Accéder au contenu principal

Les 14 commandements de mon été à moi

 (un pour chaque jour de mes vacances)
Petit exercice pratique de 2 minutes avant de le faire en vrai !


1. La plage, les vagues et le sable j'apprécierai 

Ah ben oui... en pensant 1/4 de seconde à ceux qui continuent de bosser

2. Dans la mer m'y baignerai 

Entièrement même si c'est en-dessous de 25°C

3. Chaque poil traquerai 

Je parle des miens seulement... bien sûr

4. Ma Bible je méditerai 

Même si c'est bizarrement plus difficile de prendre le temps en vacances...

5. Aux écrans me désintoxiquerai 

I-Phone éteint. Point. Aïe. Challenge.

6. L'heure qui tourne oublierai 

Petit truc, ne pas mettre ma montre. Na.

7. Grasse matinée je ferai
Jusqu'à 9h = grass mat !

8. Le temps pour ma famille je prendrai

Pour jouer à des jeux de société, rigoler, faire la folle et glander

9. Sur le ménage mes yeux fermerai

Ou je mettrai les enfants sur le coup

10. Photos de famille je ferai 

Matin-soir à la plage, en gérant les récalcitrants-râleurs-pas-motivés-qui-seront-obligés-de -faire-un-sourire-de-toute-façon-même-s'ils-sont-pas-contents...

11. Mes orteils en éventail mettrai 

Dès que possible 

12. A chaque moment mon 
mari admirerai
Quand il achètera la viande, déballera la viande, grillera la viande, mangera le viande. Voir ici

13. Mes 5 livres sur ma chaise-longue lirai
Ca, c'est la Décontraction avec un grand D

14. Au soleil même absent je croirai
Il est là, toujours, même derrière les nuages.

Et pour tout ça, reconnaissante envers Dieu je serai


Commentaires

Evi a dit…
Mince, des commendements MÊME EN VACANCES. Mais t'es trop chou. Observe donc minutieuse ces commendements ou plutôt avec "coolness" comme il se doit d'une parfaite vacancière. Je te souhaite, ainsi qu'à ta famille d'EXCELLENTES VACANCES pleines de repos, de joie et de bonne humeur.

Posts les plus consultés de ce blog

Un weekend épuisant

Ma chère Cunégonde !
Oh, je n'y croyais plus. Je commençais même à douter de t'avoir réellement croisée un jour. Parfois ma mémoire me joue des tours... mais oui, ta lettre m'a confirmé non seulement que tu existes mais aussi que je n'ai pas complètement perdu la tête ! Quel soulagement !
Oui, je suis grand-mère ! Mon changement de statut s'est fait il y a 10 jours, mais non sans mal ! Ah oui, ça a été bien compliqué, éprouvant pour mes nerfs... Ahhh, je ne sais que te dire, mais parfois je regrette un peu mon époque (ouhhhh là, première symptôme de mon état vieillissant) sans smartphone, sans infos à la seconde. Bref.
Je vais te narrer en grande ligne, pour ne pas te prendre trop de ton temps (j'ai bien compris que tu n'avais pas que moi à penser), ce weekend qui m'a fait changer de statut.

Déjà nous avons eu une chance inouïe : Fiston 1er nous a tenu au courant du déroulement  de l'accouchement durant plus de 24 heures. Depuis le vendredi soir, n…

Bientôt mémé

Ma chère Cunégonde,
J’attends de tes nouvelles et toujours rien. Tu n’as pas trouvé un moment pour m’écrire ? Franchement, là, je ne comprends pas trop. Es-tu encore de ce monde ? Bien que j'exerce ma patience depuis la naissance de ma descendance, c'est pas encore top, je suis du genre stressée qui veut que tout soit fait de suite. Mais je me sermonne quelque peu et je me dis qu'il n'y a probablement pas que moi qui compte dans ton monde. Et je sais que tout le monde ne fonctionne pas comme moi, je l'apprends chaque jour. 
Bref, je t'écris car j'avais besoin d'épancher toutes ces émotions qui tressaillent à l'intérieur de moi... qui tressaillent ? Plutôt qui explosent. Tu te souviens de ce jeu de l'époque de notre jeunesse avec lequel on jouait quand on allait boire un pot : un flipper ? Eh ben j'ai l'impression que plein de ces boules virevoltent en moi. Il suffit que je pense au sujet du moment pour que je sois toute tourneboulée et q…

Première lettre à Cunégonde

Ma chère Cunégonde,
Te souviens-tu de la dernière fois où on s'est vues toutes les deux ? C'était à la gare, j'ai juste eu le temps de de te donner un peu des nouvelles de ma famille... tu as failli te coincer la robe dans la porte du train qui se refermait en t'y enfilant à la dernière seconde !
Honte à moi, et j'espère que tu ne m'en veux pas trop, voilà presque une année et demie que je ne t'ai donné de mes nouvelles !!!
Bon, en même temps, tu aurais pu m'en donner aussi.... en fait, comment vas-tu ? Toujours adepte des robes moyenâgeuses et du train ? J'ai l'impression pour ma part, que ta vie est bien calme à côté de la mienne... en as-tu même une, à part lorsque je te rencontre ? Veux-tu un jour m'en parler un peu plus ?
Bref, en attendant...
Oui ! Fiston 1er s'est marié l'année passée, à la fin de l'été, avec une jolie jeune fille appelée Bellenana 1ère. Ce fut une belle fête, après beaucoup de préparatifs stressants ! A …