La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


vendredi 25 août 2017

Grenouilles et autres soucis. Ou pas.

Quelques grillades, coups de soleil, bouquins, aventures plus tard... la rentrée est déjà derrière, en tout cas pour nous les helvètes ! Les nuits se font moins chaudes, il y a parfois un petit air d'automne que moi personnellement je refuse de voir. J'aime l'été. 

Mais voilà qu'à présent et de cela déjà 2 semaines, je suis seule toute la journée. Seule = sans enfants ados-adultes. Car seule je ne suis pas : les chats (Chatnana & Chatmec) me suivent en miaulant,... et,  hier encore, Chatmec m'a encore apporté une grenouille bien dodue, tout fier, dans la véranda, derrière la vitre en plein soleil, pour me tenir compagnie. Gentil le chat.  

Bref, c'est la rentrée alors je profite de recontacter mes amies, je revois mes collègues, notre groupe de dames du mercredi matin a repris (où on discute autour du bouquin Makarios, pour celles qui veulent tout savoir, cliquez sur le nom) et je reprends différentes activités bénévoles à l'église ou pas. Je suis motivée, apaisée. Les douze derniers mois ont été difficiles et parfois bien lourds pour mon coeur de maman. Tout est rentré dans l'ordre à présent. Tout. J'espère à présent avoir une année sans grosses surprises... mais je ne suis pas trop naïve sur ce coup-là. Avec 4 Zadozadultes, impossible que la vie soit un long fleuve tranquille. Avec un Nommamoi non plus en fait. Et moi-même, je ne suis pas toujours facile à gérer aussi. Même par moi-même. 

Ah oui et j'ai aussi ce problème d'invasion de grosses grenouilles, que le chat de Manana 1ère, qui n'habite plus avec nous, Chatmec donc, m'amène régulièrement. 

Bon. Alors, avec ces grenouilles, qu'est-ce qui se passe ?
Il y a quelques mois j'ai commencé à en trouver dans mon jardin. Des vivantes. C'est chou, c'est sympa. Puis, la chaleur implacable commençant à s'installer, j'en ai trouvé surtout des déshydratées, hyper desséchées, super mortes donc, genre champignons séchés, mais en plus grand et plus foncé avec une forme de grenouille écrasée (!) : sur ma terrasse, dans ma véranda... Puis des déshydratées sans tête (!)... Dégueux.  Puis, une fois, en glissant la fenêtre de ma véranda pour l'ouvrir, j'ai entendu comme un craquement, le bruit d'un gros papier journal qu'on froisse,... et ça coinçait quelque peu : en fait, une grosse grenouille desséchée ne voulait pas que je l'ouvre, cette fenêtre !!! Dégueux. Heureusement, j'avais mespetiotsdevenusgrands sous la main, en particulier Manana 2e, experte en ramassage de grenouilles bien hydratées ou pas, avec tête ou pas. Elle sait que celle qui est sèche va dans la poubelle après avoir été mise dans un sac plastique, pour que l'odeur ne nous tue pas tous. Elle sait que les hydratées vont dehors, assez loin de par chez nous et plutôt dans un endroit ombragé et humide...
Mais mais... 

Un jour, dans ma véranda, je trouve une grenouille sur le dos étendue de tout son long, que je crois morte... elle me surprend, je trouve sa dégueux (pour changer) et je crie un coup. Je ne sais plus trop ce que j'ai hurlé : hiiiii ! ou arggghhhh ! ou ohhhh nonnnn ! Ce qui est sûr, c'est que ce n'était pas d'une douce et jolie voix. Puis, la surprise passée, je me rapproche (théoriquement elle ne peut pas me faire de mal) et je vois qu'elle respire, et qu'elle brille un peu d'humidité. Ohhhhh.... je la prends... en pitié (non, pas dans la main) et appelle la "spécialiste es grenouille" de la famille pour voir ce qu'elle en pense et comment on pourrait procéder pour la réanimer.

