La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


vendredi 29 mai 2015

Comment faire bouger un/e ado

Il m'arrive parfois que j'aimerais que mon ado fasse quelque chose de constructif et utile à mes yeux.

Voilà, quelques exemples de demandes, toutes dites avec des pincettes (au départ), car qui dit ado, dit très réactif.

- Uhm uhm.... il me semble qu'une douche serait nécessaire n'est-ce pas...? Oui, c'est à toi que je parle mon Nadodamour.
- Les habits sales vont dans le panier à linge sale et non derrière ta porte, tu es au courant ? Ou est-ce que j'ai totalement oublié de t'enseigner cela ?
- Tu as préparé ton pique-nique pour demain ?
- Tu peux aller chercher dans la buanderie tes habits propres et les ranger directement dans ton armoire, stp ?
- Se laver les dents après les repas, j'ai entendu dire que c'est très souhaitable, si jamais vous avez des brosses à dents vers le lavabo, pratique !
- Ta chambre est dans un état pas possible... elle est totalement insalubre.... et ces papiers qui traînent ? Et ces chaussettes ? Et ces paquets de biscuits vides, c'est quoi ? Et pourquoi les habits fraîchement lavés-repassés il y a une semaine sont par terre dans la poussière ? J'aimerais que tu ranges ta chambre rapidement, stp mon choupinet (très difficile de rester zen, même au départ).
- Et après, peux-tu y passer l'aspirateur et y prendre  la poussière stp ?
- Tu arrêtes l'ordi, stp, c'est l'heure ! Et tu le sors de ta chambre, ok ? Comme ça no tentation !
Lui, tout gentil : 
- OK, ça joue ! (Je dis ça, comme ça j'ai encore la paix un moment, qu'il pense tellement fort que je l'entends...hahahaha)
(je mets au masculin pour simplifier, mais ça peut être elle aussi).

Et là, 15 minutes plus tard je lui répète calmement, les phrases ci-dessus (la plus courante est celle du désordre)... vu que rien ne bouge.
- OK, ça joue, j'ai compris !!!, haussant un peu la voix.
Et à nouveau, 30 minutes plus tard, rien ne bouge. Je rerépète de manière claire les phrases ci-dessus.
- OK, c'est bon, j'le fais, pas besoin de me le dire 10 fois, j'ai compris, pourquoi tu répètes sans arrêt les mêmes choses, je suis pas bête !, s'énerve-t-il/elle franchement.
Et à nouveau 24h plus tard, vu que rien n'a bougé, je rererépète sèchement les phrases ci-dessus :
- Mais ouiiiiiiii, je t'ai dit que je l'ferais, roooooooooonnnnnn !
Et à nouveau 1 semaine plus tard, vu que rien n'a bougé, je rerererépète les phrases ci-dessus, quelque peu énervée :
- Heiiiiiiiiiinnnnnnnnnnn ? Mais pourquoi tu t'énerves rooooooonnnnnnnnnn ? Tu ne me l'as jamais demandé en plus roooooonnnnnnnn !!!!

Et oui.... perte de mémoire subite. Voilà plus d'une semaine que j'attends le miracle. Vainement. Et entre-temps la maladie d'Alzheimer, ultra-précocement, s'est déclarée, chez ma descendance.
Après tout ce temps,  impossible de retrouver  ma progéniture dans le désordre complet de sa chambre. Par chance, comme elle est souvent à son bureau (pour jouer de l'ordinateur, par pour travailler), je sais à peu près où la retrouver et j'y vais en tâtonnant. Si ça ne fonctionne pas, l'alternative est de tirer la prise de l'ordinateur, de lui voler le chargeur, de débrancher le modem et de m'enfuir avec tout ça. Elle en pleurera, et ce n'est pas parce que je ne serai plus là. Le tas de détritus se mettra à bouger (ma descendance n'est pas du détritus,  je parle de ce qui la recouvre), elle en émergera et essayera de résoudre ce problème... d'ordinateur.

