La vie est belle...

La vie est belle...
Cela ne veut pas dire qu'elle soit rose...
Toutes les couleurs y interviennent, et le gris et aussi le noir...
Mais qu'importent les tons ?
C'est l'éclairage qui est tout, et l'éclairage nous vient du ciel...


mardi 24 janvier 2012

Ma fille trime.

GRRRRR !!!
 Que c'est dur l'école ! Pour mes schtroumpfs. Pour moi. 
Même pour les profs à ce qu'il parait. 
  • Que penser quand un enfant ramène un 1 de l'école (note de 1-6 dont la meilleure est 6 par chez nous) et que pourtant on avait bossé et qu'elle savait la plupart des choses ?
  • Que penser de ces heures de devoirs que personne ne voit, de ces prises de tête, de ces larmes (des schtroumpfs et des parents... et peut-être même des profs ?), puis le "salaire" c'est une note insuffisante ?
  • Que penser quand un enfant n'a même plus le temps de s'amuser, que l'on passe du temps à s'énerver, à bosser pour arriver à... presque RIEN ? Juste pour faire les devoirs demandés, et rien de plus ?
  • Que penser quand je vois certains de mes enfants sous pression car leurs notes baissent et que pourtant c'est pas faute d'en vouloir ? 
Oui. Parfois j'en ai marre. GRRRRRRRR !!!!!
Quand je vois ma fille qui trime, tout ce qu'elle peut depuis sa première année scolaire, et qui n'arrive à presque RIEN ! Que faire ?
Pourtant les tests psy disent qu'elle est... normale ! Ben ouais (je l'avais remarqué avant, mais bon) ! QI normal. Pas de soucis ! Pas besoin d'appui scolaire ! Voilà ce qu'on me dit. 
Mais ces notes, quasi toutes insuffisantes.... malgré l'aide à l'école (certains profs sont formidables !), malgré les devoirs, les cours d'appui (quand même), et le temps qu'on passe avec. 
Sur internet, je n'ai trouvé que des images d'enfants heureux à l'école. Comme c'était pas approprié, je mets ça. Voilà.
Moi, ça me fait pitié. Ca me fait mal pour ma fille qui a déjà eu son lot de difficultés dans sa vie. Elle, dont la maman de naissance n'avait pas les capacités de s'en occuper. Elle qui ne ressent pas, avec ce qu'elle vit à l'école plus ce qu'elle a vécu dans sa petite enfance qu'elle est une personne de VALEUR, qui a du PRIX. Et sa vie entière s'en ressent. Ses amitiés. Ses relations en famille. Son regard sur elle-même. Tout ce qu'elle vit, tout ce qu'elle entend qui la concerne passe à travers le filtre "je suis nulle". Même les compliments. Même les encouragements. 
J'en ai marre. GRRRRRRRR !!!! Pour moi,  à l'école, ce qui compte c'est de faire le MIEUX. Selon ses capacités. A quoi bon la punir, la gronder quand elle ramène des notes insuffisantes. Je lui fais une remarque si elle n'a pas travaillé ses devoirs. Mais à quoi bon si elle a trimé pour arriver à ... presque RIEN ?
Je sais. Elle stresse aussi pendant les tests. ça n'aide pas.
Pourtant elle en a des qualités. Elle sait où tout se trouve à la maison. Elle est hyperobservatrice.  Elle est toujours prête à rendre service. Elle est habile de ses mains. Aime faire de la couture. S'occuper des petits enfants. Elle peut être aussi joyeuse, gaie, et dans ses bons jours (quand il n'y a pas de devoirs !) n'arrête pas de causer ! Elle n'oublie rien à l'école, ramène ses devoirs quand il faut, à l'avance la plupart du temps. Mais son manque de confiance en elle la freine, la bloque...
Mes autres enfants quand ils bossent, il y a une différence. Mais ils doivent bosser aussi, bien sûr certains plus que d'autres !
Dur dur d'être un écolier, quand le travail, l'effort fourni n'est pas récompensé. 
Comme dirait Calimero : c'est trop injuste ! 
Et comme dit ma fille : pourquoi ça tombe toujours sur moi ? (bon, là, j'essaie de lui montrer tout ce qu'elle a de positif dans la vie. Il n'y a pas QUE l'école dans la vie même si certains le croient !)
Y en a marre. Cela me fait trop mal pour elle. D'autant plus que je sais qu'elle pourra se débrouiller dans la vie. Je le sais. Elle a des capacités pratiques extra. Elle n'est pas scolaire. C'est tout. Mais dans l'époque qu'on vit, on ne valorise pas les capacités pratiques. Cela me fait GRRRRRRRR !!!!!
Imaginez :  pendant 10 ans  vivre le fait que malgré son travail... les résultats ne suivent pas. Je crois qu'en tant qu'adulte on serait déjà au fond du trou. Non ? (vous avez déjà patiné dans la mélasse, vous ?). 
Je ne reproche rien à personne. C'est le système qui veut ça. Mais il me semble que dans l'temps c'était mieux, non ? Ou peut-être que je me trompe ?
Voilà, c'était ma prise de tête du jour. GRRRRRR !!!!(gros grognement final) 
Si elle savait que j'avais écrit ça... elle n'apprécierait pas trop. Merci de ne lui en toucher mot. 
Par contre faites-lui une tonne de compliments (des vrais, pas des artificiels !) lorsque vous la verrez! Elle en a bien besoin !

3 commentaires:

Lisou a dit…

Je suis de tout cœur avec toi et ta fille...j'ai un peu le même soucis avec la mienne...apprendre les calculs ?! GRRRRRR...!!!!! Les heures ? GRRRRRRRRR!!!!!!
Non à l'époque c'était pas mieux...en tous cas pas quand moi j'y étais ! Mais ça, c'est une autre histoire...Celle de nos filles s'ouvre devant elles...et même si pour le moment le chemin n'est pas facile, elles sauront en faire quelque chose de beau... j'en suis sûre...c'est ma prière pour la mienne, et je vais y inclure la tienne !
Amitié...

Anonyme a dit…

Courage... je sais trop bien ce que tu vis et à quel point c'est douloureux !!! gros bisous et que Dieu vous accorde tout plein de bénédictions
Nicole

Anonyme a dit…

Coucou...

je compatis à ce sentiment d'impuissance que tu ressens et le découragement que tu dois vivre ainsi que ta fille.

Apprendre et re-connaitre la valeur que l'on a est déjà un travail de toute une vie; pas évident quand c'est depuis si jeune que l'on doute.

Je prierai spécialement pour toi et pour elle,

Courage et avec toute mon affection,

Nath

Enregistrer un commentaire