cause toujours. Ils sont à peine nés". Et voilà... pfuuuuuuiiiiiittttt... les années filent, de plus en plus vite... et nous y sommes.

Mais j'y pense. Je suis bien pareille. Avec mes parents. Avant aussi ils étaient le centre du monde pour moi. Et maintenant, pardonnez-moi mes chers géniteurs à moi que j'aime, mais ce sont nos enfants qui le sont devenus, notre centre ! Et le piiiiiire, j'en suis sûre... c'est que pour nos parents, nous sommes et resterons toujours leurs "petits". Pour eux, rien ne change.

Je pensais à tout ça ce matin dans mon lit. Réveillée aux aurores par mes deux grands qui m'ont déjà laissé aller au lit un peu tard hier soir (oui, ne vous réjouissez pas trop vite que vos bébés passent leurs nuits, car il n'y a qu'un petit laps de temps de bon... après, c'est d'nouveau cuit !), bref, réveillée à 6h, car (quelle mouche les a piqué ?) mes deux grands sont partis seuls en train pour être au zoo à 8h. AU ZOO !!!!! A 8H !!!!! BON.
Bref. Je pensais à tout ça dans mon lit ce matin. Moui. Et je me disais que Dieu, oui, Dieu Lui aussi nous a voulu. Tellement. Sur cette terre. Il voulait que TOI tu y sois. TOI, tel-le que tu es, et personne d'autre. Il t'a façonné-e.  Il veut tellement le meilleur pour TOI, MOI, qu'Il a décidé d'offrir SON fils Jésus en sacrifice pour sa Création que TU es, que JE suis ! FOU !  Et nous on fait quoi ? On lui fait des p'tites prières-SMS quand on est mal, on aimerait juste qu'Il nous rende un service-TAXI quand on en a besoin... et pis après.... on l'ignore. Jusqu'au prochain coup dur. Mais notre Père nous dit : "JE TE VEUX dans MON équipe" (ça me rappelle un peu THE VOICE, émission de téléréalité), Il veut être ton COACH. PLEIN D'AMOUR. NON-STOP. (Il ne nous largue JAMAIS, Lui, Il nous garde précieusement dans SON équipe, même si on chante mal ☺, si on est imparfait, heureusement).
Je suis sûre que DIEU a aussi un p'tit ou même gros coup d'blues,  quand Il nous fait des coucous et qu'on l'ignore, où qu'on mette cela sur le compte du hasard. Il aimerait qu'on aie une relation avec Lui. Une relation, donc qu'on lui dise nos joies, mais aussi nos colères. Allez-y, je suis sûre que vous avez des trucs à Lui dire !
Mes enfants ne m'ont pas - encore - reniée comme mère, même si imparfaite, OUF. 
Acceptons aussi DIEU comme PERE, comme COACH, ça vaut l'coup 
(voilà bientôt 25 ans que je l'ai fait !) et Il n'attend que ça. 
Il veut t'aider, pour mettre un grand + dans ta vie.

lundi 8 avril 2013

Graines d'espérance... Pour que Son règne vienne !



C'est le titre d'un p'tit bouquin qui vient de sortir !

Une fois n'est pas coutume... là, je suis en train de vous faire de la.... PUB !!!!


J'ai eu la grande joie de participer, avec 59 autres auteurEs, avec quelques-uns de mes textes, à un petit livre de méditations quotidiennes 
(daté, mais sans les années, donc à relire année après année...) 
 adressé aux femmes 
(mais les hommes ont le droit d'y jeter un oeil, si si !!!!)...

Et voilà, je l'ai entre les mains depuis samedi... yehhhh... 
La preuve.... oui, c'est ma main !

Pour le commander en Suisse, c'est ici. (entre autres...)

A acheter... à offrir... à gauche, à droite, en haut, en bas !

On le trouve(ra) dans toutes les "bonnes" librairies chrétiennes ! 

Pour vous mettre l'eau à la bouche... une petite vidéo de présentation !

A bientôt pour un nouveau post, dès que le temps me le permettra enfin !