Accéder au contenu principal

Argggh. Un zombie chez moi.

La grippe est parmi nous.

Mon Nommamoi s'est transformé en zombie. 
S'il s'agit d'un être pâle & gris qui se tient plutôt à l'horizontal au milieu de coussins et sous une couverture (ou pas), à moitié mort, gelé ou transpirant (et se plaignant de l'un ou de l'autre), soulevant à peine les paupières pour nous montrer un regard vide, poussant des bruits étranges, déambulant en tremblant d'une lenteur à faire peur et cela nuit et jour, mangeant peu et bizarrement (surtout pas de viande, plutôt du yogourt, de la tisane au thym, du pamplemousse et du chimique genre petites pilules blanches ou liquide orange chaud à bulles), ayant une température corporelle supérieure aux humains,... alors mon Nommamoi, je confirme, c'est vraiment transformé en zombie. Ce zombie dégage une odeur d'huiles essentielles. En plus.

La fatigue et le stress ont suffit pour que la grippe le terrasse inhabituellement. Voilà que depuis 17 ans c'est la première fois qu'il manque le boulot deux jours d'affilée. Et qu'il ne mange pas de viande depuis le même nombre de jours. Quoique, je crois qu'il n'a pas mangé de viande juste durant 24 heures. C'est déjà une preuve qu'il est totalement et complètement HS.

Bref. Mon Nommamoi est ma-la-de. Et il n'aime pas ça.
Manque la couverture, la seille, la tisane dans la tasse, les comprimés effervescents, les huiles essentielles,...

Moi, je résiste. Je me bourre de vitamine C, et les autres membres de la famille aussi. Et je prie que je gagne face à ces petites bêtes. 
Pour le moment, je tiens le coup.

Aujourd'hui, mon Nommamoi a retrouvé 85% de sa santé (parole d'ingénieur). Donc reste plus que 15% d'état zombiaque. Il circule plus rapidement. Le teint est moins gris. Ces yeux plus vivants. Il a même réussi à faire de l'humour à 7h ce matin. Mais les bruits étranges perdurent, ainsi que l'odeur d'huiles essentielles. Surtout la nuit. 
Me voilà donc quelque peu fatiguée.

Mais maintenant Fiston 2e a ramassé une gastro-entérite.  Le voilà sous son duvet, le nez dépassant à peine. Rebelote. Maman re-fait des tisanes. Lui a apporté une seille en cas d'urgence. Va aux nouvelles de temps en temps dans son antre d'ado et profite d'en renouveler l'air. 

Et de ramasser des chaussettes (et des habits de ski, et des pelures de bananes, et des emballages divers, et des...).
Pour le moment la seille n'a pas encore été utilisée. Et tant mieux (pour moi).

... et je viens de penser qu'il faudra absolument faire de la viande aujourd'hui, au moins 3,85% de la dose habituelle, parole de femme d'ingénieur  (mmmmhhhh vu que 1 est complètement malade, 3 en bonne santé, et un à 85%...).

Le p'tit mot spi 
Mmmmmmmmhhhhhh..... Je VEUX trouver LE p'tit mot spi pour le sujet... mais là, hum, l'inspiration ne vient pas. Attendez quelques minutes.
...........
Eh ben voilà : Matthieu 9 : 10-13 (Bible en Français courant)


Jésus prenait un repas dans la maison de Matthieu; beaucoup de collecteurs d’impôts et autres gens de mauvaise réputation vinrent prendre place à table avec lui et ses disciples. Les Pharisiens virent cela et dirent à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les gens de mauvaise réputation ? » Jésus les entendit et déclara : « Les personnes en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, ce sont les malades qui en ont besoin. Allez apprendre ce que signifient ces mots prononcés par Dieu : “Je désire la bonté et non des sacrifices d’animaux .” Car je ne suis pas venu appeler ceux qui s’estiment justes, mais ceux qui se savent pécheurs. »


