La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


lundi 9 janvier 2012

La vie normale.

Elle reprend. Après 3 mois intensifs consacrés à notre déménagement dans notre maison. Wouah. ça fait du bien. Oui, la vie métro-boulot-dodo. Ou plutôt à pieds ou voiture-boulot-maison-activités externes-dodo. 
Fini dodo avec rêves de maison et maison avec rêve de dodo
Les vacances nous ont remis sur pieds. Toute ma smala. Notre maison est In Ordnung. OK pour y habiter. Bien. Déco, étagères, rangements divers, cartons vidés. Derrière. Ouf.
La vie normale. Reprendre ma putze régulière du lundi. Avec joie ! Mais oui. Faire des bruits et/ou exclamations bizarres-que-je-n'exprimerai-point-ici en découvrant tout ce que mes cher-ubins ont laissé traîner dans leur chambre, en voyant leurs lits pas fait, les tas de papiers de chocolat et bonbons dans leur poubelle (bon, un progrès, c'était dans leur poubelle).... et moi qui était naïve au point de me demander comment ça se faisait que ces boules Lindor diminuaient aussi vite, et qui pensais que le principal auteur de ce débit hors norme était mon mari. Ben non. 
Bon, j'étais pas si joyeuse quand même mais presque ! (et pas aussi blonde non plus)
La vie normale. Refaire des repas, qui s'appellent des repas. Des menus réfléchis, prévus. Ou presque (oui, parce que là, j'ai de la peine quand même, hein, c'est pas mon truc, surtout les matins où je bosse hors foyer). Remplir le frigo, qui ne devraient plus être désespérément vide.
La vie normale. Avoir en tête tout ce qui fait la vie de mes ubins si chers. De mon mari za moi. Les devoirs, leurs horaires, leurs activités, leurs projets. 
La vie normale. Replonger dans mes activités habituelles, avoir la tête pour. Surtout ça. Sortir la tête de l'eau, de cette mer qu'était le déménagement et qui inondait mes pensées, ma voiture, notre vie de famille, mon salon. Tout quoi.
La vie normale. S'habiller à nouveau normalement. Jeter mes vêtements pleins de peinture. Sans regrets.
Et, du même coup, reprendre du poil de la bête.
Aïe. J'y pense...
Mon épilateur m'attend. Depuis longtemps.

Bonne semaine à toutes !

1 commentaire:

Evalor a dit…

La bête à repris du poil!!!!!!
Super!! Bisous

Enregistrer un commentaire