La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


vendredi 2 juin 2017

Moi, parfois, j'ai peur...

Voilà qu'à nouveau je me retourne dans mon lit, ne trouvant pas le sommeil... et dire qu'il y a quelques heures à peine, je me disais naïvement : "Eh ben maintenant je crois que c'est bon, c'en est fini de ces peurs qui ne reposent sur rien du tout. Je crois qu'enfin j'ai appris à lâcher-prise, à laisser à plus grand que moi mes soucis/problèmes sur lesquels je n'ai aucune prise."

Mais voilà, Fiston 2e se plaint d'un mal de ventre subit, il se tord, il a mal, est nauséeux... un mal de ventre qu'il n'a jamais eu. Et cela ressemble rudement à l'appendicite... j'attends de voir. Il est au lit avec ses douleurs deux étages en-dessus, et je ne suis pas tranquille... je me rappelle l'appendicite que Manana 1ère avait eue il y a quelques années, et je me  dis que franchement, maintenant que c'était plus caaaaalme par chez nous, nous n'avons pas encore besoin de ça... (et je m'imagine la suite des événements : urgences, opération, changement de mon programme, etc.)

Je me suis tout de même endormie, et le lendemain matin, il allait mieux, frais comme une rose. Moi un peu moins. 
Et boum !, voilà que j'ai eu de nouveau, encore et toujours, des soucis pour rien ! Mais que je suis naïve, si j'étais zen la veille, c'est surtout parce que les causes de mes soucis avaient rétrécis sinon disparus, et non pas parce que tout à coup j'étais un exemple de foi incroyable ! haha, je me moque de moi-même. Vaut mieux. On ne m'y reprendra plus. Peut-être.

J'ai lu un roman dernièrement qui m'a beaucoup marqué (Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne, d'Antoine Paje), il raconte l'histoire de quelqu'un qui vit esclave de ses peurs... je m'y suis tellement retrouvée... et j'ai réalisé avec stupeur comme les peurs réglementent ma vie et m'enlève ma joie et ma paix !!! Pendant plusieurs jours j'ai été interpellée à maintes reprises à chaque fois que mes pensées ou mes réactions étaient dictées par la peur  !
Et moi qui croyais être pleine de confiance la plupart du temps...

Voici quelques exemples de peurs que j'ai écrit suite à la lecture de ce livre (liste non exhaustive, j'en trouve toujours de nouvelles au fil de mes journées !)...

Peur des autres 
Peur de demander un service à mes Zenfants
Peur qu'il arrive quelque chose à mes Zenfants 
Peur du regard des autres
Peur de raconter n'importe quoi sur mon blog
Peur de faire faux
Peur des araignées
Peur de ne pas faire bien en tant que maman
Peur de déranger les autres 
Peur de conduire sur l'autoroute
Peur de ne pas donner l'image que les gens attendent de moi...

La plupart du temps mes peurs sont irrationnelles ! La peur est utile quand elle sert à nous protéger, à protéger les autres, autrement elle nous bloque, nous tétanise, nous emprisonne, nous paralyse, nous écrase,... et nous empêche de vivre libre et d'avancer !

Oui, il est possible de mourir sur la route ! Oui, il est possible d'avoir une appendicite qui tourne mal ! Oui, il est possible que les gens me trouvent très bizarre et un peu bête ! Oui, il est possible que je dérange les gens parfois ! Oui, je ferai des erreurs, c'est inévitable ! OHHHHH ! Zennnnnn !

Mais ce qui est méga géant trop bien, c'est que JE SAIS qu'il y a quelqu'un d'infiniment intelligent et plus grand que moi qui coache ma vie ! Qui me garde ! Qui pardonne mes méchancetés ! Qui gère selon son dosage ce que je vis de difficile ou d'heureux, pour que je me rapproche de lui ! Pour que je ne l'oublie surtout pas ! Et comme je l'ai déjà répété X fois, Il ne m'abandonnera pas, quoiqu'il arrive !