Et bien sûr, c'est au moment où mon Nommamoi rentrera de sa journée chargée, ayant manqué tout le début de l'histoire,  qu'il m'entendra tonner de la voix... Il me demandera pourquoi je hausse autant le ton, que c'est mieux de dire les choses calmement avec des ados car c'est très réactif, des ados !!! (rien de tel pour me zénifier !)
Ohhhhhhhh, injustice !!! Ohhhhhh !
Chambre d'ado version guitareS
Voilà pourquoi, parfois, j'abandonne l'idée de faire bouger de quelques centimètres ma descendance, et que je fais le boulot moi-même, chaque lundi, lors de mon jour de putze officiel de mère en fille.
Terrible erreur ! Voilà ce que certains penseront très fort ! Si elle craque, et le fait à leur place, jamais sa descendance ne s'y mettra !
Bon. Vous avez déjà eu des Zados ??? Pour ma part, j'en ai déjà eu 4 exemplaires. Nous les avons éduqués pareils. Et chacun gère sa chambre différemment (du plus propre, au plus..., de celle qui garde tout à celle qui trie tout, de la chambre version guitare (et tout ce qui va avec) ou ordi (et tout ce qui va avec)...).

Ce dernier dimanche, j'avais l'école du dimanche avec les Zados de notre église. Je parlais de la persévérance et j'ai demandé à ces Zados s'ils connaissaient des gens vraiment persévérants ? Je m'imaginais avoir comme réponse : Roger Federer, ou une star quelconque, qui est arrivée à la gloire après avoir beaucoup lutté contre vents et marées...
La star fut moi.
Fiston 2e : 
- Ma maman est un vrai exemple de persévérance ! Elle essaie toujours de me faire ranger ma chambre !

J'ai ri. Les Zados aussi. Mon Nadoamoi avait l'air outrageusement ravi (fier de ma persévérance, ou de la sienne ?).

Au moins, j'ai eu mon maigrelet moment de gloire.

PS : je vous ai un peu emmêlé les pinceaux avec des il et des elle. C'est très bien. J'ai un chouia exagéré certains faits, mais pas tant que ça, en fait. Il arrive tout de même assez régulièrement que ma progéniture range sa chambre, après que je lui ai demandé la chose plusieurs fois expressément (elle est sensée le faire d'elle-même une fois par semaine). L'Après n'est pas tout à fait comme je le souhaiterais. Mais bon. C'est en général un chouia mieux que l'Avant.  Et je vois de véritables progrès chez les plus grands. Encourageant.
Et vous savez quoi ? J'aime énormément l'âge de mes ados ! C'est passionnant  (entre autre) ! Je suis peut-être un peu maso sur les bords. Tant pis. Des fois, découragée, je me dis que ce sont peut-être les dernières contractions... avant l'expulsion du foyer. C'est tout.

Le p'tit mot spi :

Un verset qui me fait persévérer :
Apprends à l'enfant le chemin qu'il doit suivre, même quand il sera vieux, il n'en déviera pas.
Proverbes 22 : 6

Un verset qui me calme un peu (!) :
Mieux vaut habiter dans un pays désertique, qu'avec une femme querelleuse et irritable.
Proverbes 21 : 19

Un verset pour ma descendance :
Mon fils, reste attaché aux préceptes de ton père, et ne rejette pas l'enseignement de ta mère !
Car le précepte est une lampe, et l'enseignement une lumière. Les avertissements et les reproches sont le chemin vers la vie. Proverbes 6 : 20 & 23.

1 commentaire:

Coton et Cannelle a dit…

M'étonne pas que tu sois publiée : tes écrits sont toujours si vivants et remplis d'humour ! Avec la petite réflexion spi que j'aime temps. Au fait, tes enfants et ton mari doivent rire aussi, non ? Car ce sont eux les personnages principaux de tes récits ! J'aimerais bien savoir ce qu'ils en pensent... Bises ! Marie-Jo

Enregistrer un commentaire