Accéder au contenu principal

Petits hommes deviendront grands...

Et oui, c'est ce que je me dis quand je vois mes garçons. Ils deviendront grands... et il faudra qu'ils soient au top niveau. Entre autre concernant leur future femme. Ben oui.
Par exemple hier, nous sommes allés renouveler la garde-robe (?!) de mes p'tits hommes. Leur père étant absent, ils savaient à l'avance qu'ils n'auraient pas le choix, ils devraient nous suivre, nous, les femmes. Ils seront donc dans l'impossibilité de fuir avec papa regarder des magasins d'Homme (avec un grand H).
Bon, par chance pour eux, moi-même j'étais pas super motivée d'aller faire les mags. Étrange. Avec l'âge on change. Tandis que mon aînée de fille ne rêve que de ça, genre vivre dans un centre commercial 24h/24h. Bref... revenons-en, à nos moutons.
Ben mes moutons, euh, mes tiz'hommes justement, ils nous ont suivis, d'abord traînant la patte. Tellement de monde dans les cabines, qu' ils ont même dû montrer leurs pectoraux au milieu du magasin, pour essayer chemises et t-shirt... Vous imaginez la honte ?  Récalcitrants qu'ils étaient.
"Oh non, encore un truc à essayer, et j'me cache où ?!!"
"Bon mon cher,j'ai pas envie de passer des heures dans ce magasin, t'essaie ça ici " que je lui ai dis à mon aîné récalcitrant " et figure-toi qu'après moi, ce sera ta femme qui s'occupera de ton look, alors t'as meilleur temps de t'y habituer tout d'suite." Bon, il faut quand même dire que Salomé le conseillait pas mal aussi, et souvent dans mon sens ! Chouette, merci ma fille ! (elle a plus d'influence que moi sur lui pour ce genre de truc, vous imaginez, une vieille comme moi donner des conseils de look  à un ado ?)
Bon, concernant euh, ma remarque sur sa femme, c'est vrai que j'ai de la suite dans les idées... (euh, et je ne peux m'imaginer qu'il ne se marie jamais, franchement, un gars éduqué par moi-même, ça devrait trouver une moitié non ? Oui ? Non ?) 
Trois t-shirts soldés, une chemise et quelques paires de chaussettes plus tard (ces pieds qui n'arrêtent pas d'grandir !), mon grand était tout sourire et a osé dire qu'il n'a jamais autant aimé faire les magasins. Que c'était trop bien. Evident, c'est toujours top les magasins avec nous les femmes. Mais comme il trépigne normalement après 5 minutes et nous quitte avec les 2 autres mâles de la famille, il n'a jamais le bonheur de vivre cela. Ben ouais.
Yessss, but réussi. Il a aimé les magasins, ça c'est un sacré point positif pour son avenir.
Et mon tout p'tit ? Ben lui aussi, il a aimé. Il a enfin trouver SA casquette adorée qu'il cherchait depuis si longtemps, qu'il a payée avec ses p'tits sous, et que j'espérais qu'il ne trouverait jamais. Moui. C'était beau de voir sa joie et sa fierté, sa casquette neuve perchée sur sa tête... et de voir les d'jeuns dans les rues le regarder avec un sourire aux lèvres. Suis pas sûre moi que ça plairait à sa future. Heureusement, il reste quelques années encore pour corriger certains de ses goûts. Car, bien sûr, les miens sont les meilleurs (et ne pensez surtout pas que je serai une horrible belle-mère :o)) !
Bref, c'est pas tout ça... mais un large programme m'attend. J'aimerais que mes gars comprennent :
- que les femmes changent plusieurs fois de caractère en 1 mois et que c'est ce qui donne du piment à la vie ;)
- que si les femmes parlent pour ne rien dire (d'après eux) il faut quand même les écouter sérieusement et avec attention
- qu'elles peuvent pleurer sans raison valable (toujours d'après eux) et qu'alors elles ont simplement besoin  d'être serrée fort dans leurs bras de mâle sans surtout leur faire un grand discours sur comment résoudre le problème en question
- qu'ils peuvent être de vraies fées du logis. Euh, oui, ça risque de les rebuter. Techniciens en putze plutôt ?
- qu'ils doivent être au top niveau dans les magasins : calmes, sereins, dépensiers, euh !, bon conseiller.
Quand j'en serai arrivée à cette base là avec eux, je serai déjà soulagée !
Mon mari a apprit tout ça... mais je me dis que si mes gars ont 10-20 ans d'avance sur les autres, se serait pas mal. Hihhihi ;)
Des fois, je me dis que je devrais leur écrire un bouquin plutôt que de leur dire tout ça oralement (!). Bon, ils ont l'exemple aussi de notre vie à la maison, et ça, je crois que c'est quand même le plus efficace. C'est un exemple réaliste.
Et oui, l'homme moderne devrait savoir tout faire, et je trouve que c'est une sacrée pression, pour eux, et pour la maman de gars que je suis. C'est l'attente des jeunes femmes actuelles, qu'ils fassent tout comme elles. Mais ça, j'ai quand même de la peine à croire que ça puisse vraiment arriver un jour.
On est différent, et tant mieux ! Un exemple tout bête : mon aîné me pose toujours la question de savoir ce qu'il y a au prochain repas, ou dans une semaine au souper ?!! Comme mon homme ! Obnubilé par l'angoisse du ventre vide ! Et pour moi, c'est mon dernier souci !
Mais une chose dont je suis sûre c'est que j'aimerais que  mes gars, autant que mes filles, s'ils vivent seuls un jour, sache faire leur ménage et se débrouiller seuls, sans apporter le linge à laver et à repasser à maman. Qu'ils se rendent compte ce que c'est. Donc, à moi de leur apprendre pour le moment, les ficelles de tout cela. Sinon, il faudra pas que je râle plus tard. Et je risque moins que mes belles-filles & beaux-fils viennent me les ramener, s'ils n'ont pas les compétences voulues.
Bon, j'vous laisse... j'ai du boulot.  

