Accéder au contenu principal

Pétoche routière.

Depuis 7 mois, je suis maîtresse d'auto-école. Je partage le job avec mon homme. Nous avons une seule élève. Et c'est bien assez. Notre fille.

Nous sommes reconnaissants. Nous sommes toujours vivants.

Par contre, la voiture à un souvenir des premiers jours de conduite : pare-choc arrière fendu-cassé de partout. Qui a reçu deux chocs, lors d'un départ sur une mini-montée, la voiture a reculé au lieu d'avancer. Quelle idée. Lors d'une marche arrière pour sortir d'une place de parc, la voiture a percuté un p'tit mur qui est apparu comme ça, tout à coup. Notre pare-choc a paré les chocs. Il a été utilisé. A quoi ça sert d'en avoir si on ne le sert pas, j'vous l'd'mande ? On le garde ainsi pour le moment. Au cas où. Ce qui est assez étrange, c'est que c'est arrivé quand c'était moi la coach de ma fille. J'avais, à l'époque, trop confiance en ses capacités. Je suppose.

Depuis 2 semaines nous allons rouler tous les jours. Dans les rues de notre p'tite ville. Car si vous avez lu attentivement le post précédent, il lui reste moins de 3 mois pour réussir son permis. Car après, elle s'envole sous d'autres cieux. Et comme l'a dit son maître d'auto-école, le vrai, celui qui a le diplôme et qui lui a déjà dit qu'elle avait pleiiiiiiiiiin d'anges gardiens, (c'était à l'époque où elle repérait un peu tard les priorités de droite), ce sera "short". Very short.

Donc, on a décidé d'y mettre le paquet, pour épater son prof dans quelques jours, qui verra qu'elle a ça dans l'sang. La conduite. Comme sa mère.

Oui, car on aimerait avoir de moins en moins envie de lui dire (calmement, furieusement, croyant notre dernière heure venue, c'est selon...) :

- Attention, ne rase pas les muuuurs !!!!!
- Priorité de droiiiiiite !!!!
- C'est un stooooooop !!!!!
- Mets la premièèèèèère !!!!!!
- Enlève le frein à main, ça avancera mieuuuuuxxxxx !!!!
- Roule moins au milieu de la rouuute !!!
- Prends ton contour moins viiiiiiite !!
- Change de vitesssse, le moteur va crever !!!
- Un piétooooon !!!
- Freine en douceur, pas au dernier moment !!


J'aimerais plus non plus devoir sursauter quand elle voit apparaître une voiture sur notre droite qui aimerait s'engager, et qu'elle pousse un cri de surprise... Non, Manana 1ère , tu as la priorité là !! Sur la route principale, on ne s'arrête pas à chaque intersection !

Quand on roule en famille, j'aimerais beaucoup voir mes enfants être cool et ne pas les voir tétanisés, les yeux roulant dans leurs orbites, l'esprit en prière, et lui donnant des conseils (pas forcément avisés). J'aimerais presque les revoir les yeux dans l'vague ou sur leur écran, les écouteurs sur les oreilles... entre deux mondes.

Bref. J'aimerais aussi ne plus devoir appuyer, lors de mes pics d'instincts de survie, sur des pédales imaginaires pour essayer de freiner à sa place.

J'aimerais aussi ne plus être apeurée au point de prier ou de me répéter ce chant intérieurement, ce chant appris dans ma plus tendre enfance, et qui ohhhhh ! est combien utile dans ces circonstances  :
Mon auto Jésus la guide, sûrement,  
Avec Lui je file file, en chantant 
Danger périls je ne les craindrai plus  
Car au volant sont les mains de Jésus    
Avec Lui, je file file, en chantant ! 
Il y a aussi ce verset, là, tellement applicable aussi dans ce contexte (qui ose affirmer que la Bible est dépassée ?): 

"L’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger." Psaume 34 : 8

Bref. Ma fille progresse, vraiment. Elle vient de loin. Elle avance. Parfois découragée, mais on s'y met à fond. A trois. Quatre même dirais-je. Car Jésus est notre volant, notre frein. 