Et vous savez la 2e chose trop trop trop bien ? C'est que l'Auteur de la Bible, celui qui en a coaché les  écrivains, parle de la PEUR, de l'INQUIETUDE sans arrêt dans la Bible ! Il nous répète du début à la fin  de ne rien craindre ! Il sait qu'on doit nous le répéter tout le temps ! Il paraîtrait même qu'il nous le répète 366 fois dans la Bible (je n'ai pas contrôlé, autre chose à faire, ces chaussettes, encore) Bref,  Dieu est au courant qu'on est des humains pétris de peur, et cela parce qu'on n'a l'impression d'être des petits dieux et de devoir tout diriger par nous-mêmes (et en même temps si on dirigeait tout nous même le monde ne serait plus qu'un tas de cendre depuis belle lurette)... Mensonge !

La crainte, la peur, est tout simplement un manque de confiance en Dieu... c'est tout simplement ne pas assez bien Le connaître.

Pardon Seigneur, j'ai encore du chemin à faire. 

Depuis lors, Fiston 2e est toujours en pleine forme. 
Et j'essaie de me confier en Dieu. J'ai l'impression tout de même que j'ai fait quelque progrès ces derniers temps. Manana 1ère est repartie quelques jours seule en voyage à Ankara en Turquie (ou elle a passé deux ans), et je n'ai pas eu une once de peur. J'ai prié pour elle, oui. Et je ne crains plus autant quand Fiston 1er est par monts et par vaux et rentre à pas d'heure. Je progresse, et c'est pas fini. D'autres soucis sont là, et me tétanisent par moment, mais je veux essayer de les vivre au jour le jour. Essayer, les yeux fixés sur ce Dieu d'amour.

J'aime bien ces deux phrases :  

S'inquiéter c'est comme attendre qu'il pleuve avec un parapluie ouvert. 
Auteur inconnu

Le bâton de Dieu ne nous frappe pas aussi durement que le bâton de notre propre imagination. 
Spurgeon

Allons, rangeons nos parapluies et nos bâtons...


PS : en fait, mon titre aurait peut-être dû plutôt être : Moi, souvent, j'ai peur


Le p'tit mot spi

Il y a encore une deuxième crainte qui est bonne (en + de celle pour notre protection lorsque sur la route on se retrouve face à une voiture qui vient  contre nous et que nous avons le réflexe salvateur de tourner le volant) : c'est la crainte de l'Eternel : 

Heureux l’homme qui craint l’Eternel, qui trouve un grand plaisir à ses commandements.... Il ne redoute pas les mauvaises nouvelles, son cœur est ferme, plein de confiance dans l’Eternel. Son cœur est affermi, il n’éprouve aucune crainte, au point qu’il regarde ses adversaires (qui peut être la maladie, le manque d'argent, le chômage, la timidité...) en face.

Et voici quelques versets donnés par le Dieu du Ciel à nous pauvres humains craintifs : 

Ne t'ai-je pas ordonné: ‘Fortifie-toi et prends courage’? Ne sois pas effrayé ni épouvanté, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi où que tu ailles.  Josué 1:9 

Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter un instant à la durée de sa vie? Matthieu 6:27

Car c'est moi, l'Eternel, qui suis ton Dieu, je saisis ta main droite, je te dis : Sois sans crainte, je suis là pour t'aider ! Esaïe 41 : 13 

N'aie pas peur, crois seulement Luc 8 : 50

 *******
Pour obtenir mon livre : sur mon blog à gauche, adresses internet pour la France et la Suisse
Je suis sur Instagram sour le nom : blogmelimelodemoi

1 commentaire:

Coton et Cannelle a dit…

Manque plus que la peur d'avoir peur ! C'est le summum ! Et c'est probablement souvent le cas des petits Dieux que nous sommes : on veut avoir le contrôle de tout et sur tout ! Impossible nous dit le Seigneur. Laissons nous guider, porter, gronder, recadrer, bercer, panser, choyer, rassurer et reconforter comme de petits enfants fragiles. Nous qui voulons toujours nous débrouiller seuls comme des grands... idiots ! Imitons Jésus qui est doux et humble de coeur. Tu me donnes envie de lire ce livre Sarah ! Chez nous, ce dimanche, on fête la Pentecôte. (Et chez vous ?) L'occasion de se laisser inspirer ! Je t'embrasse, à bientôt. Marie Jo

Enregistrer un commentaire