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Voilà un peu plus de deux semaines...

Un peu plus de deux semaines que nous devons "rester à la maison". Sortir le moins possible, juste pour les courses, le travail (si pas possible en télétravail, hein), aider quelqu'un,... Voilà. Et ne pas se retrouver à plus de 5 dans un endroit public à la condition de rester à 2 mètres l'un de l'autre, et à avoir les mains nickel. Propres. Sèches et gercées. Moches quoi.
Et si c'était que les mains ! Les cheveux poussent. Sur toutes les têtes. Mais il n'y a pas de coiffeur. Mon Nommamoi qui y va tous les 3 semaines pour se les couper à 2-3 mm, commence à avoir une coupe en brosse du plus bel effet. Dans mon cas, le plus grand problème sont ces poils du visage qui ne restent pas sagement en quarantaine (ils ont rien compris), ils sortent sans raison valable et je me dois de les exterminer... normalement c'est mon esthéticienne à qui je confie cette lourde et précieuse tâche.  Voilà un peu plus de deux semaines...
Que ma vie, que nos vies ont totalem…

Monotone.

Ben ça n'a pas duré. J'ai écrit le texte ci-dessous fin août. J'ai hésité à le publier. C'était trop beau pour être vrai. Rien. Plat. Alors faut pas que je me plaigne à présent si cette période a duré à peine deux semaines. Depuis lors, nouvel engagement de bénévolat qui me booste, et différents soucis qui nous sont tombés d'ssus. Haha. La vie quoi. Mais je vous laisse avec mon texte d'un autre temps... :
Monotone. Ne trouvez-vous pas que parfois la vie est monotone ? Une période de la vie houleuse s’en est allée. Les vacances tant attendues sont derrière. Certains soucis importants deviennent tout mignons ou on a enfin réussi à les lâcher et à s'exclamer avec confiance : - Seigneur occupe-t-en ! Tu fais mieux que moi ! La vie reprend, avec son train-train quotidien : se lever, réfléchir aux courses, faire les repas, les lessives, aller chaque dimanche au culte, essayer de prendre un moment chaque matin pour son culte personnel, s’occuper du jardin qui pousse to…

Un héros chez moi

J'ai un héros chez moi.
Qui m'a déjà sauvé la vie tant de fois. Encore et encore.
Qui arrive en courant à chaque cri. A chacun de mes appels à l'aide.
En roulant les mécaniques. Sûr qu'il va pouvoir, encore une fois, me sortir de la terreur.

Il est vrai que j'ai quelques "serial killer" chez moi : je retrouve dans mon jardin, des corps vivants amochés, des cadavres, ou des morceaux de cadavres plus ou moins vieux, plus ou moins odorants, plus ou moins jolis à voir. Musaraignes, mulots, chauve-souris, grenouilles, oiseaux... Merci Chatnana et Chatmec. C'est pas drôle et ça fait mal au coeur.  J'ai même retrouvé un dinosaure se délectant d'une tête de souris. J'ai parlé de ma tortue. Dégueu.

Non, je n'ai pas peur de ces "serial killer". Ils sont même plutôt sympas, même s'ils ont tendance à miauler pour rien et à ne pas comprendre qu'ils n'ont pas besoin de pleurnicher derrière la fenêtre pour rentrer si la porte à …