Commentaires

Marie-Jo Tardif a dit…
Tu me fais toujours autant rire ! Même si j'espère que les zombies chez toi vont redevenir humains tout de même... et promptement.
Le petit mot spi aurait pu aussi parler du fait que lorsqu'on est malade et qu'on est obligé de rester chez soi, c'est pas drôle, certes, mais c'est peut-être le signe qu'il ne fallait pas sortir, pour éviter un ennui plus grave... Qui sait ? Je me le dis souvent même si je n'en sais rien ! C'est juste qu'on s'occupe de nous "Là-haut", dans les moindres détails, alors on peut se poser ce genre de question. Ca donne du sens. Gros bisous Sara, ravie de te lire, et prompt rétablissement au grand Zombie et à ton filston, Marie-Jo

Posts les plus consultés de ce blog

Un weekend épuisant

Ma chère Cunégonde !
Oh, je n'y croyais plus. Je commençais même à douter de t'avoir réellement croisée un jour. Parfois ma mémoire me joue des tours... mais oui, ta lettre m'a confirmé non seulement que tu existes mais aussi que je n'ai pas complètement perdu la tête ! Quel soulagement !
Oui, je suis grand-mère ! Mon changement de statut s'est fait il y a 10 jours, mais non sans mal ! Ah oui, ça a été bien compliqué, éprouvant pour mes nerfs... Ahhh, je ne sais que te dire, mais parfois je regrette un peu mon époque (ouhhhh là, première symptôme de mon état vieillissant) sans smartphone, sans infos à la seconde. Bref.
Je vais te narrer en grande ligne, pour ne pas te prendre trop de ton temps (j'ai bien compris que tu n'avais pas que moi à penser), ce weekend qui m'a fait changer de statut.

Déjà nous avons eu une chance inouïe : Fiston 1er nous a tenu au courant du déroulement  de l'accouchement durant plus de 24 heures. Depuis le vendredi soir, n…

Bientôt mémé

Ma chère Cunégonde,
J’attends de tes nouvelles et toujours rien. Tu n’as pas trouvé un moment pour m’écrire ? Franchement, là, je ne comprends pas trop. Es-tu encore de ce monde ? Bien que j'exerce ma patience depuis la naissance de ma descendance, c'est pas encore top, je suis du genre stressée qui veut que tout soit fait de suite. Mais je me sermonne quelque peu et je me dis qu'il n'y a probablement pas que moi qui compte dans ton monde. Et je sais que tout le monde ne fonctionne pas comme moi, je l'apprends chaque jour. 
Bref, je t'écris car j'avais besoin d'épancher toutes ces émotions qui tressaillent à l'intérieur de moi... qui tressaillent ? Plutôt qui explosent. Tu te souviens de ce jeu de l'époque de notre jeunesse avec lequel on jouait quand on allait boire un pot : un flipper ? Eh ben j'ai l'impression que plein de ces boules virevoltent en moi. Il suffit que je pense au sujet du moment pour que je sois toute tourneboulée et q…

Première lettre à Cunégonde

Ma chère Cunégonde,
Te souviens-tu de la dernière fois où on s'est vues toutes les deux ? C'était à la gare, j'ai juste eu le temps de de te donner un peu des nouvelles de ma famille... tu as failli te coincer la robe dans la porte du train qui se refermait en t'y enfilant à la dernière seconde !
Honte à moi, et j'espère que tu ne m'en veux pas trop, voilà presque une année et demie que je ne t'ai donné de mes nouvelles !!!
Bon, en même temps, tu aurais pu m'en donner aussi.... en fait, comment vas-tu ? Toujours adepte des robes moyenâgeuses et du train ? J'ai l'impression pour ma part, que ta vie est bien calme à côté de la mienne... en as-tu même une, à part lorsque je te rencontre ? Veux-tu un jour m'en parler un peu plus ?
Bref, en attendant...
Oui ! Fiston 1er s'est marié l'année passée, à la fin de l'été, avec une jolie jeune fille appelée Bellenana 1ère. Ce fut une belle fête, après beaucoup de préparatifs stressants ! A …