Hier soir, je suis allée conduire avec Manana 1ère.
J'ai reçu deux SMS de Fiston 1er, paniqué :
- Maman ?????
- Dis moi que l'ambulance c'est pas pour vous
Et oui, il avait entendu un pin-pon strident...


Ma fille, accroche-toi, tu vas y arriver, tu as les meilleurs profs d'auto-école du monde ! Et en plus, tu y es presque, il faut juste prendre confiance !

Ahhh, la vie d'famille, c'est passionnant. ça j'vous dit ! 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un weekend épuisant

Ma chère Cunégonde !
Oh, je n'y croyais plus. Je commençais même à douter de t'avoir réellement croisée un jour. Parfois ma mémoire me joue des tours... mais oui, ta lettre m'a confirmé non seulement que tu existes mais aussi que je n'ai pas complètement perdu la tête ! Quel soulagement !
Oui, je suis grand-mère ! Mon changement de statut s'est fait il y a 10 jours, mais non sans mal ! Ah oui, ça a été bien compliqué, éprouvant pour mes nerfs... Ahhh, je ne sais que te dire, mais parfois je regrette un peu mon époque (ouhhhh là, première symptôme de mon état vieillissant) sans smartphone, sans infos à la seconde. Bref.
Je vais te narrer en grande ligne, pour ne pas te prendre trop de ton temps (j'ai bien compris que tu n'avais pas que moi à penser), ce weekend qui m'a fait changer de statut.

Déjà nous avons eu une chance inouïe : Fiston 1er nous a tenu au courant du déroulement  de l'accouchement durant plus de 24 heures. Depuis le vendredi soir, n…

Bientôt mémé

Ma chère Cunégonde,
J’attends de tes nouvelles et toujours rien. Tu n’as pas trouvé un moment pour m’écrire ? Franchement, là, je ne comprends pas trop. Es-tu encore de ce monde ? Bien que j'exerce ma patience depuis la naissance de ma descendance, c'est pas encore top, je suis du genre stressée qui veut que tout soit fait de suite. Mais je me sermonne quelque peu et je me dis qu'il n'y a probablement pas que moi qui compte dans ton monde. Et je sais que tout le monde ne fonctionne pas comme moi, je l'apprends chaque jour. 
Bref, je t'écris car j'avais besoin d'épancher toutes ces émotions qui tressaillent à l'intérieur de moi... qui tressaillent ? Plutôt qui explosent. Tu te souviens de ce jeu de l'époque de notre jeunesse avec lequel on jouait quand on allait boire un pot : un flipper ? Eh ben j'ai l'impression que plein de ces boules virevoltent en moi. Il suffit que je pense au sujet du moment pour que je sois toute tourneboulée et q…

Première lettre à Cunégonde

Ma chère Cunégonde,
Te souviens-tu de la dernière fois où on s'est vues toutes les deux ? C'était à la gare, j'ai juste eu le temps de de te donner un peu des nouvelles de ma famille... tu as failli te coincer la robe dans la porte du train qui se refermait en t'y enfilant à la dernière seconde !
Honte à moi, et j'espère que tu ne m'en veux pas trop, voilà presque une année et demie que je ne t'ai donné de mes nouvelles !!!
Bon, en même temps, tu aurais pu m'en donner aussi.... en fait, comment vas-tu ? Toujours adepte des robes moyenâgeuses et du train ? J'ai l'impression pour ma part, que ta vie est bien calme à côté de la mienne... en as-tu même une, à part lorsque je te rencontre ? Veux-tu un jour m'en parler un peu plus ?
Bref, en attendant...
Oui ! Fiston 1er s'est marié l'année passée, à la fin de l'été, avec une jolie jeune fille appelée Bellenana 1ère. Ce fut une belle fête, après beaucoup de préparatifs stressants ! A …