La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


samedi 12 septembre 2015

Bla-bla de (pré-)ados avec maman.

Voici quelques phrases cueillies abattues sur moi par mes plus jeunes Zados au rythme de 2 par semaine environ, parfois plus, parfois moins.  La liste n'est de loin pas exhaustive. Mais elle vous met au parfum, de ce qui vous arrivera dans quelques temps à vous les mamans-de-mignons-petits-Zenfants-qui-voient-leur-maman-d'amour-parfaite-et-la-plus-belle-telle-une-princesse. 

- C'est moche ta coupe, disent-ils avec des sourires narquois
- Vous êtes adorables... répondis-je, l'air de rien.

- Oh, mais c'est horrible tes yeux, ils vont chacun dans un autre sens, on dirait que tu louches ! dit-il, terrorisé, en me regardant (j'ai toujours pas compris ce qu'il avait vu et j'ai préféré ne pas demander)
- Et tu crois pouvoir supporter de jouer à des jeux pour + de 18 ans ?, m'exclamais-je, intouchable.

- Tu es vieille, dit-elle rayonnante
- Je t'aime aussi, répondis-je

Un jour où je lui demande gentiment ce qu'il a fait durant les 24 dernières heures où il est parti avec son groupe de jeunes, il me dit sérieusement :
- Regarde-moi pas comme ça tu me fais peur !
- ....

- Tu seras morte avant moi, dit-il avec un sourire pensif
- J'espère bien ! que j'réponds

- Mais, tu peux pas comprendre de toute façon, clame-t-il, sûr de lui
- C'est vrai, j'ai encore rien vécu, acquiesçais-je.

- Tu attends avant de manger, stp ! dis-je en voyant Fiston 2e se jeter sur la nourriture avant que tout le monde soit à table.
- Je goutte pour savoir si c'est mangeable, qu'il répond. (mais qu'il est gentil de prendre soin de nous...)

Il me regarde arriver vers lui et ouvre grand les yeux en me lançant, choqué :
- Ohhhh, maman, franchement, si tu mets tes cheveux derrière les oreilles, mets-les des deux côtés ou pas du tout, mais pas seulement d'un côté !
Tellement surprise de sa remarque. Je me tais. Depuis quand a-t-il un avis sur un détail pareil ????

Et, le plus souvent...
- Tu oublies tout ! Tu n'as pas de mémoire, je t'ai déjà parlé de ce groupe de musique, ce film, cette chanson, cette star, ce copain, ce prof...
- Ahhhhhhhh, ça me dit vaguement quelque chose..., dis-je fouillant fébrilement dans ma mémoire surchargée.
Oui oui, ça c'était juste il y a quelques petites années....

J'admire le franc parlé de mes enfants... Enfin, j'admire. Quel culot incommensurable, plutôt ! Disons qu'ils se permettent de ces choses parfois, que je n'osais même pas penser à leur âge à l'encontre de mes parents. Quoique. Bref. (certains en déduiront peut-être que je suis une moins bonne mère que ma maman-à-moi donc que c'est logique. Non, mais, quel toupet, vous me faites penser à mes Zados !)

Oui, à leurs yeux, ils ont le droit de tout nous dire, sans que nous sourcillions un brin. Oui, quoiqu'ils fassent, ils trouvent normal que nous continuions de tomber en amour paisiblement devant leur joli minois gras-moustachus-pointillé mais nous on leur dit pas parce que c'est toujours les plus beaux. En même temps ils ont raison (sur le fait qu'on les aime quoiqu'ils fassent !). Mais attention, il ne faut surtout pas que nous agissions à leur encontre comme ils le font envers nous. Ce serait un outrage total. Des portes claqueraient et nous serions la pire des mères (à leurs yeux toujours).

L'autre dimanche nous avions une rencontre inter-églises. A la fin, impatient de rentrer-à-la-maison/jouer-sur-son-ordinateur, et nous voyant, son Papaalui et moi, ne pas arrêter de blablater avec les gens autour de nous, Fiston me demande, interrompant mon bla-bla, la clé de notre sweet-home-si-sweet pour rentrer de suite. Je la lui donne. 
- Tiens, Fiston, je t'aime. 
- Je t'aime aussi.
Il part.

Il a dit QUOI ? Il a dit je t'aime ? A moi ? Devant témoin ? A moi ? Devant témoin ? Pour m'embêter ? Pour me faire un gag ? Il veut encore quelque chose ? Des sous ? Il m'a dit je t'aime ? Devant témoin ? Y a quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? Il a dit je t'aime à MOI ?

La témoin en question, me voyant et m'entendant tergiverser, complètement tourneboulée-pas-préparée-à-çà-que-j'étais -Quoi ? Il a dit je t'aime ? A MOI ? Mon-ado-de-presque-15-ans m'a dit JE T'AIME ? J'essaie de me zénifier moi-même Stooooooooooop-chhhuuuuut, respire, 1-2, respire 1-2, pousse (euhhh non, rien à voir)....- Bref, qu'est-ce que je racontais ? Ahhh oui...elle me dit, calmement, pleine d'une sagesse de mère de 4 ex-ados, adultes maintenant :
- Prends, oui, prends. Ne réfléchis pas. Prends.
J'ai pris.

Heureusement qu'elle était là. J'aurais cru que j'avais rêvé. Mais quoi ? Il m'a dit je t'aime? Hein ? A MOI ?

Qu'il est doux d'être maman d'ados.


Le p'tit mot spi :

Jésus m'aime. Et pourtant Il connait mes défauts, tous mes mauvais penchants (mes Zados n'en connaissent qu'une partie !). IL sait quand je m'énerve. Il connait mes pensées pas toujours glorieuses. Il s'en fiche si j'ai les cheveux seulement derrière une oreille ou que mes yeux vont dans tous les sens pas en même temps (ouf !). Il regarde à mon coeur. A mes dispositions de coeur. Il sait qu'un jour, j'ai décidé de vivre en duo avec Lui. Il m'arrive bien souvent d'essayer de me débrouiller seule,... mais Lui attend, à mes côtés, que je lui donne la main pour avancer. Parfois je ne comprends pas qu'Il puisse continuer de m'aimer, sachant comme je suis loin de la perfectitude ! 
Il me remet à l'ordre bien plus doucement, avec plus de psychologie, et incommensurablement plus d'amour, que mes Zados envers moi ou que moi envers mes Zados-mon Nommamoi. Et Il me connait pourtant entièrement. Merci Seigneur. 

Quelle plus grande preuve d'amour que celle-ci (vous pouvez mettre votre prénom à la place de le monde-tous ceux-ils ):
Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et quils aient la vie éternelle. 
Jean 3 : 16

Pour lire la suite, la Bible c'est ici

1 commentaire:

Marie-Jo Tardif a dit…

Parfois, je me dis que le Seigneur est fou ! Fou de nous aimer, nous, humains, tellement imparfaits, tellement mauvais, tellement égoïstes, tellement orgueilleux... tellement décoiffés ! Mais nos cheveux sont tous comptés et Il est fou, oui, fou d'Amour pour nous ! Merci pour ce moment que je viens de passer très agréablement à te lire. Réflexion spirituelle et humour en même temps, quoi de mieux ? Amicales bises Sarah ! Marie-Jo

Enregistrer un commentaire