Nous décidons alors de la mettre dans un seau d'eau pour la réhydrater (oui, car pour les champignons déshydratés ça marche, ...) On se partage les tâches : je remplis le seau, Manana 2e y dépose la grosse grenouille, apathique, à peine humide, mais vivante. Et nous la laissons tremper quelques heures. Mais nous devons veiller : Chatmec est très intéressé, surtout quand elle commence de bouger, quand elle reprend du poil de la bête !
Voilà que le seau est placé en hauteur, pour éviter toute attaque du félin enragé !

La voilà qui saute même hors du seau ! C'est bon, elle est en forme ! Manana 2e la remet à l'eau sur ma demande expresse. Après la première partie de cette "opération sauvetage" de grande envergure, et Manana 1ère étant arrivée entre-temps, munies de la grenouille l'oeil bien éveillé à présent et baignant dans son seau d'eau,  nous partons telles les "Drôles de Dames" en voiture  sport décapotable rouge pour terminer notre mission : la remettre dans son milieu naturel et loin de nos félins chasseurs : un étang ! Elle s'en va sans un merci, nageant d'une palme alerte. 

Mission accomplie ! Fières de nous. En paix avec nous-mêmes. Une grenouille de sauvée. Une. 

Mais celle de hier, me direz-vous ? Vous êtes inquiets pour elle ? Oui, je vous comprends. En plus j'étais seule à la maison (juste avec 2 chats et une grenouille). Personne ne pouvait m'aider pour la déplacer. 

En fait, pour revenir en arrière, je l'avais aperçue tout d'abord après avoir été interpellée par un couinement bizarre et terrorisé : Chatmec jouait avec et la grenouille hurlait !!! Vous saviez que les grenouilles criaient ? Ben moi non plus !!!  J'ai  ramassé ce coquin de Chatmec (non, pas la grenouille),  l'ai enfermé à l'intérieur de la maison. Il n'était pas content, il voulait son jouet. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir que faire avec l'être gluant, que la grenouille a disparu je ne sais où rapidement. Tant mieux. Pour moi. Pour elle je sais pas. Peut-être est-elle cachée quelque part dans ma véranda. Telle un champignon déshydraté. J'ai pas cherché. 

Bref. Voilà. Je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça moi en fait. Peut-être pour que vous ne croyez pas que je n'ai aucun souci. Peut-être. 
Si j'ai des nouvelles de (feu) la dernière grenouille, je vous tiens au courant. Promis. 

Je vous souhaite à tous une belle reprise, si possible sans grenouille et sans soucis ! (mais les chats c'est sympa !)

PS : désolée, je n'ai plus les agacements des cahiers & livres à recouvrir pendant des jours, de l'impossibilité de trouver du papier pour çq car je m'y suis prise encore trop tard, je n'ai plus le souci de l'achat de pantoufles quand il n'y a plus de choix en magasin, ni  des nouveaux horaires et du jour de gym, de l'oubli de la collation de 10h,... mais voilà... y en a d'autres !
PS 2 : pourquoi mes chats ne m'apportent pas des souris, ou des oiseaux, mais des grenouilles ? That's the question.

Le p'tit mot spi

C'est le début d'une année scolaire... bien souvent, cette période est bien plus remplie de défis et d'inquiétudes que la nouvelle année ! Surtout si nous avons une famille ! Mais sachez que Dieu mon Père sait. Il sait tous les problèmes que vous vivez. Tous vos questionnements, tous vos "je ne comprends pas, pourquoi moi ?", Il sait le souci que vous avez pour vos enfants, ou pour votre couple. Il désire vous aider ! Faire partie de vos vies ! Il vous aime tellement qu'Il ne veut pas s'imposer, c'est à vous de lui parler tout simplement pour lui exposer vos soucis, pour lui demander de l'aide, de la force. Vous n'avez même pas besoin d'être parfaits pour lui causer. Il est là. Il attend, et Il vous dit :
Fortifie-toi et prends courage. Ne sois pas effrayé ni épouvanté, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi où que tu ailles.  Josué 1 : 9

N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens par ma main droite, la main de la justice. En effet, c’est moi, l'Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.» Esaïe 41 : 10 & 13

Est-il ton Dieu ?
Jésus dit : Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi. Apocalypse 3: 20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire